La Confédération Nationale des Job Services (CNJS) se réunira les 18 et 19 novembre sur le campus de Rouen de NEOMA Business School pour son habituel congrès de fin d’année. Une douzaine de Job Services seront présentes afin de partager leurs avancées respectives, dans l’objectif de définir les meilleures pratiques à appliquer.

Qu’entend-on par Job Service ?

Ces associations étudiantes permettent aux entreprises de profiter des compétences particulières des étudiants en écoles de commerce pour des missions de marketing direct, comme de l’hôtessariat ou de l’animation commerciale. Leurs services sont appréciés, puisque la grande majorité des clients sont fidèles. Grâce aux Job Services les étudiants peuvent mettre en pratique ces compétences et travailler pour de grands groupes comme Google ou Microsoft.

 

Quels sont les avantages d’une confédération ?

La Confédération permet de confronter les différentes associations afin d’en retirer les meilleures pratiques pour en faire bénéficier l’ensemble de la communauté. Depuis la création du mouvement, les Job Services ont pu largement améliorer leurs process et profiter des formations dispensées par des professionnels lors des congrès biannuels.

Un réseau national permet aussi de proposer un service plus complet aux clients puisqu’une association n’est plus limitée géographiquement, mais peut agir partout en France lors d’opérations marketing d’envergures nationales.

La CNJS a donc deux objectifs : l’amélioration des process et le développement commercial des associations membres.

 

Une Job Service a donc les mêmes problématiques qu’une entreprise ?

Effectivement, les Job Services peuvent être qualifiées d’entreprises associatives. De la même manière, elles sont notamment confrontées à l’évolution des normes fiscales, ainsi qu’à l’évolution du marché. Nous pouvons citer par exemple la mise en place de la DSN (Déclaration Sociale Nominative), ou encore une tendance à la hausse des entreprises à avoir recours à des étudiants en free-lance. Ce sont des sujets qui nécessitent d’être traités : se rassembler pour le faire permet d’importants gains de temps.

 

Quels ont été les dernières avancées de la CNJS ?

2016 a été une année remplie pour la Confédération, puisque nous avons commencé à auditer les associations, non pas pour les contrôler et les sanctionner, mais plutôt dans un but pédagogique. Un œil extérieur permet en effet de voir les choses différemment et peut éviter des erreurs.

Des partenariats ont aussi été conclus, notamment avec Amaris et FDV Partner. Ces deux cabinets de conseil nous accompagnent en nous formant sur des aspects clés de leur métier, comme le management et le développement commercial.

Chaque année, la Confédération se développe, nous devons continuer sur cette lancée !

Si notre projet vous intéresse, que vous soyez étudiant ou professionnel, n’hésitez pas à nous contacter !

 

La CNJS en chiffres

2011 : date de création du mouvement

2 congrès par an

13 associations membres ou observatrices

1,5 million € de CA cumulé

200 étudiants membres

 

Contact

Nicolas DURANTE – Président de la CNJS

contactcnjs@gmail.com

06 37 05 64 15

http://cnjs.fr/