LES CONSEILS DE LAURENCE MADELIN, Déléguée générale du Concours Link pour les 3 grandes écoles de commerce Grade de Master : ebs Paris, EDC Paris Business School et ESG Management School, Ancienne consultante en cabinet de recrutement.

© Spencer - Fotolia

© Spencer - Fotolia

Avant de passer un entretien, identifiez vos atouts, illustrez vos réussites avec des expériences concrètes. Structurez votre discours en mettant en valeur ce qui vous démarque d’un autre candidat. Démontrez votre envie et votre appétence : informez-vous en profondeur, tout en mettant en relief votre ouverture et votre curiosité. Tout d’abord, posez-vous les bonnes questions. Lors de l’inscription en ligne au Concours Link, un questionnaire permet de guider les candidats, de les aider à définir leurs qualités, à expliciter leurs expériences (cf. encart 1).
D’autres questionnaires sont utilisés par les recruteurs ou en bilan de compétences. Ils permettent aux candidats de définir les grandes lignes qui composent leur parcours, leurs points forts et leurs aspirations, afin d’avoir des bases pour préparer leur entretien (cf. encart 2).

 

QU’EST-CE QUI ME REND UNIQUE ?

• MA « CARTE D’IDENTITÉ » DÉTAILLÉE
Avant de passer un concours ou un entretien, faites le point sur votre parcours, vos réalisations et vos attentes. Posez-vous les questions clef : « Qu’est qui me différencie d’un autre candidat ? », « Qu’est-ce que j’ai fait hier ? Qui suis-je aujourd’hui ? Qu’est-ce que je veux faire demain ? » Dressez un panorama de vos expériences dans le cadre scolaire, familial, associatif, sportif, artistique. En dehors de vos compétences académiques et intellectuelles, il n’y a pas de profil type, vous êtes évalué pour votre personnalité, vos motivations et les passions qui vous animent. Lors d’un d’entretien de stage ou pour un poste dans une entreprise, illustrez vos responsabilités par des exemples concrets. Apportez des précisions chiffrées, c’est souvent ce qui va faire la différence pour un recruteur. Délimitez le périmètre de l’activité, du service et des missions auxquelles vous avez participé : chiffre d’affaires, budget, nombre de personnes impliquées (en interne, prestataires, partenaires), nombre de prospects et clients… Soyez pertinent et dressez une analyse précise, non seulement sur le volume et la valeur du marché de l’entreprise dans laquelle vous avez travaillé, mais aussi sur le volume et la valeur de vos réalisations dans les projets que vous avez menés. Il ne s’agit pas de lister toutes vos expériences, mais de vous concentrer sur les compétences qui intéressent le recruteur par rapport au poste proposé.
• POURQUOI JE SUIS UN ÉLÉMENT POSITIF POUR L’ÉCOLE OU L’ENTREPRISE ?

Identifiez ce qui caractérise l’école ou l’entreprise à laquelle vous candidatez. Mettez-vous à la place du jury ou du recruteur et anticipez ses attentes. Vous candidatez pour intégrer une école : Evaluez comment votre parcours et votre personnalité s’inscrivent dans son projet, son programme pédagogique, ses valeurs. Les journées portes ouvertes des écoles
permettent de découvrir et choisir l’école qui vous correspond le mieux. Par ailleurs, ce sont des évènements incontournables pour réunir un maximum d’informations et démontrer votre motivation lors des oraux.
Vous postulez pour un stage ou un emploi : Faites le même exercice avec des recherches de fond à la fois sur le site institutionnel de l’entreprise, mais également sur des analyses provenant d’articles de presse ou de sources externes. Interrogez-vous sur l’actualité de l’entreprise, sa stratégie, sur ses axes de développement futur par rapport à sa position concurrentielle sur le marché.
Quelles idées pouvez-vous apporter en vous mettant à la place d’un client ? Quelles questions pouvez-vous soulever sur le fonctionnement interne, sur la croissance future, sur les projets à court, moyen ou long terme ? Quels sont les objectifs et les responsabilités du poste ? Comment pouvez-vous aller plus loin par rapport au descriptif basique des missions qui vous seront confiées ? N’hésitez pas à lister les points essentiels que vous souhaitez aborder. Le recruteur trouvera très positif que vous soyez structuré avec un esprit analytique et de synthèse. Cela montre que vous vous imaginez déjà dans le poste, comme un nouveau collaborateur impliqué dans l’équipe et que vous désirez vraiment être opérationnel rapidement.

 

LORS D’UN CONCOURS À UNE GRANDE ECOLE DE COMMERCE, COMMENT PRÉPARER LES ÉPREUVES ÉCRITES ?

