Arrivé dans le groupe Coty il y a un an, Grégoire Hedde (IMT Atlantique 2000), VP Finance global procurement, lance un appel aux jeunes talents : « intégrez un groupe de cosmétique où le changement est permanent ! »

 

En 2016, Coty est devenu numéro 3 de la cosmétique via le rachat de 40 marques de la division Beauté de Procter & Gamble. Une motivation pour rejoindre le groupe ?

C’est clairement un défi excitant car il s’agit de créer une nouvelle entreprise à partir de deux entités très différentes. Tout est ouvert et à construire. Il faut réussir à mettre en place une culture commune pour que les personnes y adhèrent et travaillent ensemble dans la même direction. C’est pour cela que j’ai été recruté, fort de mon parcours au sein de groupes internationaux tels que Kraft Foods et Danone.

Quels changements avez-vous impulsé au sein de la direction financière ?

Chez Coty, la fonction Achats est globalisée et couvre les achats directs (produits chimiques, eaux de parfum, packaging), indirects (publicité, marketings), et les achats de gaz, d’électricité, de logistique et d’assurance. En arrivant, j’ai mis en place très rapidement de nouveaux process et outils pour suivre la performance de la fonction Achats. Nous avons par exemple mis en place, en seulement quatre mois, un outil pour suivre l’ensemble de la partie paiement fournisseurs (cash) monde.

Et au plan organisationnel ?

À la tête d’une équipe de 6 personnes, j’ai harmonisé les façons de travailler entre les collaborateurs venus de diverses entreprises qui ont des cultures et façons d’opérer très différentes, que cela soit Procter & Gamble, ancien Coty, ou autres. La culture d’entreprise est un facteur essentiel à son succès, et étant une nouvelle société, nous mettons en place notre nouvelle culture. Un de nos atout clé est notre agilité, qui fait partie de nos valeurs d’entreprise : Think like a startup !

Quels profils recherchez-vous ?

Les individus constituent le principal moteur de l’entreprise. Nous cherchons des jeunes qui ont envie de faire bouger les choses et de faire croître le nouveau Coty comme si c’était leur propre compagnie. Pour intégrer Coty il faut être curieux, avoir envie de porter des challenges, avoir un fort esprit d’équipe et de l’initiative. Notre mission est de célébrer et libérer la diversité de la beauté, et pour cela nous cherchons aussi des gens passionnés par le monde de la beauté et ce que cela peut apporter aux individus. Chez nous, les collaborateurs ne sont pas des observateurs attentifs, mais des acteurs à part entière de la réussite du groupe. L’agenda de l’entreprise est tellement dense que l’on n’a pas d‘autres choix que de leur laisser beaucoup d’autonomie. Si vous voulez travaillez dans un grand groupe qui garde une vitesse d’exécution et de changement très importante, la porte est grande ouverte !

Comment expliquez-vous l’attrait de ce secteur ?

Le monde de la cosmétique est incroyable. Nous sommes à mi-chemin entre le secteur du luxe et FMCGs, dans un contexte de très forte compétition. L’ objectif de Coty est de finaliser sa transformation globale d’ici 2020 afin d’être le challenger N°1 de la Beauté.

 

 

IMT Atlantique : une vision hélicoptère ! « L’école apprend à s’adapter à différents métiers et à stimuler son esprit d’analyse et sa curiosité. Chaque matière nous donne une brique dans la façon de raisonner plutôt que de nous apprendre un métier en tant que tel. Les métiers sont amener à changer vite, les carrières sont plus longues, le cursus doit préparer l’étudiant à apprendre différents métiers tout au long de sa vie professionnelle. C’est comme cela que je me suis construit et c’est ce à quoi prépare IMT Atlantique. »

L’anecdote qui pétille : « Durant ma scolarité, j’ai créé un club d’œnologie. L’idée était de réunir des oenophiles qui souhaitaient partager leur passion. Nous partions à la découverte des vignobles de l’Anjou et nous visitions des domaines d’une même appellation. J’ai des souvenirs magnifiques de rencontres avec les viticulteurs et de… dégustations ! »

Chiffres clés : 9 Mds $ de CA / 100 marques / 80 filiales dans le monde / 10 centres de production

 




Votre CV :