Spécial Handicap

 

Le groupe Nestlé en France a engagé depuis 2010 une politique concertée en faveur de l’emploi des personnes handicapées. Les responsables de la RSE et de la Mission Handicap ont posé les fondamentaux d’une politique ambitieuse qui commence à porter ses fruits avec 19 recrutements en 2011.

Valérie Romain, Chargée de Mission Handicap chez Nestlé en France et Marie-Françoise Tauc, Directrice Responsabilité Sociale d'Entreprise de Nestlé en France

Valérie Romain, Chargée de Mission Handicap chez Nestlé en France et Marie-Françoise Tauc, Directrice Responsabilité Sociale d'Entreprise de Nestlé en France

Le Groupe Nestlé en France est historiquement composé de plusieurs sociétés dont la situation en matière de politique handicap diffère d’une société à l’autre. « En matière de Ressources Humaines, explique Marie-Françoise Tauc, Directrice RSE, l’égalité hommes/femmes et le handicap font partie des premiers sujets traités au niveau du groupe. » Ainsi, en 2009, Nestlé en France lance un diagnostic de sa politique handicap. « Les résultats montrent que certains sites dépassent l’obligation d’emploi de 6 % de travailleurs handicapés tandis que d’autres peinent à atteindre les 1 %. » Il est donc décidé de développer une politique commune à toutes les entités du groupe concrétisée par la signature d’une convention de partenariat avec l’AGEFIPH (Association pour la Gestion des Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées).

 

Responsabilité et valeurs de l’entreprise
Cette convention s’étend sur une période de 2 ans (2011-2012), à l’issue de laquelle Nestlé en France ouvrira une négociation vers un accord de groupe. La politique handicap s’inscrit en effet dans la volonté de « Création de Valeur Partagée entre l’entreprise et la société. « La Création de Valeur Partagée se traduit par une évolution de notre vision du développement durable sur des sujets dans lesquels Nestlé pense pouvoir impacter davantage l’entreprise et la communauté dans son ensemble », précise M-F. Tauc. La politique handicap est également en cohérence avec les valeurs de non-discrimination et de solidarité qui font partie des « Principes de conduite des affaires du groupe Nestlé », ces principes véhiculant les grandes règles de gouvernance du groupe Nestlé dans le monde.

 

Recruter 35 personnes handicapées en deux ans
Le groupe a créé dès le 1er janvier 2011 une Mission Handicap sous la responsabilité de Valérie Romain qui travaille avec 12 Relais Handicap répartis dans nos différentes entités. « Le jour de la signature de la convention avec l’Agefiph, tout était en place. Nous avons souhaité une organisation et une ambition forte afin de travailler vite et efficacement dans le déploiement des six axes définis dans la convention : la communication et la sensibilisation, la formation, le recrutement, le maintien dans l’emploi, la collaboration avec le secteur protégé et adapté et le dialogue social ». Nestlé qui s’est engagé à recruter 35 personnes en 2 ans et une dizaine de stagiaires et alternants, a déjà recruté 19 personnes à mi-parcours.

 

Faire rimer handicap, compétence et performance
Afin d’optimiser son sourcing de candidats, la Mission Handicap travaille avec le site JobinLive qui est aussi l’organisateur des rencontres de recrutement les « Mardis du handicap ». Elle participe également à des forums emplois et écoles afin de rencontrer des profils correspondants à ses besoins, et faire connaître l’engagement du groupe. Nestlé participera cette année encore (le 2 juin) au Challenge du Monde des Grandes Écoles et Universités. Tremplin qui est partenaire de cet évènement facilitera ainsi la rencontre entre étudiants en situation de handicap et les entreprises. « Le point fondamental en matière de recrutement, insiste V. Romain, est que nous recrutons à compétences égales. Cette approche vaut également pour le déroulement de carrière. C’est bien sur ses compétences, son engagement et ses résultats que tout salarié du groupe est évalué. Nous mettons en place des systèmes de compensation le cas échéant, afin de permettre à chacun de travailler dans des conditions optimales. » Le 31 mai, Nestlé participera à l’Open Forum organisé par l’ESSEC et Hanploi.com. « Nous allons communiquer sur nos métiers et opportunités auprès des Missions Handicap des grandes écoles », annonce M-F. Tauc. Par ailleurs et en cohérence avec les valeurs de santé et de bien être portées par le groupe, Nestlé est partenaire de la Fédération Française Handisport pour les Jeux Paralympiques de Londres 2012 et soutient plus particulièrement deux athlètes : Nantenin Keita (athlétisme) et Sami El Gueddari (natation) pour leur préparation aux Jeux. « Notre objectif est de montrer que handicap et performance peuvent tout à fait aller ensemble ! » conclut V. Romain.

 

A. D-F

 

Contact
Pour déposer votre candidature :
www.missionhandicap.com/nestle