Ingénieures au féminin

 

Il y a quelques mois, Logica signait le pacte des Nations-Unies visant à promouvoir l’égalité des sexes sur le lieu de travail. Une mesure forte en faveur de la mixité, mais qui est loin de faire figure d’acte isolé pour cette entreprise qui oeuvre au quotidien afin de faciliter la carrière de ses collaboratrices. Directrice de la Responsabilité d’Entreprise de Logica, diplômée de Paris V (2004) puis de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (2006), Gwennaelle Costa Le Vaillant a répondu à nos questions.

 

 

Gwennaelle Costa Le Vaillant, diplômée de Paris V (2004) puis de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (2006), Directrice de la Responsabilité d’Entreprise de Logica

Gwennaelle Costa Le Vaillant, diplômée de Paris V (2004) puis de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (2006), Directrice de la Responsabilité d’Entreprise de Logica

Avec 3 grands métiers (conseil, intégration de technologies, externalisation), 41 000 collaborateurs dans le monde et 9 200 en France, Logica, qui est spécialisée dans le service en business et technologie, offre un panel de débouchés extrêmement varié. Aux jeunes filles qui hésiteraient à embrasser une carrière d’ingénieur par peur de s’enfermer dans un cursus étroit et réducteur, Gwennaelle Costa Le Vaillant répond donc que chez Logica, elles « peuvent travailler dans n’importe quel secteur, avec n’importe quel type de client et sur n’importe quel type de projet ». Et elles ont les compétences pour le faire. « Il y a une inquiétude chez tous les jeunes diplômés et diplômées : ne rien savoir, ne pas être professionnel. Or, ce que nous recherchons, c’est qu’ils sachent apprendre vite, très bien, efficacement. Et c’est ce que leur enseignent le mieux les grandes écoles et universités. Dans une entreprise comme la nôtre les jeunes diplômés ont le droit à l’erreur et à l’apprentissage. Nous investissons d’ailleurs beaucoup dans la formation. Et nous recrutons de nombreux nouveaux collaborateurs chaque année : cette année nous allons embaucher plus de 1 500 personnes dont 60 % de jeunes diplômés. »

 

Si un homme ou une femme est seul dans une pièce, il mettra forcément plus de temps à résoudre un problème que s’il ou elle travaille en groupe, et si en plus il y a à la fois des hommes et des femmes alors le problème sera résolu encore plus rapidement. Et cela s’applique partout. Les jeunes filles doivent donc savoir qu’elles sont l’une des clés pour que les solutions soient trouvées plus facilement.

 

Ingénieur rime avec travail à plusieurs
D’autres jeunes diplômées se montreront peut-être réticentes à l’idée de devenir ingénieures parce qu’elles verront dans ce métier le stéréotype du scientifique travaillant seul dans son laboratoire. Un cliché que Gwennaelle Costa Le Vaillant entend bien battre en brèche. « Un projet classique chez Logica, c’est au moins une dizaine de personnes. Le travail d’ingénieur comprend une grande part de collaboration, de management de projet, de management humain. » Quelles sont donc les compétences que l’on exige de lui/elle ? « La première, c’est d’être curieux. La deuxième, d’être assez autonome et d’alerter quand on repère un problème ou que l’on ne sait pas le résoudre. La troisième, l’esprit d’équipe, avoir envie de travailler avec les autres et pour les autres. Et la quatrième, le sens du service, considérer que l’on peut toujours faire mieux et se mettre à la place du client. »

 

Une entreprise engagée dans le combat pour la parité
Au-delà de la simple promotion du métier d’ingénieure au féminin, Logica mène une véritable lutte pour davantage de parité et de mixité au sein de l’entreprise. « Une étude pessimiste a compté qu’il faudrait à peu près entre 70 et 90 ans en France pour que l’on arrive à une situation d’égalité entre les hommes et les femmes. Heureusement, il y a un certain nombre d’entreprises dont la nôtre, ainsi que des pouvoirs publics, des associations (…) qui se disent “ Nous allons essayer d’aller plus vite que cela. “ » Et les actions qui vont dans ce sens sont en effet nombreuses chez Logica : mesures pour favoriser les carrières numériques auprès des jeunes femmes avant même leur entrée en entreprise, système de tutorat, demi-journée hebdomadaire de congé payé supplémentaire accordée aux femmes enceintes à partir du 5e mois de grossesse, mise en place d’un site web d’information sur l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, etc.

 

CB

 

Contact
www.logica-campus.fr
http:// www.facebook.com/drhlogicafrance
http:// twitte.com /DRHLogicaFrance