A l’occasion de la publication de son guide 2017 Ces secteurs qui recrutent, le CIDJ a tenu ce 9 février un point presse. Au programme : mode d’emploi, panorama des secteurs qui recrutent avec ou sans diplôme, tendances du recrutement. Les intervenants ont notamment insisté sur l’économie sociale et solidaire (ESS), secteur en mutation et pourvoyeur de recrutements. Par Ambroise Le Corre

 

Des tendances de recrutement qui se confirment

Ces dernières années, le secteur commerce-vente affiche une forte tendance au recrutement à tous niveaux de diplômes. Le secteur présente aussi l’avantage d’un excellent taux de recrutement en CDI (plus de 85 %), souvent après un stage ou une alternance.

Cette tendance se retrouve dans les métiers de la gestion et l’administration des entreprises. Le secteur recrute durablement tout en étant de plus en plus exigeant quant au niveau de qualification (un bac +2 voire bac +3 est aujourd’hui souvent exigé), allant de pair avec l’emploi des jeunes directement à la sortie des écoles.

A noter les progrès du recrutement dans les secteurs du numérique et de l’économie verte-environnement. Enfin, l’hôtellerie garde son cap et recrute sur la durée. Cette tendance reste à nuancer compte tenu de la part d’emplois saisonniers (presque un tiers). L’emploi des moins de 25 ans y représente près de 15 % des embauches.

 

L’Economie sociale et solidaire a le vent en poupe

Les synthèses présentées par le guide mettent en évidence l’ESS. Plusieurs facteurs l’ont placée dans le haut de tableau des secteurs qui recrutent en 2017. Si ses 2,39 millions de salariés représentent aujourd’hui plus de 10 % de l’emploi en France, environ 60 % des employeurs font part de leurs difficultés à recruter.

La faute aux idées reçues selon Sébastien Darrigrand, délégué général de l’Union des Employeurs de l’ESS. Loin des préjugés selon lesquels il faut être militant et pas forcément bien diplômé pour y travailler, il met en avant les mutations qui changent la donne dans l’ESS : vieillissement de la masse salariale, hausse de la demande dans l’économie des services et loisirs, regroupements d’entreprises, nécessité de diversification de l’activité pour garder les financements…

Il insiste sur la personnalisation : rejoignant la volonté des jeunes de trouver un emploi qui a du sens, il affirme que nombre de salariés de l’ESS peuvent trouver un poste qui leur ressemble, l’adapter à leurs besoins (temps partiel, lieu de travail), voire intervenir directement dans la gestion de leur entreprise. Le modèle florissant de reprise des sociétés par les salariés en atteste.

4 secteurs spécifiques seraient ainsi voués à recruter à l’avenir : action sociale, santé, banque-assurance et métiers transverses. Les recruteurs doivent, pour leur part, faire face à une importante vague annoncée de départs à la retraite (l’observatoire national de l’ESS en prévoit 700 000 d’ici 2025 dans ce seul secteur) et adapter leurs recrutements en conséquence. Encore faut-il conjuguer ce besoin de renouvellement aux autres mutations : économie numérique, progrès technologique, innovation, ou encore évolution des formations. L’économie sociale et solidaire a de beaux jours devant elle !

 

Guide Ces secteurs qui recrutent 2017 CIDJ

Guide Ces secteurs qui recrutent 2017 © CIDJ

Jeunes et recruteurs : deux recherches réciproques, un seul outil

« Un outil réaliste et fiable offrant un panel varié de possibilités d’orientation à un public pluriel ». Voici, en quelques mots, la finalité du guide du CIDJ tel que présenté par sa directrice générale, Sophie Bosset-Montoux. Pour le composer, ses rédacteurs ont confronté des travaux prospectifs de France Stratégie, de Pôle Emploi et de l’APEC aux palmarès et dossiers publiés par la presse.

S’adressant tant aux chercheurs d’emploi qu’aux recruteurs via ce guide, le CIDJ privilégie les jeunes et ne s’en cache pas. Les conseillères du CIDJ l’affirment : les jeunes acceptent aujourd’hui la crise comme un état pérenne. Dans une société instable, ils affichent une réelle volonté de travailler et s’affirment en cherchant une orientation personnelle réaliste et sensée. Le guide permet aux futurs travailleurs d’anticiper et de planifier leur début de carrière.

Guide 2017 CIDJ Ces secteurs qui recrutent

Version numérique (PDF téléchargeable) 29€, version papier 39€, version papier + numérique 49€

A commander sur www.cidj.com

Evénement : jeudi 9 mars au Musée social (rue Las Cases, Paris VIIème), la matinée de l’emploi dans l’économie sociale et solidaire, organisée par l’UDES