Créateur du concept des courses drive en France et dans le monde, Chronodrive ne cesse de se réinventer, avec pour seul objectif le service client. Loïc Bérenguier, (ESLSCA 94), Directeur de la Marque et de la Communication, rappelle les atouts de l’entreprise et les innovations en cours.

 

Loïc Bérenguier, (ESLSCA 94),  Directeur de la Marque et de la Communication de Chronodrive © Laurent Ghesquiere

Loïc Bérenguier, (ESLSCA 94), Directeur de la Marque et de la Communication de Chronodrive © Laurent Ghesquiere

Cela fait déjà dix ans que Chronodrive a ouvert son premier magasin et a donné naissance au modèle du drive. L’enseigne propose aux consommateurs de faire les courses à leur place tout en leur laissant le choix de venir les récupérer à leur convenance, au minimum une demi-heure après la commande et jusqu’à 24h après.  Un concept qui paraît simple en apparence, mais auquel il fallait penser. « En créant le drive, nous avons bouleversé la manière de faire les courses à tel point que nous avons été largement copiés, indique Loïc Bérenguier, Directeur de la Marque et de la Communication. Certes c’est flatteur,  mais cela nous oblige à nous renouveler constamment, avec en ligne de mire le besoin client et sa fidélisation. Notre force est d’être un pure player et non une marque d’hypermarché. Nous avons donc l’obligation d’être réactifs et innovants. »

L’innovation connectée
Pour fêter dignement ses dix ans d’existence, Chronodrive va lancer, à la fin de l’année, HIKU, un objet connecté qui est la fois un lecteur de codes-barres scannant les produits et un enregistreur capable de saisir une liste de produits  dictés à la voix, grâce à la reconnaissance vocale. Connecté au réseau Wi-Fi de la maison,  HIKU se charge ensuite d’envoyer le contenu du  panier directement sur un smartphone ou une  tablette qui les commandera via l’application Chronodrive. « Notre ambition avec HIKU est  de continuer à servir les clients et de nous inscrire dans leur quotidien. Nous développons ce dispositif en partenariat avec la société américaine  Hiku basée à San Francisco. Le test que nous avons réalisé durant l’été dernier a montré une forte adhésion des clients au produit. »

 

Travailler dans le marketing suppose d’être curieux et de
se remettre  en cause en  permanence.

Un parcours de plaisir
Conscient d’être au cœur d’une aventure  humaine passionnante, Loïc Bérenguier a pour moteur le plaisir. « J’ai toujours travaillé dans le marketing et la com, mais dans des secteurs variés : des maisons de disque, à la Société générale, chez Virgin Megastore et chez Cofidis, avant  de rejoindre Chronodrive il y a 7 ans. Mes expériences m’ont permis d’apprendre à chaque  fois car, si la base du marketing et de la com sont identiques, on n’a pas les mêmes objectifs, ni les mêmes modes de fonctionnement. Chaque poste permet d’avoir une vue transversale. Je me  positionne comme un expert métier et non comme un généraliste dans un secteur. Je n’ai jamais fait aucun plan de carrière et j’ai toujours fonctionné au plaisir et aux rencontres. »

La curiosité : un atout maître dans le marketing
Pour faire ses preuves dans le marketing, Loïc  Bérenguier conseille aux jeunes d’être en veille permanente. « Il faut être toujours curieux car c’est un métier qui évolue tout le temps. Mais aussi  ne pas être dogmatique, donc avoir la capacité de changer d’avis et de se remettre en cause constamment car on n’a pas la science infuse !  De même, il ne faut pas hésiter à s’entourer de gens plus experts que soi pour se confronter à  la connaissance. »

 

Chiffres clés :
Création en 2004
430 M€ de CA
74 magasins en France
3002 collaborateurs

 

F.B.

 

Contact :
www.chronodrive.com