En tant qu’opérateur télécom spécialiste de la construction, exploitation et commercialisation d’infrastructures de fibre optique, Covage contribue à l’aménagement numérique du territoire. En pleine croissance, la société ne cesse de recruter, comme nous l’explique Isabelle Morin (IEP Lyon 1987, DEA Gestion, Master2 RH), Directrice des Ressources humaines de Covage.

 

Crédits Covage

Une croissance à deux chiffres depuis plusieurs années, quel est votre secret ?

Depuis notre création il y a 12 ans, nous n’avons qu’un seul et unique métier : construire des infrastructures de fibre optique. Nous gérons toute la chaîne de bout en bout, en assurant la conception, la construction, l’exploitation et la commercialisation des réseaux de fibre optique. Notre ADN d’opérateur neutre et indépendant nous permet d’accueillir sur nos réseaux l’ensemble des opérateurs de services BtoB ou BtoC ce qui permet de proposer un panel de solutions complet pour répondre aux attentes des clients finaux. Une autre de nos particularités est d’être également partenaire des collectivités locales : nous prenons des engagements de délais et de qualité pour les aider à aménager leur territoire en y apportant la fibre optique.

Votre valeur ajoutée pour réduire la fracture numérique ?

Notre mission a un vrai sens social et économique, car l’aménagement numérique du pays est à la fois un enjeu de compétitivité pour la France mais aussi une façon de maintenir la population dans les territoires éloignés des grandes métropoles. Dans un monde qui se numérise, les usages de l’internet haut débit se multiplient dans tous les actes de la vie quotidienne : travailler, apprendre, se soigner, accéder aux services publics dématérialisés… Notre action s’inscrit ainsi dans le plan « Très haut débit » lancé par le gouvernement qui vise à déployer la fibre partout en France d’ici 2022.

Que recherchez-vous chez les jeunes diplômés ?

Nous recrutons des profils juridiques, commerciaux et techniques. Nous avons notamment besoin d’ingénieurs télécom pour concevoir l’architecture réseau et piloter les sous-traitants qui la déploie. Mais au-delà des diplômes, nous recherchons surtout des savoirs-être :
L’ouverture aux autres (savoir collaborer, accepter l’erreur et la différence)
le sens des responsabilités (savoir décider rapidement en autonomie en plaçant le client au centre)
le professionnalisme (être rigoureux et concret dans ses actions)
l’engagement (aimer relever des challenges, persévérer et être résilient)

Qu’est-ce qu’une marque employeur attractive pour vous ?

Pour moi, c’est d’abord une marque dont l’activité a un sens. Elle doit offrir à la fois des opportunités de métiers passionnants et un environnement de travail de qualité. L’ambiance, le bon équilibre entre vie privée et professionnelle, le respect et la proximité me paraissent essentiels. Enfin, les valeurs affichées à l’extérieur doivent absolument se retrouver en interne.

Qu’avez-vous déployé chez COVAGE pour la développer ?

Nous sommes en pleine transformation, dans le cadre de notre nouveau projet d’entreprise. Nous avons mis en place de nombreuses choses l’an dernier, comme le télétravail, l’aménagement dans un immeuble moderne doté de salles de sport et de services de conciergerie, la participation à la compétition sportive inter-entreprises Mudday et un partenariat avec Yuco, pour proposer aux collaborateurs des séances artistiques, sportives et culturelles sur leur lieu de travail… Nous avons également organisé 54 mobilités internes et 110 recrutements sur la seule année 2018 !

3 raisons de vous rejoindre
– une PME à taille humaine où les dirigeants sont accessibles, les décisions rapides et les résultats de ses actions visibles
– une société qui porte une mission avec du sens, à fort enjeu économique et social
– une entreprise en pleine croissance qui vise 10 % du marché de la fibre optique en 2022 (3 millions de prises)

Chiffres-clés : 370 collaborateurs (+25 % en 2018) / 96 M€ de CA / 250 M€ d’investissement par an / 46 réseaux en France / 21 agences locales en région /

Contact : isabelle.morin@covage.com; gabrielle.lenail@covage.com

Top 3 des livres pour la rentrée

Découvrez notre sélection de livres d’été, à la fois chiil et utiles, pour être au top à la rentrée.

Intermarché : le futur Amazon de l’alimentaire ?

François Pereira a tout de suite été séduit par la volonté d’Intermarché de se transformer à grand renfort de digital. Aujourd’hui, il lance un appel : « rejoignez-nous dans cet univers dynamique ! »

Le tourisme a la tête dans les étoiles

Un petit weekend au-dessus de la stratosphère ça vous tente ? 50 ans après le premier pas de l’homme sur la Lune, le tourisme de l’espace met en ébullition les plus grands milliardaires américains. Mais si le pique-nique sur la Voie Lactée n’est pas encore d’actualité, l’espace s’impose pourtant déjà comme le meilleur allié de vos vacances. Explications.

Handicap sans frontières

La CGE et MHA ont remis à 13 étudiants en situation de handicap des bourses en présence de Richard Ferrand et Sophie Cluzel à l’Assemblée nationale.

Plastic Omnium : le handicap nous concerne tous !

Agnès Rabuel, chargée de Mission Handicap travaille pour renforcer l’engagement des collaborateurs de l’équipementier automobile en France sur le handicap

Imaginez une ville plus connectée et ecofriendly avec SPIE CityNetworks

Acteur majeur de la transition énergétique et numérique des territoires, SPIE CityNetworks offre le terrain de jeu idéal pour construire une société plus responsable.

Terra Lacta : au cœur des territoires, au cœur de la société

Terra Lacta est la première coopérative laitière de Nouvelle-Aquitaine. Découvrez l’entreprise avec Philippe Dantas (Université Nancy-II et ENSAIA 08), CFO et CIO.

Adova Group : l’humain au cœur de la transformation

ADOVA veut réveiller le marché des matelas et des canapés dépliables à grand renfort de technologies. Coulisses d’une transformation aussi bien numérique que managériale.

[ÉPISODE 5] Pourquoi NEOMA BS transforme-t-il ses spécialités en MSc ?

Focus sur NEOMA Business School qui transforment les spécialisations de son PGE en MSc. Pour quoi faire ? La réponse d’Anne-Sophie Courtier !

Accor : les juristes dans le mouvement

Les équipes juridiques d’Accor sont très impliquées dans le business explique Besma Boumaza (DEA Droit Assas 2000), directeur juridique et conformité.