Florian Dutech, élève à l’IFAG de Toulouse est passionné d’aéronautique et un citoyen engagé. Il étudie en alternance chez Thales Avionics, prépare son brevet de pilote privé  est conseiller municipal de son village, Pouy-de-Touges. – Par Ariane Despierres-Féry

Quel est votre moteur personnel ?

Je suis intéressé par beaucoup de choses, un peu trop parfois… J’aimerais faire toujours plus. Je pèse mes décisions en termes d’opportunités et menaces, forces et faiblesses d’un projet, d’une situation, d’une offre. Je suis ouvert, positif et proactif. Je ne veux pas me couper d’opportunités.

Comment mariez-vous passion et vie pro ?

J’ai refusé une alternance qui débouchait sur un CDI et préféré la réaliser chez Thales Avionics car je suis passionné d’aéronautique. Je veux absolument intégrer ce secteur. Pour mon plaisir je pilote depuis le collège et je prépare mon brevet de pilote privé. Stratégique et opportuniste au sens positif des termes, j’ai visé une école de management correspondant à mes compétences, car je vise l’excel-    lence. Nous verrons vers où je m’envolerais avec le diplôme de manager d’entreprise ou de centre de profit de l’IFAG !

Pourquoi l’engagement dans votre commune ?

Je suis les traces de mon père, exploitant agricole et conseiller municipal depuis ses 18 ans. Il s’était retiré depuis un moment et avait dit au maire que j’étais intéressé pour m’investir dans ma commune. Je suis entré au conseil à 20 ans il y a deux ans lors de sa réélection. J’apprends beaucoup et je m’épanouis. C’est aussi une fierté personnelle, ma parole est écoutée. La politique m’intéresse. Il y a beaucoup de choses à changer, notre génération doit être moteur et se montrer audacieuse.