Communiqué de presse :

Faire advenir une égalité réelle entre les femmes et les hommes et lutter contre les discriminations liées au genre, des enjeux qui se trouvent au coeur du projet pédagogique, artistique et citoyen porté par l’EnsAD

 

L’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, et l’ensemble des actrices et acteurs qui la compose, conscients de la nécessité de favoriser la diversité au sein de l’École, et désireux d’inscrire la mission pédagogique et sociale de celle-ci dans la promotion de l’égalité entre les genres, souhaitent s’engager résolument, à prévenir, sensibiliser et lutter avec détermination contre toute forme de discrimination.

L’enseignement supérieur artistique a un rôle primordial à jouer dans la diffusion auprès des jeunes générations, et dans la société, d’une culture de l’égalité entre les femmes et les hommes, ainsi que dans la lutte contre les stéréotypes, discriminations et violences liés au
genre ou à l’orientation sexuelle.
Avec le rattachement en 1890 de l’École spéciale de dessin pour les jeunes filles, fondée en 1803, et dirigée par Rosa Bonheur à partir de 1849, l’EnsAD a joué dans son histoire un rôle précurseur sur ces enjeux.
Elle se doit d’autant plus de tendre aujourd’hui à l’exemplarité.

La Charte pour l’égalité entre les genres est annexée au règlement intérieur et au règlement des études de l’École.
Le suivi de la mise en oeuvre de ses dispositions fait l’objet d’un plan d’action piloté par la référente ou le référent pour l’égalité et la prévention des discriminations, dont le suivi fait l’objet d’un débat annuel en Comité technique.