Communiqué de presse :

Nous prenons acte de la décision de l’ESC Pau de quitter la Banque Commune d’épreuves (BCE) et donc SIGEM dès le concours 2020 même si nous la regrettons. Il s’agit d’une décision stratégique prise par cette école qui lui appartient. En revanche, nous nous étonnons des déclarations du Directeur Général de l’ESC Pau, M. Youssef Errami : » L’ESC Pau ne se ferme pas aux prépas, notre voie d’admission permet d’accueillir des élèves titulaires de 120 ECTS, donc issus de CPGE, s’ils se reconnaissent dans notre modèle » (In News Tank le 18 octobre 2019).

 

Nous sommes les acteurs de la filière Classes Préparatoires EC / Grandes Écoles de Management. Nous travaillons dans le cadre d’un continuum d’études d’excellence 2+3 auquel nous croyons profondément et qui est un élément distinctif de l’enseignement supérieur français. Nous sommes également très attachés à l’existence d’une diversité de classes préparatoires et d’écoles maillant le territoire français au plus près des besoins de l’ensemble des parties prenantes de la filière.

Dans ce contexte, nous travaillons de concert et collectivement au développement de compétences et à la préparation de concours dans le cadre de deux banques d’épreuves (BCE et ECRICOME) dont les lauréats sont affectés par un dispositif unique, SIGEM, voulu par toutes les grandes écoles de management qui recrutent sur classes préparatoires.

La proposition de l’ESC Pau aux étudiants de CPGE ne correspond pas à ce que nous souhaitons pour eux. Cette trajectoire individuelle d’école ne s’inscrit plus dans les actions collectives que nous coordonnons. Nous restons en effet désireux de communiquer notre attachement à cette voie d’excellence et à ses concours, à nos étudiants, nos professeurs et à tous ceux qui travaillent à nos côtés quotidiennement pour le développement de la filière.