Nous avions déjà consacré un portrait à Christian Margaria en 2006, concernant son parcours professionnel. Aujourd’hui, c’est l’homme que nous vous proposons de rencontrer au travers des regards de son patron et d’un de ses frères.

Christian Margaria, conseiller spécial formation et enseignement supérieur du Délégué Interministériel à la Lutte Contre le Racisme et l'Antisémitisme

Christian Margaria, conseiller spécial formation et enseignement supérieur du Délégué Interministériel à la Lutte Contre le Racisme et l'Antisémitisme

L’homme au noeud papillon a eu un parcours étonnant et brillant. Faute de moyens financiers, il prend les ambitions. Il a même été manutentionnaire avant de réussir le concours des postes et télécommunications. « Il a toujours été brillant, a passé le concours général en physique et eu une mention au Bac haut la main », raconte admiratif son frère Patrick. Il est diplômé de Télécom ParisTech et ingénieur du corps des télécoms en 1989 alors qu’il est déjà directeur de la formation de Telecom INT. Il en prendra la tête en 2004 et est élu président de la CGE. « Je n’ai jamais douté de sa réussite, poursuit son frère. Il n’a jamais été limité, il grandit en avançant. On ne peut pas savoir jusqu’où il ira ! »

 

Engagement
Christian Margaria a toujours eu une préoccupation de justice mais surtout estime qu’on « ne peut pas rester sans rien faire, surtout quand on occupe un poste à responsabilités . » « Il a une vision des valeurs qu’il souhaite porter, raconte son frère. Il marie connaissance intime de la diversité et de la discrimination pour être né dans un quartier populaire, et réflexion pragmatique et approfondie sur ces problématiques. » Après son engagement en faveur de l’ouverture sociale à la tête de la CGE, il devient conseiller spécial pour l’enseignement supérieur du Commissaire à la Diversité et à l’Égalité des Chances Yazid Sabegh en 2009. Puis, il rejoint Régis Guyot comme conseiller spécial formation et enseignement supérieur à la Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme et l’Antisémitisme en 2012.

 

Entente et confiance
Régis Guyot a dès leur premier contact « senti que nous pouvions avoir une réflexion commune pour attaquer à la racine la formation de stéréotypes et préjugés. » C’est aussi son tempérament créatif, constructif, son envie de rejoindre une aventure innovante et originale qui convainquent le préfet. L’équipe de Régis Guyot est réduite, « il était impératif que l’entente et la confiance soient immédiates. Nous travaillons sur des sujets transversaux, cela demande des qualités que Christian possède : écouter, croiser les idées, être force de proposition sans vanité, ténacité, capacité de réflexion, adaptabilité. Il a une très solide capacité de travail. » Et un autre atout sans sa manche : il dort très peu et travaille donc aussi la nuit…

 

Sérieux sans se prendre au sérieux
Un jour, pour faire rire sa mère alors qu’ils étaient en voiture avec Patrick, il s’est calé dans le coffre et a chanté. « C’était comique compte tenu de son gabarit ! » se souvient son frère qui est surpris par son sérieux lorsqu’il le fait intervenir dans une conférence. « Ce n’était pas le Christian rigolo et décontracté que je connais. J’ai été frappé par son sérieux, cela dit il ne se prend pas au sérieux ! » Il a aussi de l’humour dans le travail, « et même une capacité d’auto-dérision et à créer de l’empathie autour de lui », confirme Régis Guyot.

 

SA PLUS GRANDE QUALITÉ PROFESSIONNELLE POUR RÉGIS GUYOT : « Il sait entrecroiser les compétences, les idées, les cultures pour bâtir. »
SON PLUS GROS DÉFAUT POUR SON FRÈRE PATRICK : « Ne pas savoir nouer une cravate, ça changerait de son look noeud papillon … »
SES DEUX FOLIES UTOPISTES : « Faire disparaître le racisme de la surface de la Terre et que tous les problèmes de société soient résolus ! »
SA FOI : « En l’Homme. Aux femmes et aux hommes, le vieilenseignant que je suis a envie de dire « nous pouvons faire beaucoup mieux si nous prenons collectivement la peine de réfléchir au monde que nous voulons laisser à nos enfants et petits-enfants et de tirer les leçons des erreurs du passé. » »
SON PÉCHER MIGNON : un excellent whisky pure single malt / un plat de pâtes en sauce SES SPORTS PRÉFÉRÉS : l’haltérophilie et la musculation

 

A. D-F