Pour la 16ème édition de son colloque annuel, le Cercle InterElles a choisi un titre évocateur de changement et porter d’espoir : « Changeons les codes, d’autres voix pour de nouvelles voies de réussite ».

 

Fidèle à son engagement, le Cercle InterElles continue d’être à la pointe du combat pour la diversité de genre dans les entreprises de technologies. Le 14 mars 2017, le réseau a organisé tables rondes, ateliers et rencontres interactives, sous le marrainage de Mme Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes. Avec un objectif, pour sa présidente Catherine Ladousse : « faire en sorte que d’autres voix se fassent entendre et que de nouvelles voies soient ouvertes dans un monde transformé à la fois par le digital et l’humain à la recherche de sens ».

 

Cassons le moule !

« L’année dernière, dans un atelier intitulé « Lâchons prise ! », le Cercle InterElles s’interrogeait sur les manières de résister aux pressions sociétales, professionnelles ou autres, rappelle Catherine Ladousse. C’est donc tout naturellement que cette année, nous nous sommes dit que, pour lâcher prise, nous devions peut-être sortir des moules, carcans, boîtes ou autres formes « enfermantes », voire étouffantes ».

Pour le premier atelier de la journée « Cassons le moule ! En quête de nouveaux modèles », l’objectif était à la fois de libérer les énergies favorables à l’innovation sociale et à une nouvelle performance de nos entreprises mais aussi d’ouvrir d’autres façons de travailler, de collaborer et de partager, pour faire faciliter l’équilibre entre vie pro et vue perso.

Colloque du Cercle InterElles « Changeons les codes, d’autres voix pour de nouvelles voies de réussite »

Le nuages de mots, résumant l’esprit des participant.e.s

 

L’implication et le témoignage de dirigeants

Autre moment fort du colloque : la table ronde réunissant huit dirigeants des entreprises membres du Cercle InterElles (Air Liquide, Areva, Engie, Gemalto, General Electric, IBM, Lenovo, Orange) pour faire un point sur les avancées de la mixité dans leurs entreprises. Pour Fabienne Dulac, Directrice Exécutive Orange France d’Orange, « la mondialisation et la numérisation de l’économie préfigurent l’arrivée d’une révolution culturelle, ce sera une opportunité à saisir, pour tous, pour faire bouger les codes ».

Colloque du Cercle InterElles « Changeons les codes, d’autres voix pour de nouvelles voies de réussite »

Colloque du Cercle InterElles : table ronde des dirigeants

Qu’ils soient à la direction générale, financière, RH ou communication, ils ont tous témoigné de leur engagement, partageant souvent quelques anecdotes. Comme Elisabeth Moreno, Présidente France de Lenovo, qui tout juste nommée, reçoit une invitation aux vœux du Président de la République : « Fébrile, j’ouvre l’enveloppe et je découvre sur le carton, l’intitulé «  Monsieur Elisabeth Moreno » ! J’aurai pu pleurer, j’ai préféré en rire ! ».

 

L’urgence de faire changer les codes

Cette édition 2017 a également innové en proposant à l’heure du déjeuner des Rencontres Interactives afin de favoriser les échanges entre les participants et les experts, autour des stéréotypes et le sexisme, du bien-être, de la négociation salariale, etc.

Enfin une dernière session sur « La transformation Digit’elles change les codes ! », s’est penchée sur les raisons du  désengagement des filles dans les études scientifiques et technologiques et de leur faible présence dans ces métiers. L’occasion pour Catherine Ladousse de lancer un appel à la mobilisation générale : « il devient urgent de provoquer un changement » !

 

Grand témoin : Charlotte Girard, arbitre internationale de Hockey sur glace

Âgée de 35 ans, Charlotte, sportive de haut niveau depuis l’âge de 13 ans, ardente défenseure de la mixité et de la place des femmes dans notre société est la nouvelle marraine du Cercle InterElles, dans le cadre de la campagne contre le sexisme, #SexismePasNotreGenre.
Charlotte explique son engagement : « Habituée à la performance des sportifs de haut niveau, j’ai découvert la très grande similarité des challenges pour les femmes qui travaillent dans les secteurs industriel et technologique. Le parallélisme des parcours de haut niveau a mis en exergue la transversalité des potentiels et des freins mais surtout l’envie de mutualiser nos expertises pour aller plus loin : une belle opportunité de croiser les expériences pour être plus fortes ensembles »Pour la 16ème édition de son colloque annuel, le Cercle InterElles a choisi un titre évocateur de changement et porter d’espoir : « Changeons les codes, d’autres voix pour de nouvelles voies de réussite ».