Quoi de plus naturel pour un groupe profondément citoyen comme CGI de s’investir dans une politique engagée en faveur de l’emploi des personn es en situation de handicap ? Julien Cotte (Master RH CFA-IG S 2000), Directeur du Recrutement et de la Mobilité Interne nous en dit plus sur les actions conc rètes menées par ce groupe pour qui performance rime avec diversité et égalité.

Julien Cotte (Master RH CFA-IGS 2000) est Directeur du Recrutement et de la Mobilité Interne de CGI.

Julien Cotte (Master RH CFA-IGS 2000) est Directeur du Recrutement et de la Mobilité Interne de CGI.

Un maître-mot : intégration
« CGI est une entreprise dont nous sommes tous membres, il est de notre devoir de porter des messages responsables », affirme Julien Cotte. Le handicap compte donc bien sûr parmi les priorités du groupe. Pour preuve, une équipe est dédiée au recrutement, à l’insertion et au maintien dans l’emploi des collaborateurs en situation de handicap, avec pour credo l’intégration. « Nous n’hésitons pas à conseiller le salarié embauché et, s’il le souhaite à organiser des réunions avec son manager et ses futurs collègues. Nous travaillons également sur l’accueil en crèche des familles touchées par le handicap afin de les accompagner au mieux dans leur quotidien. Le handicap est une réalité dont il faut parler ensemble. » Cette intégration passe aussi par la formation. Parce que CGI recrute majoritairement des Bac +5, il se confronte en effet à un manque de candidats en situation de handicap (ils ne sont que 4 % à rejoindre une grande école). Il a ainsi mis en place en pré-recrutement des formations à ses métiers à destination des jeunes et des partenariats avec les grandes écoles.

 

« Il y a de l’emploi
pour les jeunes
talents en situation
de handicap et une entreprise comme
CGI est là pour leur prouver qu’un bel avenir s’offre à eux. »

Le handicap, l’affaire de tous
Mais pour que le handicap devienne, à terme, un « non-événement » dans l’entreprise, il est indispensable de sensibiliser l’ensemble des collaborateurs. Ainsi, lors de la dernière Semaine du Handicap, une troupe de théâtre a par exemple parcouru les locaux de CGI en interpellant les salariés sur la question. Le groupe soutient également dans ses exploits sportifs le nageur amputé Philippe Croizon. « Cet homme extraordinaire est récemment venu échanger avec nos campus manager (des relais de CG I dans les grandes écoles) et son intervention est encore dans toutes les mémoires » se souvient, ému, Julien Cotte. CGI forme enfin ses managers et ses recruteurs à ces problématiques spécifiques et souhaite, à court terme, mieux identifier les métiers susceptibles d’accueillir plus de salariés en situation de handicap.

 

Oser passer le cap des études supérieures
Parce qu’il a besoin de tous les talents, CGI investit pour que les jeunes en situation de handicap osent franchir les portes des études supérieures. Le groupe souhaite ainsi renforcer ses actions auprès des collèges et lycées, travailler en collaboration avec les écoles d’ingénieurs en renforçant notamment son mécénat de compétences pour les aider à être plus handi-accueillantes, et encourager ses clients à s’investir à ses côtés. « Il ne faut pas abandonner, même si le parcours est difficile. Il y a de l’emploi pour les jeunes talents en situation de handicap et une entreprise comme CGI est là pour leur prouver qu’un bel avenir s’offre à eux. Ils doivent savoir que malgré leur handicap, tout est possible. »

 

Un parcours d’intégration réussi chez CGI c’est…
Un nombre significatif de stagiaires en situation de handicap embauchés en CDI en fin de stage. Des collaborateurs handicapés qui ont pris confiance en eux et qui osent bousculer leurs habitudes pour évoluer dans leur carrière. 10 personnes en situation de handicap embauchées en contrat professionnel en 2012 suite à une formation spécifiques aux métiers de CGI en partenariat avec GT M Ingénierie.

 

Quelques chiffres :
• 160 collaborateurs déclarés en situation de handicap
• 85 collaborateurs handicapés recrutés entre 2009 et 2012

 

Zoom sur l’Accord 2013
Le dernier Accord Handicap de CG I n’oublie pas les étudiants. Il prévoit notamment l’allocation de bourses d’études, le renforcement du tutorat par des collaborateurs de l’entreprise et un partenariat avec l’ARPE JEH pour financer des projets d’étude ambitieux.

 

CW

 

Contact
julien.cotte@cgi.com