• FAMILIARISEZ-VOUS AVEC LES ÉPREUVES
Tous les concours d’entrée en grande école de commerce disposent d’annales des années précédentes. En fonction des épreuves proposées, les annales vous permettent de situer votre niveau pour renforcer votre préparation sur les épreuves où vous vous sentez moins à l’aise. Commencez par vous entraîner avecquelques exercices chaque jour. De nombreux concours proposent des tests et QCM de logique : ils évaluent la mémorisation et la compréhension de textes, l’analyse de séries, le calcul mental et la résolution de problèmes. La clef de la réussite réside dans l’entrainement via la répétition des exercices. Rassurez-vous, à force d’entrainement, vous allez acquérir des automatismes, des mécanismes cérébraux. L’Anglais est bien sûr essentiel pour intégrer une école de commerce internationale, à vous d’être assidu pendant vos cours, de lire des articles de presse et de regarder des films en anglais.
• INTENSIFIEZ PROGRESSIVEMENT VOTRE PRÉPARATION
Avec les annales, vous allez renforcer votre sens de l’observation, votre capacité à lire vite et bien. Vous saurez retenir un maximum d’informations en un minimum de temps pour résoudre les exercices. Après vos premiers entrainements, mettez-vous en « conditions d’examen » avec un chronomètre. Pour renforcer votre préparation, les écoles vous proposent des concours blancs synthétisés. C’est l’occasion de baliser les lieux, d’appréhender sereinement le jour du concours et de recevoir toutes les recommandations des professeurs.

 

QUELLES SONT LES CLEFS DE LA RÉUSSITE LORS DES ÉPREUVES ORALES OU LORS D’UN ENTRETIEN D’EMBAUCHE ?

• LA MÉTHODE DE « L’ENTONNOIR » : DU PLUS GÉNÉRAL AU PLUS DÉTAILLÉ
Il est conseillé de structurer votre discours, tout d’abord de façon chronologique, mais surtout en mettant l’accent sur vos réalisations principales, qui vous caractérisent. Il est essentiel de doser le volume d’informations : être synthétique tout en sachant argumenter et détailler certains évènements majeurs. Explicitez le fil conducteur, les transitions dans votre parcours, la cohérence des projets que vous avez menés. Sachez à la fois mettre en avant vos expériences positives, et rebondir sur vos difficultés ou vos échecs. Exposez comment cela vous a permis de vous remettre en question, de grandir, d’avancer et de dépasser vos limites.
• SE METTRE EN CONDITIONS
Un conseil pour les oraux : soigner sa présentation tout en gardant le sourire et une attitude enjouée, dynamique, investie et volontaire. Les 3 premières minutes ouvrent l’échange avec le jury ou le recruteur, c’est lors de cette phase que vous devez dresser votre « carte d’identité synthétique ».
• LES ENTRETIENS FICTIFS
En amont, réalisez un entretien avec un membre de votre entourage. Choisissez un membre sachant être réaliste et pédagogue lors d’un entretien formel. Un autre outil positif est la caméra. Nous avons tous des mimiques ou des façons de nous exprimer, de bouger qui altèrent notre discours. Se filmer permet de visualiser directement les points à travailler pour être plus clair et convaincant.

 

CONCRÈTEMENT, COMMENT SE DÉROULENT LES ENTRETIENS ?
Les oraux vous permettent de valoriser votre personnalité, vos projets et votre motivation. L’entretien individuel est conçu comme une rencontre. Vos interlocuteurs y découvrent un stagiaire en herbe, un partenaire ou un collaborateur potentiel. Ils cherchent à évaluer votre engagement, votre envie d’intégrer la structure et votre adhésion à ses valeurs et ses projets. Démontrez votre enthousiasme et votre motivation en explicitant votre parcours, tout en sachant rester à l’écoute et attentif aux réactions de votre interlocuteur. Il s’agit de discerner s’il a envie d’en savoir plus, si vous devez creuser certains points ou au contraire avancer vers d’autres. Sachez restez humble et sincère si vous n’êtes pas à l’aise avec une question. Il ne faut pas broder si vous ne savez pas répondre, mais plutôt expliquer que vous avez besoin de plus de connaissances que vous vous attacherez à acquérir rapidement en intégrant la structure. En définitive, avoir préparé votre discours avec les points essentiels vous permettra de rester vous-même, naturel et authentique le jour J.

 

LE QUESTIONNAIRE POUR LES ORAUX DU CONCOURS LINK
1- Quelles sont les raisons qui motivent votre candidature dans une grande école post-Bac ?
2- Afin de mieux vous connaître et comprendre l’étendue de vos centres d’intérêt, donnez des exemples de vos passions, activités sportives, artistiques et engagements qui ont pu vous aider à développer les 5 qualités suivantes : créativité, ouverture, responsabilité, esprit d’équipe, audace.
3- Quel évènement (historique, scientifique, artistique… à travers le monde) a été pour vous le plus marquant de ces deux dernières années ?

 

LE QUESTIONNAIRE AVANT UN ENTRETIEN DE STAGE OU D’EMBAUCHE
1- Compétences et Motivations :
• Ce que je sais faire et veux continuer de faire
• Ce que je sais faire et ne veux plus faire
• Ce que je ne sais pas faire et que j’aimerais faire
• Ce que je ne sais pas faire et ne voudrais jamais faire
2- Au cours de mes études et de mes premières
expériences, qu’est ce qui m’a :
• Le plus plu
• Le plus déplu
3- Ce que j’aime et n’aime pas faire
4- Quelles sont les connaissances académiques
et professionnelles que j’ai acquises
5- Comment je me vois dans 5 ans/10 ans
6- Ce qui va me permettre d’atteindre cet objectif
de vie, quels métiers vont m’y conduire
7- Les réalisations dont je suis le plus fier
8- Mes qualités et mes défauts
9- Comment je suis perçu par :
• Ma famille
• Mes amis
• Mes collègues
• Moi
10- Les valeurs auxquelles j’attache de l’importance dans la vie
11- Ce que je voudrais acquérir, développer, changer ou conserver dans mon avenir