Credit’s Mines est une association de solidarité internationale qui apporte conseils et financements à des Institutions de MicroFinance (IMF) et des communautés rurales de la région maritime du Togo. Grâce au volet financement, plus de 45k € ont été envoyés sous forme de subventions d’exploitation et ainsi plus de 230 micro-entrepreneurs ont déjà pu être financés.

Le Comité Villageois formé pour la projet de Djékotoé ©Credit’s Mines

Le Comité Villageois formé pour la projet de Djékotoé ©Credit’s Mines

Viser les plus défavorisés
Le projet, initié en 2009, démarre au Togo par le lancement en 2010 d’une IMF partenaire de forme associative mutualiste à Avedji – un quartier difficile de la banlieue de Lomé où l’offre de produits d’épargne et de crédits aux entrepreneurs a été jugée faible – avec l’objectif de donner accès à des services financiers idoines pour le développement de l’activité locale et l’amélioration des conditions de vie. En sus du soutien financier apporté, Credit’s Mines s’est fortement impliquée dans le fonctionnement de l’IMF partenaire (stratégie financière et opérationnelle, audit, validation et suivi des crédits, formation, performance sociale…) qui s’est développée, employant une douzaine d’employés locaux entre Avedji et Noukafou (2ème agence ouverte en 2012), notamment pour assurer la collecte journalière de l’épargne.

 

Faire évoluer les actions
Récemment, Credit’s Mines, par ailleurs actif auprès d’autres IMFs, a conclu un partenariat pour soutenir WAGES, une des plus importantes IMFs togolaises, implantée à Avedji depuis 2012, en collaboration avec Babyloan (#1 du crowdfunding européen pour la microfinance). Concomitamment, Credit’s Mines a programmé la fermeture des activités de son partenaire historique suite aux contraintes imposées par la loi 2011-09 (remplaçant la PARMEC) – peu favorable aux IMFs de taille réduite. En parallèle, Credit’s Mines, en ligne avec sa vocation à lutter contre l’exclusion, a étendu ses actions en 2013 à la ruralité en mettant en place un projet pilote de caisse villageoise à Djékotoé (préfécture de Vo) dont les résultats encourageants permettront de lancer d’autres caisses similaires.

 

Impliquer étudiants et jeunes cadres
Credit’s Mines maintient une présence terrain forte au travers de passages réguliers de ses membres et en proposant des volontariats ou stages longs – ainsi ces 18 derniers mois, 2 étudiants et une jeune professionnelle du capital- investissement ont effectué des missions de plusieurs mois in situ. Cette offre d’expérience terrain est cohérente avec l’ambition de Credit’s Mines de sensibiliser et d’initier à la finance responsable et au continent africain. Ambition qui se retrouve dans les événements organisés en France par la communauté Credit’s Mines : afterwork à Paris, conférences et interventions à Saint-Etienne et Lyon ou dans notre communication en ligne.

 

Assurer la continuité
Montée avec un autre Ingénieur Civil des Mines (E06), Yoann Hodeau, notre équipe de membres ou bénévoles, est maintenant intergénérationnelle avec des ICMs E06 à E14 et a également intégré des alumni d’autres grandes écoles (HEC, Dauphine, Kedge, TBS…). Les financements de l’association proviennent essentiellement des dons de ses membres, mais la part des donateurs particuliers extérieurs est en forte progression – une campagne de runraising sur les semi-marathons de Paris et de Luxembourg vient d’ailleurs d’être lancée sur www.alvarum.com/ charity/1010/community. Essomé né nyo1!

 

1  » Avenir Meilleur  » en ewe

 

Aurélien Roelens (ICM E06,
EM09, HEC, MIF 10, CAIA)
Cofondateur et VP de Credit’s Mines
Investment Manager en Private Equity

 

Contact :
www.credits-mines.fr
www.facebook.com/CreditsMines
contact@credits-mines.fr