A Sciences Po, on ne se limite pas à l’étude des sciences politiques. Le Master Stratégie et Finance de l’institut offre une formation de pointe pour les métiers de finance d’entreprise. Guillaume Sarrat de Tramezaigues, directeur du Master, propose d’étudier la finance à travers le prisme de la stratégie d’entreprise.

L’entrée de Sciences Po par la rue Saint Guillaume

L’entrée de Sciences Po par la rue Saint Guillaume

L’entreprise au coeur d’une formation d’excellence
La finance d’entreprise est le point d’orgue du Master Stratégie et Finance de Sciences Po. « Nous formons aux métiers de fusion et acquisition. Nous ne délaissons cependant pas la finance de marché qui apporte un complément de formation à nos étudiants. » A la différence des autres grandes écoles et universités, la stratégie d’entreprise est le maître mot de l’enseignement dispensé aux étudiants, ce qui leur permet de bénéficier d’une approche globale des opérations de fusion et acquisition, pas uniquement financières, et d’une bonne connaissance du monde de l’entreprise. Au cours de leur formation, les étudiants sont amenés à passer plusieurs examens de certification professionnelle. Le premier, l’examen certifié de l’Autorité des Marchés Financiers est obligatoire pour tous les étudiants du Master. Ces derniers sont également fortement incités à passer le Chartered Financial Analyst niveau 1. Enfin, Sciences Po leur offre la possibilité de passer le Financial Risk Manager Certificate niveau 1 pour approfondir leurs connaissances en risk management. L’ensemble de ces examens apporte une approche pratique et professionnelle en plus du diplôme, approche qui plaît aux entreprises et multiplie les perspectives d’emploi pour ces jeunes. « A l’issue du Master Stratégie et Finance, nos étudiants sont opérationnels de suite et ont généralement près d’un an d’expérience professionnelle à leur actif. » En effet, 80 % d’entre eux partent en césure entre les deux années de Master. Le Master Stratégie et Finance de Sciences Po est une formation complète qui allie enseignement académique et enseignement pratique avec les certifications professionnelles et les stages.

 

Pourquoi associer la Finance à la stratégie ?
« Ces dernières années, Sciences Po a pris un tournant important. » Avec la crise économique et les règlementations des marchés qui se sont succédées, (Bâle III et Solvency II), la finance est devenue « politique. » « Nous devions nous conformer aux règles en vigueur. Le couple Stratégie et Finance permet d’assurer une formation de stratégiques actuels. » En 1ère année de Master, les étudiants suivent un tronc commun avant de se spécialiser. Le Master 2 Stratégie et Management prépare aux métiers d’audit et contrôle de gestion dans les grands cabinets en stratégie d’entreprise. Les élèves apprennent à évaluer les entreprises et à comprendre les réglementations financières qui les régissent. Le second Master 2, la mention Finance, prépare aux métiers de fusions et acquisitions, à l’analyse financière et à la corporate finance. Beaucoup s’orientent finalement vers le conseil financier qui exige des connaissances pointues dans ce domaine de la réglementation financière. « Avec un marché économique en berne, nous avons souhaité nous orienter vers la réglementation des marchés, choix conforté par les accords Bâle III. » On constate d’ailleurs la disparition de la mention International Business dont les débouchés en financement de projet ont été sinistrés par la crise. A la fin de leurs études, 54 % de la promo a déjà signé une promesse d’embauche avant d’être diplômée. 35 % sont employés dans les banques (internationales et françaises confondues), 40 % entrent dans les cabinets d’audit et conseil tandis que le reste d’entre eux s’orientent vers l’industrie ou l’entrepreneuriat. « Ce qui fait le succès de notre formation, est qu’elle ne se limite pas à l’Asset Management et offre à nos étudiants un spectre large de compétences professionnelles assurant ainsi l’accès à des bassins d’emplois divers. »

 

Olympe Muller