Communiqué de presse :

Le Financial Times vient de publier ce jour son classement mondial des meilleurs masters in management (Programme Grande École).  La Rochelle Business School se hisse à la 66ème place mondiale et enregistre la plus forte progression du classement, avec pas moins de 28 places gagnées.

 

+ 28 places pour La Rochelle Business School

La Rochelle Business School affiche la plus forte progression du Top mondial des Masters In Management, publié ce lundi 28 octobre par le Financial Times. Elle est classée 16ème école française parmi les écoles de management post-prépa de l’hexagone présentes dans le classement.

 

6ème mondial pour la dimension internationale du programme

Gros point fort depuis son entrée dans le classement du Financial Times, La Rochelle Business School enregistre, cette année, une progression d’une place pour la dimension internationale de son programme (international course experience rank). Elle passe ainsi de la 7ème à la 6ème place du Top mondial des écoles et universités.

 

Des salaires en progression

Une des spécificités méthodologiques, qui fait du FT une référence mondiale, est le poids important qu’il accorde à la voix des diplômés. Sur ce point, La Rochelle Business School est fière de voir progresser le salaire de ses diplômés 3 ans après leur diplomation : 54,3 K$ contre 50,7 K$, l’année passée. Enfin, l’augmentation de leurs salaires au cours de leur carrière (Salary percentage increase) est également à la hausse, passant de 36% à 38%.

 

Autres points de performance

La Rochelle Business School occupe le 4ème rang mondial pour la féminisation de son corps professoral. Elle se positionne dans le premier tiers du classement pour la dimension internationale de sa faculté et de son board.

 

Un indicateur qui conforte la dynamique d’excellence de LRBS

Ces deux dernières années, La Rochelle Business School a multiplié les signaux forts qui témoignent de son positionnement parmi les meilleures écoles de management du monde, parmi lesquels :

  • le renouvellement de ses accréditations AACSB et EPAS pour la durée maximale de 5 ans,
  • l’obtention de son éligibilité pour EQUIS et AMBA dont les audits se dérouleront au premier semestre 2020,
  • le gain d’une place dans le classement SIGEM 2019.

 

« Cette excellente progression de notre Business School, la meilleure du classement, consacre un des fondamentaux de l’école : une attention toute particulière à l’expérience internationale des étudiants pendant leur formation. Elle se traduit logiquement par de belles perspectives de carrières à l’échelle internationale pour ses diplômés. Cet excellent résultat valide aussi la stratégie de l’école, notamment le modèle pédagogique que nous déployons pour la hisser au meilleur niveau international, tout en cultivant ses spécificités : un engagement fort dans ses territoires et sur la thématique incontournable du développement durable et de la RSE. » Bruno Neil, directeur d’Excelia Group