L’Agora, tribune étudiante de l’EDHEC Business School, recevra Pierre-Jean Luizard, le lundi 30 Janvier dans l’auditorium de son campus à Lille. Par Alexis Doise

 

Une passion pour le monde islamique

Chercheur au CNRS et historien spécialiste du Moyen-Orient, Pierre-Jean Luizard est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’Irak. Il a séjourné plusieurs années dans la plupart des pays arabes du Moyen-Orient mais plus particulièrement en Syrie, au Liban, en Irak et en Egypte. Au début de l’année 2015, il publie un nouveau livre intitulé : « le Piège Daech », dans lequel il dresse le portrait du « premier Etat salafiste à se revendiquer comme tel ».

 

Un livre « révélation » sur la machinerie Daech

L’historien y met au jour les logiques secrètes de Daech : locales autant que mondiales, sociales autant que religieuses. La déclaration de guerre faite par l’Etat islamique à l’Europe, et plus particulièrement à la France, ne pouvait pas être plus équivoque. En s’attaquant directement à nos symboles et donc, à nos opinions occidentales, l’Etat islamique admet connaître les phobies européennes et comprendre la façon dont nos sociétés fonctionnent. Par ailleurs, Pierre-Jean Luizard précise que la volonté affichée par l’Etat islamique de faire réagir les nations européennes de manière quasi-automatique représente, pour ces pays, un véritable danger. Au fil des mots, on découvre la manière avec laquelle « l’État Islamique » a pu conquérir et tenir sous son joug des villes de plusieurs millions d’habitants. On comprend également le jeu trouble d’une partie des Kurdes d’Irak, qui a profité de l’offensive djihadiste pour accaparer des territoires.

D’une grande qualité, son œuvre a été récompensée du « Prix Brienne du livre géopolitique 2015 » et du « Prix étudiant du Livre Politique-France Culture 2016 ». Ce sera donc lors d’une conférence sur le thème « Daech : l’échec des Etats » que Pierre-Jean Luizard présentera aux étudiants les stratégies et les succès du premier Etat salafiste au Monde.