Premier développeur immobilier de grands projets mixtes en France, le groupe ALTAREA COGEDIM fait la part belle à la connectivité et au lien social, comme nous l’explique Albert MALAQUIN (ESGT 92, Master Urbanisme Sciences Po 94) son DG Digitalisation & Innovation.

 

.

L’agilité, clé de votre succès ?

Issu du rapprochement de COGEDIM et d’ALTAREA en 2007, la force de notre groupe vient de sa capacité à répondre aux grands projets urbains intégrant des commerces, logements et bureaux. Il est toujours plus confortable pour les élus de dialoguer avec un chef d’orchestre capable de gérer l’ensemble d’un projet en un seul bloc. C’est un élément fort de différenciation, qui explique l’accélération de notre croissance depuis 3 ou 4 ans.

Un exemple de grand projet urbain mixte réalisé?

Un de nos projets phare, le plus récent, est la création du nouveau quartier de Massy situé entre la gare TGV et le siège de Carrefour France. En deux ans et demi, nous avons implanté sur ce « no man’s land » près de 700 logements, 35 commerces, 1 hôtel, 1 cinéma de 16 salles, 1 supermarché et 1 centre de conférence. C’est un quartier entièrement neuf, parfaitement intégré au reste du bâti, qui aurait pu mettre 10 à 15 ans à être réhabilité s’il avait été géré de façon classique, parcelle par parcelle.

Innovants vos bâtiments ?

Aujourd’hui, les logements neufs doivent respecter les obligations légales en termes de performance énergétique. Mais au-delà des exigences réglementaires, nous concevons des bâtiments intelligents, qui offrent à ceux qui le souhaitent la possibilité de vivre pleinement connectés : serrure, volets, chauffage, éclairage (etc.) Notre « pack connecté » peut être souscrit et activé à la demande dans tous nos logements. En parallèle, et parce que l’habitat est aussi un lieu de vie et de lien social, nous avons développé une application sur mesure qui répond aux préoccupations des habitants de chaque quartier : jours de marché, horaires des écoles, cours de yoga, babysitting disponibles, livraison du fleuriste, programme du cinéma.

Comment fonctionne cette appli ?

Toutes les informations et les contacts de proximité sont disponibles sur ce réseau social de quartier, baptisé « Easy Village ». Les voisins, les commerçants, les services de la mairie, le syndic et même le gardien physique et connecté, que nous avons choisi de réinstaller dans nos immeubles, peuvent créer du contenu et échanger directement, en temps réel. Depuis que nous l’avons lancé à Massy, c’est un véritable plébiscite, avec 9 000 interactions en quelques mois.

Quel rôle pour la direction Digitalisation & Innovation dans le groupe ?

Un rôle clé ! C’est une équipe jeune, dynamique et connectée. Imprégnée des dernières tendances, elle participe à des think tanks et mène une stratégie d’open innovation tournée vers les labs. En permanence en éveil, mes collaborateurs savent juger de la qualité et surtout de la pérennité des partenaires. En parallèle, nous avons créé un Youth Comity, composé de jeunes collaborateurs opérationnels dans tous les métiers, chargé de challenger à la fois l’interne comme le management de l’entreprise mais aussi l’habitat du futur… Pourquoi ne pas créer une Academy pour accueillir les jeunes recrues ? Faudra-t-il toujours construire des parkings en nombre, dans un contexte de mobilité grandissante telle que la voiture autonome? Quelle cellule familiale demain et son incidence sur le produit logement ?… Ce Youth Comity, c’est le bol d’air du Comex !

Avez-vous le profil ? Je choisis des collaborateurs qui ont l’œil qui pétille : curieux, intuitifs et créatifs. Pour les jeunes passionnés par la ville, il y aura toujours une place chez nous !
Son conseil : « Soyez patients. L’innovation dans l’immobilier s’adapte au temps d’acculturation des clients et aux délais de construction »

Le chiffre : 500 recrutements en 2017

Contact : amalaquin@altareacogedim.com

En route pour l’innovation !

Vous avez des idées ? Framatome a la carrière qu’il vous faut !