Rentrée 2018, la dernière pièce du puzzle est posée, le cursus unique CentraleSupélec est lancé. Arrivé en septembre, son nouveau directeur Romain Soubeyran réaffirme la vocation de l’institution d’être un lieu de référence pour former les élites industrielles mondiales de demain. Pour cela, elle dispose de nombreux atouts qui sont autant de moteurs pour une carrière épanouie pour les jeunes diplômés qui reçoivent leur précieux sésame cette année. Entretien.

 

©CentraleSupélec

Dans quel état d’esprit prenez-vous la tête de CentraleSupélec à un moment clé de son histoire ?

J’éprouve de la fierté, bien sûr, à rejoindre un fleuron de l’enseignement supérieur, dont de très nombreux diplômés ont des parcours exceptionnels et apportent des contributions remarquables au progrès scientifique, technique et industriel.

J’éprouve aussi beaucoup de respect pour le chemin accompli. L’Ecole a mené la fusion entre Supélec et Centrale Paris, mais aussi la construction d’un nouveau campus à Gif, le déménagement associé, et enfin la définition et la mise en place d’un cursus radicalement nouveau.

Il y a enfin de l’excitation car il reste de grands chantiers à mener à bien : gérer les conséquences de la fusion et poursuivre le développement de l’École bien sûr, mais aussi réussir la construction de l’Université Paris-Saclay. Celle-ci doit garantir la pérennité de son modèle au meilleur niveau, et a vocation à figurer parmi les quelques pôles d’excellence de niveau mondial.

| « Figurer parmi les quelques pôles d’excellence de niveau mondial »

Vos plus belles surprises depuis votre arrivée ?

Ma première surprise a été la qualité des nouveaux locaux de Gif. L’architecture est une réussite notamment grâce aux multiples espaces ouverts et conviviaux invitant à l’échange, ce qui est fondamental dans une communauté dédiée à l’enseignement supérieur et à la recherche. A noter également le souci de décloisonner, au sens propre du terme, l’activité des laboratoires de façon à l’imbriquer dans la vie des étudiants.

Par ailleurs, j’ai été frappé par la motivation restée intacte des agents malgré les perturbations majeures subies ces dernières années, et la surcharge de travail liée. L’attachement des agents et des anciens à leur Ecole de même que leur investissement sont restés sans faille pour continuer à la faire progresser.

Votre grande ambition pour CentraleSupélec ?

Que CentraleSupélec s’impose, à travers l’Université Paris-Saclay, comme l’un des quelques établissements d’enseignement supérieur et de recherche qui formeront les élites industrielles mondiales de demain. Dans cette perspective, nous sommes particulièrement investis dans la mise en forme de la School « Ingénierie, sciences et technologies de l’information » de l’Université Paris-Saclay dont CentraleSupélec apparaît leader naturel.

| « Allez là où vous vous sentez en phase avec vos aspirations profondes »

Votre message aux jeunes diplômés 2018 à ce moment unique de leur vie ?

  • Pour construire votre parcours professionnel, soyez vous-mêmes. Le monde est confronté à des défis immenses qui vous donnent autant d’occasions de contribuer à construire un avenir soutenable, et d’opportunités variées de vous rendre utiles et de vous valoriser
  • Allez là où vous vous sentez en phase avec vos aspirations profondes et choisissez un environnement humain stimulant
  • N’ayez pas peur de prendre des risques et de tenter des voies originales si elles répondent à vos aspirations car vous avez tout pour réussir. La vraie réussite vient du sentiment de s’épanouir et de se réaliser dans ce que l’on fait

Leurs atouts pour une entrée dans la vie active réussie ?

  • Une formation d’ingénieur « à la française » portée au meilleur niveau à CentraleSupélec
  • Un immense réseau d’anciens engagés aux côtés de L’École, et prêts à se mobiliser pour les conseiller

 

Wavestone : la cyber sécurité vous ouvre ses portes !