Après deux ans de classes préparatoires, il est temps de choisir une école d’ingénieurs et de préparer votre avenir professionnel. Une tâche aussi délicate qu’essentielle. Michel Ciazynski, directeur général de l’ISEP, vous explique pourquoi il est impossible de ne pas trouver sa voie à l’ISEP !

 

Michel Ciazynski

Michel Ciazynski

Le choix des concours à présenter et surtout des écoles, est une étape stratégique pour la suite de votre cursus. Consulter les sites, les chats étudiants, se rendre aux journées portes ouvertes et aux forums, mais aussi savoir décrypter les classements, est donc essentiel. « L’ISEP est bien classée, souligne Michel Ciazynski, mais tout classement mérite d’être étudié dans le détail. Ce sont nos points forts que les préparationnaires doivent y décrypter : une école internationale, une pédagogie entièrement dédiée à la préparation de leur avenir, et une formation tournée vers les vrais besoins des entreprises. »

 

Immersion internationale
L’ISEP est une école internationale par de multiples aspects. D’abord en accueillant des étudiants internationaux et en permettant une immersion multiculturelle au quotidien. Chaque élève étudie deux langues étrangères, suit des cours fondamentaux – techniques – en anglais, apprend à ses élèves à travailler avec des étudiants étrangers dans le cadre de projets. L’école est par ailleurs engagée dans 76 accords internationaux, dont la moitié hors Europe, propose plusieurs doubles diplômes, et accueille dans ses locaux depuis 10 ans, le « Programme Stanford à Paris » de la prestigieuse université américaine.

 

Quelles sont les perspectives professionnelles des isépiens fin 2011 ?
Grâce à une formation professionnalisante et des contacts permanents avec l’entreprise, nos diplômés ne souffrent absolument pas de la crise. Le secteur des technologies du numérique reste en effet en fort développement, comme le confirme l’APEC avec plus de 31 000 recrutements prévus, par exemple, dans l’informatique en 2011. Nos diplômés rejoignent des secteurs aussi divers que la banque, l’automobile, l’aéronautique, les services technologiques ou encore l’industrie, l’audit et le conseil, et affichent un salaire moyen annuel de 37 000 € bruts.

 

Quelles sont les grandes qualités des isépiens ?
Pour être performant en entreprise et se distinguer sur le marché de l’emploi, l’isépien a développé de fortes qualités personnelles : esprit entrepreneurial, ouverture internationale, ouverture d’esprit, aptitude à travailler en équipe et sens des responsabilités.

« L’ISEP est une école reconnue par les entreprises, proposant une pé− dagogie à la pointe, des parcours professionnalisants et personnalisés afin que chacun de ses élèves trouve sa voie. À celles et ceux qui sont at− tirés par les nouvelles technologies et désireux de s’investir dans l’en− treprise, je dis bienvenue ! »

 

Quelle pédagogie leur permet de développer ces qualités ?
Nous les plaçons dès leur arrivée dans une perspective professionnelle et de découverte de l’entreprise et des métiers. Outre de solides fondamentaux scientifiques et techniques, ils reçoivent une formation managériale au sens large du terme et culturelle ou d’ouverture sur le monde. Nous leur offrons l’opportunité de cultiver leur esprit, savoir prendre du recul, ouvrir des espaces de discussion, développer leur curiosité. L’ouverture d’esprit c’est aussi savoir travailler en équipes multidisciplinaires avec des élèves venus d’écoles partenaires. Au travers de projets confiés par des entreprises et une pédagogie inductive, nos élèves découvrent les connaissances et les compétences nécessaires à leur réalisation. Ces projets ainsi que la réalisation de deux stages longs et de séjours à l’étranger, ou d’un cursus en apprentissage pour 20 % des élèves, sont des étapes essentielles pour la construction de leur projet professionnel. Un système de parcours leur permet de faire des choix structurants, et ainsi de se forger un profil personnalisé. Ils sortent de l’ISEP avec un diplôme et un portfolio de compétences co-établi avec leurs enseignants et des professionnels. Enfin, ils sont fortement encouragés à participer à la vie associative de l’école, qui, elle aussi permet d’acquérir un certain nombre de compétences.

 

Quelle promesse fait l’ISEP à ses étudiants ?
S’ils profitent pleinement des enseignements et des opportunités d’ouverture au monde et à l’entreprise, ils auront en main tous les atouts pour décrocher le job de leur rêve !

 

Venez rencontrer des isépien(ne)s lors des journées portes ouvertes les 4 février et 10 mars 2012.

 

A. D-F

 

Contact : www.isep.fr