Dès son emménagement à Ecully en 1967, sur un campus « à l’américaine » richement doté d’installations sportives (i.e. : gymnase, tennis, terrain de foot, salle de musculation, …), l’Ecole a intégré pleinement le sport dans son programme pédagogique en le rendant obligatoire.

 

Et après les CPGE ?
Si les classes préparatoires permettent de développer les savoirs académiques et de sélectionner l’excellence de nos élèves-ingénieurs, Il est fréquent d’entendre : « nos élèves sont habitués à travailler seuls, seuls contre les autres », « une population d’étudiants dont les comportements sociaux n’ont pas été très stimulés jusqu’au concours ». Centrale Lyon reconnaît donc le sport comme un moyen de socialisation efficace, véritable outil pédagogique remarquable permettant de créer des liens au sein de sa communauté.  Il a ainsi toute sa place dans le cadre du projet pédagogique de l’Etablissement :
• L’accès à la santé par la pratique d’une activité physique, « Mens sana in corpore sano » restant un socle fondamental et l’une des justifications du sport et de l’Education Physique,
• Remettre « toutes les composantes de la  machine humaine » en route est à même de  permettre à nos futurs ingénieurs de mieux  se connaître, de mieux savoir gérer l’énergie et le stress, éléments qu’ils auront à maîtriser  dans leur vie professionnelle prochaine,
• La pratique du sport permet de développer des savoir-faire relationnels et comportementaux par des mises en situation réelles et vécues, humainement complexes : coopération / collaboration, opposition / affrontement, réussite / échec, poursuite d’objectifs partagés dans la compétition.

 

 

Les Centraliens « aux manettes »
En 1998, la création du BDS (Bureau des Sports) par les élèves-ingénieurs eux-même a permis à  l’association sportive de connaître un développement majeur pour proposer aujourd’hui plus de 25 activités différentes, regroupant 1000 adhérents (soit 98% des élèves de l’Etablissement) dont plus de 500 licenciés à la FFSU ainsi que la création de très nombreuses sections (ex : club montagne, club ski, club raid, club challenge, club voile, etc..). 19ème au classement général des Associations sportives du supérieur en 2010, Centrale Lyon – malgré son effectif réduit – tient une place honorable au milieu d’établissements de taille considérable.

 

 

Unité d’Enseignement Professionnelle
« Faire et agir ensemble , développer les compétences des élèves-ingénieurs au-delà de leurs savoirs par des projet d’études et projet industriel, le sport, les stages, les enquêtes découverte, le tutorat et l’aide à la construction du projet professionnel » : telle est la définition de mission de l’Unité d’Enseignement  Professionnelle de la formation du Centralien aux réalités industrielles et qui intègre parfaitement le sport dans son projet pédagogique. Toutes ces activités de formation ont pour objectif de mettre en œuvre des connaissances dans le cadre d’un travail en équipe, en mode projet, et de développer des compétences techniques mais aussi organisationnelles et managériales. La refonte des statuts de l’Association Sportive centralienne par une mise en conformité à l’article L841-2 du Code de l’Education et par l’adoption d’une cellule décisionnelle paritaire constituée d’élèves et de personnels permet ainsi à l’Ecole d’aider, de soutenir, de conseiller, d’accompagner… voire aussi de contrôler et de sécuriser l’ensemble des activités et des organisations événementielles multiples et foisonnantes organisées par nos élèves-ingénieurs.

 

 

« Learning by doing »
Au travers des organisations sportives centraliennes, le sport participe pleinement à atteindre les objectifs transversaux assignés à l’Unité d’Enseignement Professionnelle en mettant notamment les élèves-ingénieurs en situation concrète.
1. de gestionnaire (450k€ de budget annuel pour l’Association Sportive),
2. d’organisateurs (ex : Challenge sportif Centrale Lyon : 2500 participants),
3. de responsable (présidence de l’Association Sportive ou de sections),
4. d’encadrement (joueur / entraîneur),
5. etc …
Ainsi, par un travail d’équipe régulier et la pratique d’une pédagogie de type « Learning by doing », le sport permet à chaque élève-ingénieur Centralien de cultiver des valeurs d’ouverture (i.e. : découverte d’activités, des autres), d’éthique (i.e. : respect des règles et de l’esprit sportif) et d’accomplissement (i.e. : épanouissement personnel par la réalisation d’objectifs personnels et/ou collectifs), 3 valeurs professionnelles qui qualifient parfaitement l’ingénieur généraliste qu’ambitionne de former l’Ecole Centrale de Lyon.

 

Contact :Jean COTINAUD
Responsable du Service des Sports
Mel : jean.cotinaud@ec-lyon.fr