Eric Thiéry, roboticien de formation et journaliste est l’auteur du Petit Livre de la chance (Le Pommier 2016). Cet infatigable curieux nous livre les outils de compréhension de la chance. Si nous sommes tous chanceux, certains savent mieux que d’autres en faire un levier de réussite. – Par Ariane Despierres-Féry

 

La chance n’existe pas, c’est une interprétation du hasard

Le cerveau recherche des causes et des effets à ce qu’il perçoit et observe. « Lorsqu’il ne trouve pas de cause, il impute ce vide à un hasard heureux ou malheureux, analyse l’auteur. Lorsqu’il est favorable, nous lui donnons le nom de chance ; sinon, c’est la poisse, la fatalité. »

Capture d’écran 2017-01-17 à 11.31.42Athéisme de la chance

Le cerveau identifie des signes afin de donner du sens aux choses qui n’en n’ont pas. « Le hasard ne recèle aucun dessein. La chance naît dans notre cerveau de notre recherche de sens. » Il est bien entendu impossible de donner du sens à tout. « L’attitude saine est une sorte d’athéisme de la chance (et de la malchance), qui voudrait que l’on ne cherche pas à tout interpréter. » A vouloir tout comprendre et tout maîtriser, le risque serait de s’enfermer dans un fonctionnement mental trop anxieux et rigide qui empêcherait de voir certaines opportunités.

Celui qui réussit se procure des occasions d’avoir de la chance

« Le chanceux sait qu’il vaut mieux naviguer avec le courant que contre lui ! » Dès qu’un obstacle est en vue, il est à même de le contourner puisqu’il ne met pas son énergie à naviguer. « Celui qui réussit sait réunir un maximum de données pour évaluer sa chance, pour identifier les opportunités » résume l’auteur. La chance est donc une question d’état d’esprit, d’attitude ouverte aux situations et aux autres, détendue, positive et à l’écoute. « Par son attitude, le chanceux sait mieux qu’un autre (qui présenterait les mêmes dispositions mais serait dans un autre état d’esprit) profiter de toutes les opportunités qui se présentent. »

Tous chanceux

Pour autant, Eric Thiéry n’affirme pas qu’il faille de la chance pour réussir. « Nous sommes tous chanceux. Mais la chance ne passe pas pour tous au même moment, et ne se manifeste pas par les mêmes signes. » Une seule chose est sûre : il faut savoir saisir sa chance…

 

Les qualités et dispositions du chanceux

• Ouvert aux situations et aux personnes • A l’écoute • Communiquant • Capable d’interagir avec les autres • Curieux • Empathique • Intuitif • Agit sans délai • Optimiste • Résilient • Apprend de ses erreurs • Sait lire le monde et identifier si ce qui s’annonce est vecteur d’opportunités