CirculAgronomie est une plateforme collaborative dédiée à l’économie circulaire dans le monde du vivant. En plus des contributions des utilisateurs, elle est alimentée par des expéditions menées par des étudiants. Suite au succès de la première édition, la seconde est en cours de préparation et aura lieu de mars à août 2018.

 

La genèse du projet

Comment utiliser ses compétences d’ingénieur du vivant pour rendre les pratiques agricoles et agroalimentaires à la fois plus rémunératrices et plus respectueuses de l’environnement ? Marc-Antoine Blanchet et Augustin Dura ont trouvé une réponse à cette question en consacrant six mois à développer CirculAgronomie : une encyclopédie en ligne dédiée à l’utilisation de l’économie circulaire dans le monde du vivant.

Retour sur un premier voyage

Marc-Antoine et Augustin sont ainsi partis en Europe, en Afrique et en Amérique du Sud pour alimenter leur plateforme en contenu. “Une expérience très enrichissante”, affirme Marc-Antoine. “Nous avons rencontré des gens inspirants et des initiatives très prometteuses et souvent impressionnantes comme Fruta Feia, qui commercialise des fruits et légumes refusés par les grandes surfaces.” Aujourd’hui, l’encyclopédie compte une dizaine d’articles, un petit nombre qui s’explique par le fait que “nous avions à coeur de présenter seulement les projets les plus aboutis. C’est pourquoi nous avons dû opérer une sélection drastique” explique Augustin.

©CirculAgronomie

Next step

Les projets qui n’ont pas été jugés assez mûrs pour être ajoutés à l’encyclopédie ne sont pas perdus pour autant : les étudiants gardent contact avec leurs fondateurs pour les y ajouter s’ils se développent bien. “Notre plus grande fierté est surtout que l’association ait été rejointe par trois camarades de notre école et que le projet soit pérenne.En effet, Clara, Ioana et Chloé font partie de l’aventure depuis mars 2017. Mues par les mêmes motivations qu’eux, elles ont envie de médiatiser le plus largement possible l’économie circulaire dans le monde du vivant.

Diffuser les connaissances

En effet, “CirculAgronomie est un outil qui sert à la diffusion des connaissances”, explique Augustin/ “Nous sommes persuadés qu’il est fondamental d’informer et de connecter les gens entre eux pour que les mentalités évoluent. En détaillant le fonctionnement des projets, on espère créer des vocations. Notre rêve est de voir des projets naître grâce à des échanges d’informations sur notre plateforme avant d’y être eux-mêmes répertoriés et détaillés !” L’objectif final affiché par l’association est de créer une communauté auto-alimentée. Mais en attendant, l’équipe 2018 prépare activement une seconde expédition qui doit alimenter en contenu l’encyclopédie.

La deuxième expédition de CirculAgronomie

Au gré des rencontres et d’une documentation extensive, il apparaît qu’une région est extrêmement prolifique en projets d’économie circulaire. “La première édition était consacrée à l’Afrique et l’Amérique du Sud, la seconde sera orientée vers l’Amérique du Nord. Cette région du monde fait partie des pionnières en la matière !” explique Clara Girault. L’équipe de l’édition 2018 partira en avril prochain. “Pour le moment, nous avons deux tâches majeures : faire de la prospection d’initiatives afin de finaliser notre itinéraire, et rechercher des financements.

CirculAgronomie, c’est :
1 site Internet collaboratif dédiée à l’économie circulaire
Des articles détaillés expliquant le fonctionnement de projets innovants
Une expédition terminée et une deuxième sur le départ pour l’Amérique du Nord

 

Ça m’éclate parce que… Préparer et réaliser des expéditions comme celles de CirculAgronomie représente un travail conséquent mais extrêmement enrichissant, tant professionnellement que personnellement. Il faut gérer la prise de contact avec les différents projets, récolter des fonds, gérer la communication pour que la plateforme se développe. Les expéditions demandent également beaucoup de logistique.
Un + pour demain ? L’association ne va pas s’arrêter ! Plus des expéditions serontréalisées, plus les connaissances vont se propager. De plus en plus de projets se montent autour de l’économie circulaire et c’est enthousiasmant !
Le détail qui tue : Les gens qu’on a la chance de rencontrer pendant ces expéditions sont extrêmement inspirants et positifs. C’est une grande leçon d’ouverture.

 

CONTACT : circulagronomie@gmail.com

www.facebook.com/circulagronomie/

@CAgronomie