« Avec 10 départements, 5 sites et 2700 étudiants notre IUT est le troisième de France. »

 

 

Henri Alexis Directeur de l’IUT de Nice

Henri Alexis Directeur de l’IUT de Nice

Nous regroupons toutes les disciplines, 5 départements rattachésau tertiaire (technique de commercialisation, gestion des entreprises et des administrations, information communication, carrières sociales et Techniques de commercialisation appliqué au Tourisme), les cinq autres au secteur secondaire, (informatique, génie électrique et informatique industrielle, statistiques et Informatique décisionnelle, Réseaux & Télécommunication et Qualité logistique Industrielle et Organisation).

 

Une formation intensive
Pour préparer un jeune au DUT, nous devons prodiguer 1800 heures sur deux ans alors que les autres organismes ne dépassent pas les mille heures. C’est pourquoi nos diplômés sont sollicités par les entreprises ou par les écoles à Bac+ 4/5. Si les titulaires de licences professionnelles ne sont pas destinés à poursuivre leurs études, les meilleurs intègrent des business school (5 à 10%).

 

« Il faut rappeler que l’objectif principal de la création des IUT en 1968 était d’apporter des formations professionnalisantes. »

Si la présence en cours des élèves est obligatoire et régulièrement contrôlée, leur encadrement par les enseignants apparaît très rigoureux. Ce type de relations personnalisées facilite la communication pédagogique. Différentes activités professionnelles sont réalisées au cours des deux années. A coté du projet tutoré qui repose sur des groupes de 3 ou 4 élèves encadrés par des enseignants, les étudiants exécutent trois semaines de stage obligatoire en 1ère année et 10 semaines en fin de 2ème année.

 

De l’innovation permanente
Dès 1990, nous avons été les premiers dans les Alpes maritimes à innover en matière de formation en alternance avec le Crédit ,Agricole. Ces étudiants qui reçoivent un salaire, sont souvent embauchés dans l’entreprise, le taux d’insertion professionnelle étant ainsi très élevé. Nous venons de créer un semestre préparatoire pour les Bacs technologiques qui n’ont pas le niveau pour entrer en DUT (département informatique). Enfin, nous préparons un nouveau plan pédagogique national qui entrera en vigueur en 2013, pour être en cohérence avec la réforme des lycées proposant un enseignement pensé du niveau Bac-3 à Bac+3.

 

Les métiers de cadre en ligne de mire
Les IUT ont un PPN (Plan Pédagogique National) à respecter pour chaque département en fonction des métiers attendus par les entreprises. Si les étudiants s’arrêtent à Bac+2, ils deviennent techniciens, agents de maîtrise, chef de projet ou conseiller en clientèle. S’ils continuent en licence professionnelle, ils peuvent accéder à des postes de cadres intermédiaires. De fait, nous proposons 21 licences professionnelles dans la continuité des DUT de nos dix départements. Les étudiants, au nombre de 500, sont issus à 40 % de notre IUT, 60 % venant de l’extérieur.

 

L’IUT de Nice peut être considéré comme un ascenseur social.

Comment on lance une licence pro !
Un exemple : la Fédération des Sports Nautiques de la Côte d’Azur nous a contacté pour former des cadres commerciaux capables de vendre des produits nautiques, nous avons établi ensemble un programme pédagogique qui correspondait à leurs besoins puis le diplôme a été habilité par le ministère de l’Enseignement Supérieur.

 

Concernant l’international
Nous pratiquons de nombreux échanges à l’international. Si nos étudiants partent en stage partout dans le monde (Australie, Canada, Afrique du sud, USA et Europe), nous recevons essentiellement des étudiants européens. Nous délocalisons également les formations à l’étranger, notamment au Vietnam à Hanoi où les élèves suivent une année de préparation avant de commencer leur formation.

 

La force de frappe
20 000 demandes par an pour 1500 places en première année
2800 étudiants
800 intervenants
10 départements
21 licences processionnelles
30% d’étudiants en alternance
98% recrutés dans les 3 ans