Organisation à but non lucratif dont l’innovation est le cheval de bataille, Cartes Bancaires CB fait évoluer en continu les moyens de paiement, donc l’économie. L’entreprise accompagne tous les défis contemporains (digitalisation, mobilité, relation client…) avec une agilité de PME, travaille avec les plus grands et offre aux jeunes talents des défis riches de sens. Rencontre passionnante avec son Directeur Général et Administrateur, Philippe Laulanie (MBA emlyon 87).

 

crédit – Jean-Philippe Villaines

Créé en 1984 pour soutenir l’invention française de la carte à puce, le Groupement des Cartes Bancaires CB est un Groupement d’Intérêt Economique (GIE organisation très spécifique. En charge de la gouvernance du système français de paiement par cartes, la PME travaille avec toutes les banques. Présente sur tous les fronts de l’innovation au service de la facilité et de la sécurité du système de paiement par carte, elle collabore avec tous les acteurs nationaux et européens, mais aussi mondiaux, témoins les accords passés avec Facebook ou UPI (la marque carte leader en Chine). Appelé à la tête du GIE pour l’accompagner dans sa transformation digitale et relever les nouveaux enjeux concurrentiels, Philippe Laulanie n’en finit pas de s’enthousiasmer de l’intérêt et de la portée des missions de cette entreprise pas comme les autres…

Au cœur même de l’économie

« Quand vous pensez que plus de 40 % de la consommation des ménages s’effectue par cartes bancaires, vous mesurez mieux l’effet de levier considérable que chacune de nos initiatives peut avoir. Si la sécurité est notre guide premier (avec un taux de fraude au plus bas depuis 2011), l’innovation est notre pain quotidien. En posture d’intégrateur, Cartes Bancaires CB s’appuie sur un large écosystème (banques, commerçants, industriels sûr startups, Etat, consommateurs) rendant notre mission au service de l’intérêt commun aussi capitale que passionnante. »

Agiles et collaboratifs

A l’instar du succès récent du « sans contact », le LAB by CB comme le Conseil Consultatif du Commerce CB, œuvrent déjà sur ce qui fera, demain, notre quotidien : carte biométrique, portefeuille numérique, sécurisation des données (e-santé !), etc. « 50 % des fintechs travaillent aujourd’hui sur le paiement. Avec notre modèle d’organisation non mercantile et hyper-collaboratif mis au service de l’intérêt général, nous attirons nombre de jeunes talents, passionnés tant par notre expertise (technologique et en lien direct avec la relation client !) que par nos valeurs. »

 The place to be

« Enfin, si l’on s’intéresse aux perspectives, Cartes Bancaires me paraît un emplacement idéal pour participer activement à la construction du futur :

  • les cartes bancaires sont un support idéal pour le futur
  • Le paiement direct par mobile, sur un an, ne représente qu’une demi-journée de paiement par carte (!)
  • L’entreprise est en croissance continue (activité comme effectifs)
  • Enfin, elle ne se refuse pas de rêver à un avenir européen… »

 Que vous a apporté votre passage à emlyon ? 1987, c’était le début des MBA. J’ai d’abord été très étonné par la diversité des profils comme des nationalités. Avant d’en découvrir toute la puissance. J’ignorais alors que l’on m’enverrait à l’international, dans plus de 20 pays durant ma carrière et que je vérifierai in situ que chacune des nouveautés abordées me serait précieuse par la suite. Enfin, alors que nous venons de fêter ensemble les 30 ans de la promotion, force est de constater que le noyau d’amis que je m’y suis constitué s’avère d’une solidité exemplaire !

emlyon business school, la fabrique d’early makers tourne à plein régime !

Chiffres clés : 12 Mds de transactions en 2017 (+6 % / 2016) / prévision de 2 Mds d’opérations sans contact en 2018 (x2 / 2017) / 68,3 M de cartes actives / 110 collaborateurs (en recrutement continu)

 « CBI intégrateur d’innovation : sans contact, biométrie, portefeuille numérique, sécurisation des données, projet pan-européen, le futur est notre pain quotidien… »

 

Contact : philippe-laulanie@cartes-bancaires.com