Convaincu que l’entreprise est plus productive lorsqu’elle est socialement responsable, le Challenge du « Monde des Grandes Écoles et Universités » place la question de la sensibilisation au handicap dans le monde étudiant et professionnel au coeur de ses priorités. Il bénéficie pour cela du soutien d’Alcatel-Lucent, de la Conférence des Grandes Écoles, du Tremplin-Etudes, Handicap, Entreprises, de 6 entreprises partenaires et de Ryadh Sallem. Focus sur leurs initiatives engagées pour cette 4e édition.

« Alcatel-Lucent encourage les jeunes en situation de handicap à plus d’ambition »
Dominique Delwaide, Directrice du Programme @talentEgal, Alcatel-Lucent
« Afin d’encourager l’intégration des jeunes diplômés en situation de handicap dans l’entreprise, Alcatel-Lucent a lancé le programme @talentEgal en 2010 afin de les accompagner tout au long de leurs études, jusqu’à leur 1re insertion professionnelle pour qu’ils n’aient plus peur de leurs ambitions. Pour le groupe, la diversité n’est pas un effet de mode : nous travaillons dessus depuis plus de 15 ans. Notre politique diversité repose évidemment sur les questions d’égalité des chances et de handicap, mais aussi sur un travail en amont via des actions de sensibilisation dans les collèges et lycées et la promotion d’équipes intergénérationnelles. »

 

« Intégrer les jeunes en situation de handicap est un positionnement stratégique pour l’entreprise »
Pierre Aliphat, Délégué Général de la Conférence des Grandes Écoles

« La CGE encourage la diversité à plusieurs niveaux : l’égalité homme/femme, l’ouverture sociale et le handicap. Favoriser la diversité n’est pas une bonne action mais un positionnement stratégique. Nous sommes tous clients, homme, femme, jeune, âgé, valide ou handicapé : pour comprendre la réalité économique, la diversité est plus qu’un atout, elle est fondamentale. La CGE entreprend 2 grandes actions pour l’insertion des jeunes en situation de handicap dans les grandes écoles : la création d’un Référent Handicap (2/3 des établissements en sont aujourd’hui dotés) et d’un label d’École Handi-accueillante. »

 

« Pour être côte à côte et non plus face à face »
Christian Grapin, Directeur du Tremplin-Etudes, Handicap, E ntreprises
« Le Tremplin accompagne des jeunes handicapés dès la classe de 1re vers des études supérieures et leur intégration en entreprise. Nous participons pour la seconde fois au Challenge du « Monde des Grandes Écoles et Universités » car c’est un incroyable lieu d’échanges. L’an passé, nous avons favorisé les rencontres jeunes/entreprises avec un bilan très positif : 18 étudiants ont participé à 72 entretiens qui ont abouti à la signature d’un CDI et de deux CDD. Nous avons également entamé un processus de rapprochement avec les grandes écoles qui sera poursuivi cette année. Enfin, nous souhaitons constituer une Team Tremplin pour faire concourir tous ces jeunes côte à côte et non face à face. »

 

« Ne pas avoir de préjugés et plutôt venir juger de près »
Ryadh Sallem, membre de l’Équipe de France de basket fauteuil, Président de CAPSAAA
« J’ai été sollicité par Lagardère pour proposer une initiation au basket fauteuil lors du Challenge du « Monde des Grandes Écoles et Universités » en 2011 avec l’idée de faire du sport un outil universel permettant de détruire les préjugés sur le handicap. Cela a permis à des étudiants “valides” de se mettre à la place de ceux “qui ne peuvent pas” et tous ont ainsi pu avancer ensemble : plutôt que de rester dans leurs préjugés, ils sont venus juger de près. Même si les mentalités évoluent, nous avons besoin de ce genre d’initiative pour sensibiliser à la diversité. Le sport est magique, il accueille tout le monde, c’est une des seules activités où on peut se rencontrer avec sa singularité en étant au même niveau. »

 

CW

 

Pour vous inscrire, rendez-vous sur www.cdmge.fr