Les grands métiers des ESC

 

Acteur majeur en capital investissement, CM-CIC Capital Finance accompagne, au plus près des territoires, les entreprises dans leur stratégie de développement. Rencontre à Nantes avec Caroline Pasquet (BEM 98), Directeur de Participations.

 

Caroline Pasquet

Caroline Pasquet

Quels ont été, pour vous, les points forts de votre cursus à Bordeaux Ecole de Management ?
D’abord, la qualité des enseignements et la variété de domaines abordés. Bien qu’ayant choisi une dominante finance, j’ai pu découvrir d’autres sujets permettant d’appréhender de manière large le fonctionnement de l’entreprise comme les ventes, la logistique industrielle, les RH, le marketing ou la communication. Son ouverture ensuite à l’international, puisque j’ai pu réaliser ma dernière année aux Etats-Unis dans le cadre d’un Master en stratégie organisé au sein du cabinet de conseil Arthur D. Little. Cette expérience a été un temps très fort de ma formation. Réunissant une cinquantaine de participants, d’une trentaine de nationalités et ayant déjà, pour la majorité d’entre eux, une expérience professionnelle, ce programme m’a permis d’aborder les études de cas avec une approche pragmatique à l’américaine très formatrice.

 

« Les étudiants en finance ont la possibilité de découvrir notre métier en rejoignant nos équipes dans le cadre d’un stage. »

Pourquoi avez-vous rejoint CM-CIC Capital Finance en 2005 ?
Après avoir évolué sept ans durant au sein de deux sociétés de bourse -CDC Bourse, puis ING Financial Market-, j’aspirais à passer du monde coté au monde non coté. En rejoignant ,CM-CIC Capital Finance en tant que chargé d’affaires, j’ai conservé les fondamentaux de mon métier d’analyste financier -rapidité et rigueur de l’analyse, conviction pour emporter l’adhésion du comité d’investissement-, tout en m’ouvrant à d’autres dimensions : la part du risque car les investissements en capital que nous réalisons le sont sur nos fonds propres, et une exposition relationnelle très forte auprès des chefs d’entreprise que nous accompagnons dans leur stratégie de développement.

 

Quelles sont les spécificités de CM-CIC Capital Finance ?
Notre engagement sur fonds propres dans la durée nous distingue des autres acteurs du private equity. Pour être au plus près des bassins économiques, les équipes de CM-CIC sont implantées dans 6 bureaux ,en régions : Nantes, Bordeaux, Paris, Lille, Strasbourg et Lyon. Leur mission est à la fois de répondre aux besoins de mobilité du capital (reclassement, transmission) et aux besoins de financement des PME pour leur croissance, interne ou externe. Nous fonctionnons par petites équipes, autonomes et responsables de bout en bout de nos projets, de l’identification d’un investissement potentiel à la cession de notre part de capital.

 

En quoi consiste votre métier de Directeur de Participations ?
Mon rôle est tout à la fois d’identifier des entreprises sur le Grand Ouest qui ont un fort potentiel de développement, de convaincre leur dirigeant en ayant bien cerné leur besoins et en leur démontrant ce que notre entrée à leur capital peut apporter à leur croissance, au-delà de la partie financière. En tant qu’actionnaire minoritaire, nous n’avons pas la main sur les grands choix stratégiques de l’entreprise et cela rend notre prise de risque plus élevée : l’analyse du risque fait donc pour moi l’objet d’arbitrages permanents pour pouvoir réaliser, en sortie ,de capital, le rendement attendu. Je pilote aussi la contractualisation juridique, qui passe par la négociation d’un pacte d’associés définissant les devoirs et les obligations de chacune des parties : bien sécuriser notre investissement –d’un montant compris entre 500 000 à 10 millions d’euros, voire plus, par opération-, et optimiser la valorisation de notre sortie est indispensable !

 

Qu’est-ce qui fait la richesse de votre métier ?
Pouvoir, par de l’expertise et du conseil, accompagner les chefs d’entreprise dans les grandes décisions qu’ils ont à prendre pour faire grandir leur outil industriel est extrêmement enrichissant. C’est un métier exigeant, pour lequel il nécessite au minimum une expérience professionnelle préalable, que cela soit dans l’audit, les fusions-acquisitions ou un fonds d’investissement, pour être opérationnel. Les étudiants en finance ont la possibilité de le découvrir en rejoignant nos équipes dans le cadre d’un stage -généralement de 5-6 mois- au cours desquels ils peuvent beaucoup apprendre !

 

CG

 

Contact : www.cmcic-capitalfinance.com