Les grands métiers exercés par les Ingénieurs Agro

 

Celgene, entreprise de biotechnologie d’origine américaine spécialisée en hématologie et en oncologie est implantée en France depuis 5 ans. Les explications d’Olivier Daubry, ingénieur Agro ENSAIA Nancy 86, master en économie et gestion agroalimentaire ESSEC 87, directeur général de Celgene France et viceprésident Europe du sud.

Olivier Daubry, ingénieur Agro ENSAIA Nancy 86, master ESSEC 87, directeur général de Celgene France et viceprésident Europe du sud

Olivier Daubry, ingénieur Agro ENSAIA Nancy 86, master ESSEC 87, directeur général de Celgene France et viceprésident Europe du sud

Pouvez-vous expliquer votre parcours ?
Je travaille dans le domaine pharmaceutique depuis 25 ans où j’ai exercé des fonctions de responsabilité croissante en France, au Royaume-Uni et des postes de Directions Générales en Autriche, en Belgique et en France en couvrant des domaines thérapeutiques très variés. J’ai eu envie de retrouver une culture plus entrepreneuriale et ai rejoint Celgene en qualité de directeur général France fin 2008. Celgene est engagée dans la recherche, le développement et la commercialisation de thérapies innovantes en hématologie, cancérologie et maladies inflammatoires chroniques. Nous réinvestissons chaque année une part importante de notre chiffre d’affaires en R & D.

 

Vos missions ?
Je suis responsable, pour l’ensemble des pays d’Europe du sud, incluant la France, de l’exploitation de notre portefeuille, de l’information scientifique et de la R & D. J’aiégalement la responsabilité du développement de l’organisation et des collaborateurs – environ 400 personnes – en termes de compétences métiers, d’encadrement, d’accompagnement des talents. Je crois au travail en équipe, à la diversité, et je manage par le questionnement en encourageant au maximum la collaboration transversale. Nous sommes orientés vers l’avenir. J’essaie de promouvoir une culture ouverte, de donner des repères et du sens à mes managers, de partager une vision commune, d’encourager le partage d’expériences, de solutions.

 

Quelles compétences recrutezvous ?
A la fois des gens très expérimentés et des jeunes, notamment via les stages, immédiatement opérationnels. Je privilégie les profils avec des doubles compétences, flexibles, proactifs, mobiles, passionnés par les sciences du vivant, l’innovation et le progrès médical. Les ingénieurs Agro devraient s’intéresser plus au secteur de la biotech et compléter leur formation scientifique par un cursus en école de commerce, par exemple à l’ESSEC, où nous sponsorisons la chaire « innovation thérapeutique ».

 

A.M.

 

Contact :
odaubry@celgene.comwww.celgene.com