Plus de 3 500 entreprises européennes ont bénéficié depuis 1997 du soutien d’Idinvest Partners, en particulier les sociétés jeunes et innovantes. Une aubaine dans un contexte favorable à la création d’entreprise ! Une raison pour laquelle Sylviane Guyonnet (Master en Sciences de Gestion, université Paris Dauphine 2007), Directrice des Opérations, est investie à 100 % dans sa mission. Par Violaine Cherrier

 

Le point commun entre Deezer, Vestiaire Collective, Leetchi.com, Withings, Meetic, Talend, Dailymotion, Arena, Demeco, Mont Blanc – Materne, Criteo etc. ? Idinvest Partners !

(c) Idinvest

(c) Idinvest

Vous êtes un des leaders des sociétés de gestion en Europe. Quelle est la particularité d’Idinvest Partners ?

Idinvest Partners a été créée en 1997 au sein du groupe Allianz et a pris son indépendance en mai 2010. Depuis, nous connaissons une croissance exponentielle à tous les niveaux : nos effectifs sont ainsi passés de 25 collaborateurs à plus de 80 en 6 ans, dont une trentaine dans le département des opérations. Nos encours sous gestion ont eux aussi triplé pour s’établir à plus de 7 milliards aujourd’hui. Nos points forts ? La complémentarité des équipes et la diversité de notre portefeuille !

 

En quoi la Direction des Opérations est-elle une fonction centrale ?

Arrivée au moment de la constitution d’Idinvest Partners, j’ai participé à toutes les phases du développement de la société. A ce titre, je suis un témoin privilégié de notre forte croissance. J’ai toujours occupée des fonctions opérationnelles. Le métier a fortement évolué depuis 20 ans notamment du fait des règlementations internationales de plus en plus contraignantes. C’est un métier passionnant, bouillonnant, enrichissant car nous avons énormément de contacts au sein de notre écosystème. En outre, je dispose d’une carte professionnelle de Responsable de la Conformité et du Contrôle Interne, délivrée par l’Autorité des marchés financiers. Mon ancienneté favorise ma vision globale de l’entreprise et de ses activités. Au sein de la Direction des Opérations, je coordonne l’ensemble des opérations et je veille à la conformité de celles-ci la réglementation et aux procédures internes. C’est un rôle-clé pour la bonne marche de l’entreprise.

La Directrice des Opérations par Sylviane Guyonnet :  » Je suis à la fois la gardienne du temple, le « problem solver », la courroie de transmission entre les différents départements tout en garantissant la bonne gouvernance au sein de l’entreprise ! Je fais le lien entre la réglementation et le développement des activités en veillant au respect des règles et au bon déroulement des opérations. D’une part, la Direction des Opérations a un rôle clé vis-à-vis des investisseurs car c’est elle qui leur fournit les informations et le reporting sur leurs performances. D’autre part, la Direction des Opérations est en contact régulier avec nos investissements, les entreprises financées, dont il nous faut suivre le développement. »

 

Comment participez-vous au développement économique des sociétés ?

Nous recevons de nombreux projets via notre réseau, le bouche-à-oreille, etc. Nous cherchons donc des pépites ayant à leur tête les entrepreneurs de demain. Ce qui fait la différence : le charisme du chef d’entreprise, son savoir-faire et sa capacité à accompagner son projet d’entreprise, à gérer des hommes et à développer son entreprise au-delà des frontières. Nous attachons également une attention particulière au respect des critères ESG (Environnement, Social et Gouvernance). Nous avons d’ailleurs mise en place une politique ESG au sein d’Idinvest et sommes signataires des UN-PRI.

 

Un métier de relations humaines avant tout

Nous accompagnons ces entrepreneurs et disposons le plus souvent d’un siège au Conseil de la société : nous les conseillons, nous sommes force de proposition à leurs côtés. Ce n’est pas un long fleuve tranquille. Notre rôle est d’avoir un impact fort sur la société tout en restant à notre place. Nous sommes là en accompagnement des PME. Si on croit en l’homme qui porte le business, l’entreprise pourra alors se développer et s’internationaliser. C’est un métier exigeant mais qui nous le rend bien.

 

Quel est le profil type d’un opérationnel ?

Nous apprécions les profils « Grandes Ecoles » et ceux présentant une double compétence en finance/ingénierie (digital, télécoms, énergies, etc.). Les expériences à l’étranger sont, elles aussi, un avantage différentiant tout comme la parfaite maîtrise de plusieurs langues étrangères et impérativement de l’anglais. Nos jeunes talents sont coachés et accompagnés pour améliorer leurs expertises et faciliter leur intégration. Notre objectif quotidien est de tendre vers l’excellence.

Les qualités du Directeur des Opérations : polyvalence, dynamisme, accessibilité mais également une tête bien faite, un savoir-être et un fort esprit d’équipe. Il faut savoir coordonner, communiquer, rédiger, comprendre les besoins des investisseurs et savoir dialoguer avec des interlocuteurs de différents horizons.

 

Quels sont les principaux atouts des jeunes talents ?

Nous accueillons de nombreux jeunes diplômés ce qui crée un certain élan au sein de l’entreprise. Ils sont une source de développement au quotidien grâce à leur créativité et à leur dynamisme. Les jeunes collaborateurs sentent que les perspectives de développement personnel sont possibles chez Idinvest. Ils sont impliqués et peuvent faire avancer la société avec leurs idées. On ressent une énergie positive dans tous les départements.

Le saviez-vous ? Chez Idinvest, les recrutements de ces 2 dernières années sont composés à 70 % de jeunes professionnels dont près de 40% ont été intégrés à l’issue de leur stage de fin d’études.

 

Financer la croissance des entreprises européennes

Déjà présente en Europe avec deux bureaux en Allemagne et en Espagne, Idinvest Partners investit de plus en plus à l’international. « L’Idinvest de demain sera un Idinvest international ! Ce chantier que nous menons depuis plusieurs années ouvrira de réelles opportunités d’évolution. Un accompagnement local implique une présence locale. »

 

Et votre déclaration à ses jeunes talents ?

Si vous croyez en votre projet, croyez en vous ! N’ayez pas peur, lancez-vous, donnez-vous les moyens de votre ambition. Les jeunes d’aujourd’hui sont moteurs et ont une vraie fibre entrepreneuriale. Le monde de l’entrepreneuriat s’est professionnalisé et ouvert aux réseaux sociaux notamment. Il y a vraiment de la place pour la création d’entreprise en France.

50 % des jeunes ont envie d’entreprendre : tous les 6 mois, Idinvest Partners publie un baromètre « L’envie d’entreprendre » en partenariat avec Le Figaro. S’il apparaît que 34 % des Français déclarent avoir « envie d’entreprendre » et 10 % avoir un « projet concret d’entreprise », ces chiffres s’élèvent respectivement à 50 % et 13 % pour les jeunes de 18-24 ans. « Je me souviens encore du speech des 2 jeunes fondateurs de Deezer arrivés en jeans et baskets… Mais on pouvait déjà voir l’étincelle dans leurs yeux ! »

« Nous sommes Idinvest Partners, société de gestion entrepreneuriale à dimension humaine qui mise sur ses talents pour se développer à l’international »

Contact : Sylviane Guyonnet, Directrice des Opérations : sg@idinvest.com