Nouvelles technologies, nouveaux moyens de communication, nouveaux modes de consommation… Olivier Heitz (IAE Paris 1 Panthéon-Sorbonne 97, HEC Paris 2014), DSI de Bouygues Telecom, présente ainsi les grands défis qui sont les siens… et les vôtres.

 

« Venez nous voir, voyez ce qu’on propose et choisissez. »

Quels sont les défis majeurs qui vous attendent en 2019 ?

J’adresse quatre enjeux clés : tout d’abord, la haute qualité de service de nos SI auprès de nos clients comme de nos collaborateurs, la capacité à adresser les besoins métiers liés à la transformation digitale en cours ; puis, la sécurité et la protection de nos données clients ; et, enfin, l’anticipation des évolutions à venir.

Qu’est-ce qui a changé avec le digital ?

L’IT a toujours été un domaine en mouvement. Mais ce qui a changé aujourd’hui c’est que la dichotomie entre l’IT et les métiers a totalement disparu. La DSI n’est plus le prolongement du core business mais elle en fait désormais partie intégrante. Le directeur des systèmes d’information, lui, est devenu un « assembleur » de briques et un accélérateur de business.

Comment votre métier a-t-il alors évolué ?

Une de mes préoccupations premières est de m’assurer d’avoir les bonnes ressources au bon poste. Le mindset est capital et l’humain véritablement central. Sans les bonnes compétences, impossible de relever nos défis. La fonction de DSI repose sur trois qualités essentielles : l’écoute, la curiosité et la capacité à rassurer les métiers quant aux technologies. L’acculturation et la transparence sont de vraies priorités. Et bien entendu, il faut aimer les individus et les relations humaines.

Le leader selon Olivier Heitz

« Être leader, c’est avoir des convictions mais être prêt à les éprouver en les confrontant à des visions extérieures. C’est de cette manière qu’elles s’enrichissent. Une fois la décision prise, alors vous devez l’assumer et maintenir le cap. Toutefois, le doute est inhérent au leadership car il permet de rester curieux et humble. »

En quoi les jeunes talents sont-ils « prêts » à relever vos enjeux ?

Je suis véritablement épaté par leur maturité. Ils ont la tête bien faite, déjà de nombreuses expériences même à l’international, et une réelle appétence à vivre et à gérer une part d’incertitude. Les soft skills font vraiment la différence. Être capable de s’adapter aux autres est une vraie force, plus que les compétences techniques.

Quelles fonctions peuvent-ils occuper ?

La DSI d’un opérateur tel que Bouygues Telecom intègre l’ensemble des problématiques IT, qu’elles concernent l’e-commerce, la supply chain, la logistique, le retail… Il n’y a pas un domaine fonctionnel ou technique qui n’existe pas chez un opérateur. Ensuite, tout dépend de votre fibre. La DSI est un concentré de compétences humaines d’hommes et de femmes passionnés par ce qu’ils font. Voilà ce qui me fait me lever tous les matins depuis 20 ans. Le Graduate Program de Bouygues Telecom « Nous avons mis en place ce programme de 2 ans maximum pour nos hauts potentiels. Organisé autour de 3 directions – DSI, Réseau et Innovation –, il permet à chaque talent intégré d’effectuer des missions de 6 à 9 mois sur des sujets de pointe : intelligence artificielle, 5G, Innovation, Big Data… Des sujets très variés au sein de d’écosystèmes différents qui favorisent une vision globale de l’activité. »

Pourquoi rejoindre la DSI de Bouygues Telecom ?

Parce que c’est une grosse PME à l’esprit familial avec la puissance d’un grand groupe. Nous avons créé une communauté By Tech qui anime l’ensemble des compétence IT du groupe (télécoms, bâtiment, construction, route, média…). Cette diversité et cette ouverture vous offrent un terrain de jeu illimité, en France comme à l’international. Contact : OHEITZ@bouyguestelecom.fr

Delacre : succombez aux « guilty pleasure »

« Bienvenus dans une entreprise délicieusement régressive » assure Véronique Magro, Head of Controlling et reporting chez Delacre

Innovation et RSE, les arômes d’exception de Nespresso

L’innovation selon Nespresso ? Eclairage en mode robusta par Jean-Michel Cecconi directeur de l’open innovation et Clémence Nutini, responsable RSE chez le pro du café

[TUTO] Écolo même au bureau

. Et si, en plus de votre politique zéro déchet à la maison, vous vous mettiez au vert même au bureau ? Voici cinq gestes simples pour améliorer votre impact écologique au boulot.

Horus Pharma : une innovante affaire de famille

L’objectif d’Horus Pharma ? Recourir à la réalité augmentée pour faciliter le quotidien des patients et des médecins. Rencontre avec Claude Claret, DG et fondateur du laboratoire ophtalmologique

Faites le plein d’énergie chez ENGIE !

L’accès à une énergie durable, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique, l’utilisation raisonnée des ressources… Voici les grands enjeux d’ENGIE pour devenir le leader mondial de la transition énergétique.

Petit Forestier : pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux !

Petit Forestier est une entreprise familiale où il est possible de progresser et de réaliser de beaux parcours professionnels estime Fréderic Vannson, son Directeur technique.

La valeur la plus importante pour BPCE ? Ses actifs… humains

Envie d’en savoir plus sur le métier de banquier en 2020 Marc Bonnemains vous présente le groupe BPCE de l’intérieur.

Nexter tire dans le mille

Nexter agit sur tous les fronts ! Innovation, transformation digitale, conquête de nouveaux marchés à l’export… Le point avec Sylvain Rousseau, (Sup’Aéro 93 HEC 2004) COO du leader de la défense terrestre

Mon métier c’est… RP

Attaché de presse, vous connaissez ? Mais les métiers des relations publiques (RP pour les intimes) ne s’arrêtent pas là. Métiers et qualités insoupçonnées, Stéphane Billiet, président de We agency et administrateur du Syndicat du Conseil en Relations Publiques décortique le mythe.

Airbus : devenez les futurs Pionniers !

« Venez négocier des contrats chez Airbus et vous serez les rois du monde ! » assure Christophe Mourey, Secrétaire Général de la Direction Commerciale chez Airbus