Chaires d’entreprise, un vrai plus pour les étudiants

Depuis 25 ans, les chaires d’enseignement et de recherche de l’ESSEC Business School permettent aux entreprises de participer à des activités de recherche au plus haut niveau et de diffuser ces savoirs auprès des étudiants. Elles permettent ainsi aux étudiants de se spécialiser sur un secteur d’activité en grande proximité avec les entreprises majeures du secteur et de bénéficier ainsi de contacts précieux et d’informations sur les dernières évolutions du marché.

Qu’est qu’une chaire d’entreprise ?

Les 20 chaires de recherche et d’enseignement de l’ESSEC associent étroitement professeurs, élèves et entreprises soucieuses de développer des compétences innovantes dans leur secteur. Placée sous la responsabilité d’un professeur ESSEC, chaque chaire a pour objectif de produire des savoirs nouveaux, de faire évoluer la science et la pratique du management face aux nouveaux défis de l’environnement international et de transmettre ces connaissances aux étudiants de l’ESSEC ainsi qu’au grand public. Elles fonctionnent de manière collective grâce à leur insertion dans l’un des 7 centres d’excellence de l’ESSEC.

Pourquoi intégrer une chaire ?

Pour les étudiants, intégrer une chaire est un moyen de s’immerger dans le monde de l’entreprise et de comprendre les enjeux de tel ou tel secteur d’activité.

Chaque année, ente vingt et cinquante étudiants (en fonction des chaires) ont la possibilité d’intégrer une chaire donnée. Le programme précis de chaque chaire varie en fonction des enjeux du secteur. En général, ils suivront entre 3 et 6 cours et séminaires exclusifs. A cette occasion, ils travailleront sur des cas proposés par les entreprises partenaires, rencontreront des professionnels experts dans le cadre d’événements exclusifs, partiront en voyage d’étude à l’étranger….

Ainsi les étudiants du programme Grande Ecole de l’ESSEC peuvent choisir parmi 20 chaires sur des thématiques très variées allant des big data, à la santé, l’immobilier, le luxe, la diversité…

« L’entreprise est au cœur du programme d’une chaire. C’est là l’avantage majeur d’une telle formation : l’entreprise met à disposition ses cadres pour qu’ils viennent partager leur expérience et apporte des cas concrets sur lesquels l’étudiant peut appliquer la théorie et la technique apprises en cours. S’il est pertinent et créateur de valeur, le travail étudiant pourra être ré-utilisé. L’étudiant voit son travail valorisé, l’entreprise obtient un regard neuf sur ses problématiques, l’école est créatrice d’une formation novatrice et efficace : chacun y trouve son compte. » explique Pierre-Emmanuel Saint-Esprit, étudiant de la Chaire Accenture Strategic Business Analytics.

« Attirée dès ma première année à l’ESSEC par les thématiques de l’innovation sociétale et environnementale, j’ai décidé de rejoindre la Chaire Entrepreneuriat Social. Au-delà de l’acquisition de connaissances, les 6 mois de chaire m’ont permis de rencontrer de nombreux professionnels de diverses organisations, dont les témoignages m’ont beaucoup inspirée, et qui constituent aujourd’hui un réseau naissant sur lequel m’appuyer. J’en ressors avec un panorama élargi des opportunités offertes par l’entrepreneuriat social, ainsi qu’avec des méthodes solides et des contacts pour saisir ces opportunités, sans oublier de nombreux camarades avec qui nous partageons nos réflexions… pour un jour peut-être entreprendre ensemble ! « , précise Maud Chassande, étudiante de la Chaire Entrepreneuriat Social.

 

La chaire d’entreprise, un enjeu pour les partenaires

« C’est stimulant pour nous d’aller à la rencontre d’étudiants qui nous apportent des idées et nous posent des questions pertinentes. Il y a également une partie de transmission de savoirs qui est importante pour nous en tant que manager mais aussi de partages d’expériences qui est particulièrement riche et représente la meilleure publicité pour recruter les futurs talents chez nous demain. » remarque François Xavier Apostolo, VP marketing division Home & Personal care, Unilever, partenaire de la Chaire Grande Consommation.

En permettant aux collaborateurs d’entreprise de passer du temps de manière formelle et informelle avec des étudiants de la chaire, les chaires permettent effectivement également aux entreprises partenaires de dénicher de nouveaux talents et de développer de manière concrète et efficace leur image employeur auprès des étudiants.

20 chaires et un réseau de plus de 100 entreprises partenaires

Chaire Accenture Strategic Business Analytics

Chaire Armand Peugeot

Chaire Communication et Stratégies de Marque / Vente et Stratégie Marketing

Chaire Economie Urbaine

Chaire Edgar Morin de la Complexité

Chaire Entrepreneuriat Social

Chaire ESSEC du Changement

Chaire ESSEC Santé

Chaire ESSEC Finance

Chaire Grande Consommation

Chaire Immobilier et Développement Durable

Chaire Innovation Thérapeutique

Chaire Leadership & Diversité

Chaire LVMH

Chaire Media & Digital

Chaire Philanthropie

Chaire Savoir-Faire d’Exception

Chaire ESSEC Amundi en Asset & Risk Management

Chaire Digital Disruption Chaire Networked Business Models

Capture3

Anne-Claire Pache, Directrice adjointe en charge de la Grande Ecole et Professeur titulaire de la Chaire Philanthropie

Capture4

Karine Lamiraud, Vice-doyen des Professeurs et Professeur titulaire de la Chaire Innovation Thérapeutique