Communiqué de presse :

Après avoir digitalisé l’épreuve d’anglais en 2018, l’ensemble du concours Passerelle devient « zéro papier » dès sa prochaine édition en avril 2019. C’est aussi l’occasion pour le concours Passerelle de faire évoluer ses épreuves tout en réaffirmant les principes à l’origine de sa création : la sélectivité et l’ouverture à des profils issus de disciplines variées et aux expériences multiples.

 

Le concours Passerelle fait peau neuve et digitalise l’ensemble de ses épreuves écrites dès sa prochaine édition en avril 2019. Cette innovation s’appuie sur la solution mise au point par la société TestWe.

Ainsi, le concours entend répondre aux attentes de ses candidats, habitués au confort apporté par les nouvelles technologies mais aussi très attentifs aux bonnes pratiques en matière d’éco-responsabilité.

Le concours Passerelle profite de cette occasion pour faire évoluer ses épreuves, tout en réaffirmant les principes à l’origine de sa création : la sélectivité et l’ouverture à des profils issus de disciplines variées et aux expériences multiples. Pour le concours Passerelle, c’est la qualité de l’enseignement, associée à la diversité et au partage d’expériences, qui feront les décideurs de demain. Ainsi, l’épreuve au choix, épreuve phare qui permet de valoriser le parcours initial et les compétences de chaque candidat, propose désormais douze disciplines*. D’une durée de 45 minutes, chaque épreuve est conçue en exploitant toutes les possibilités de développement sur-mesure offertes par le logiciel TestWe, afin d’être au plus proche des spécificités de chaque matière.

L’épreuve de synthèse évolue également. Conçue conjointement avec la FNEGE – Fondation Nationale pour l’Enseignement de la Gestion des Entreprises et Grenoble Ecole de Management, la nouvelle épreuve de « Compréhension, Expression, Synthèse » dure deux heures et se compose désormais de 3 parties destinées à évaluer la compréhension de texte, la construction linguistique, et la capacité de synthèse des candidats.

Enfin, l’épreuve d’anglais, déjà digitalisée pour le concours 2018, reste inchangée, si ce n’est sa durée raccourcie à 1h15.

 

*12 discipines de l’épreuve au choix : négociation commerciale, marketing, gestion-comptabilité, droit, espagnol, culture économique, calcul et raisonnement, littérature, sport et société (P2), géopolitique, management d’une entreprise d’hôtellerie-restauration, gestion de projet