L’entreprise qui inventa l’Hypermarché il y a 50 ans est devenue un géant mondial tenu de se renouveler en permanence. Premier employeur privé en France, Carrefour recrutera 6000 personnes en CDI en 2013, dont 300 cadres et 150 jeunes diplômés qu ’attend un « Graduate Programme dirigeants » passionnant. Explications de Thierry Pélissier (HEC Paris 87) Directeur Marketing & Communicati on France …

 

Thierry Pélissier (HEC Paris 87) Directeur Marketing & Communication France de Carrefour

Thierry Pélissier (HEC Paris 87) Directeur Marketing & Communication France de Carrefour

Impossible de présenter Carrefour sans avoir recours aux chiffres. N°1 de la distribution en Europe et n°2 mondial, près de 10 000 magasins,79.789 millions d’euros de CA , premier employeur privé en France (365 000 collaborateurs dans le monde et près de 110 000 en France)… Mais Carrefour, c’est aussi une Histoire : l’ouverture du premier hyper en 1963 à Sainte-Geneviève- des-Bois, l’invention des Produits Libres (Marque Distributeur) en 1976, l’odyssée du développement international…C’est surtout un ADN particulier : « Fait notamment d’audace, explique Thierry Pélissier. Ce qui fait que Carrefour a toujours eu une longueur d’avance. »

 

Une entreprise responsable
Engagé de longue date pour l’égalité hommes-femmes (programme « Femmes Leaders » favorisant l’évolution des femmes aux postes de direction), formateur reconnu (46 % des collaborateurs ont bénéficié d’une formation en 2012, soit un investissement de 67 millions d’euros), champion de la promotion interne (90 % des directeurs et 56 % des managers sont issus de la promotion interne en 2012), employeur responsable et solidaire (30 % de collaborateurs embauchés en hypermarchés sont sans qualification, signataire de la Charte de la Diversité et du Plan Espoir Banlieue), très présent enfin dans les actions de solidarité (premier pourvoyeur de repas aux associations : plus de 80 millions/an), etc. Manager le marketing d’une telle enseigne doit être passionnant…

 

Une relation client exceptionnelle
« Passionnant est le mot juste. Quand on aime le commerce, il est difficile d’imaginer mieux ». En charge donc du marketing mais aussi de la communication du distributeur pour la France depuis maintenant deux ans, Thierry Pélissier est amené à travailler sur la publicité, les médias, le CRM , le digital, les relations publiques, la solidarité ou encore ce sponsoring qui l’a conduit à être présent cet été sur l’une des étapes du Tour de France (et non des moindres : le Ventoux ! Carrefour sponsorisant le maillot à pois du meilleur grimpeur depuis 20 ans). « Je n’en revenais pas : sur le passage de notre caravane, des millions de personnes applaudissaient et criaient ‘‘Allez Carrefour !’’. Il existe entre les français et cette grande marque nationale une véritable histoire d’amour ». 70 % des Français se rendent en effet chez Carrefour au moins une fois par an. Ce qui impose quelques obligations : « la grande distribution est certainement l’un des univers où il faut être le plus concret dans sa gouvernance, surtout lorsque l’on atteint notre dimension : près de 110 000 personnes, dont 90 % sont en contact quotidien avec le client, doivent comprendre clairement ce que l’on fait et où l’on va, c’est un vrai défi. »

 

Inventer le Carrefour de demain
Le bon côté des choses, c’est qu’avec la connaissance qui est la sienne de 17 millions de clients détenteurs de la carte Carrefour, l’enseigne possède un vrai savoir-faire dans la relation client. « Cette connaissance client représente un vrai potentiel pour Carrefour. Mais avant toute chose, nous nous trouvons à un moment clé de l’histoire de ce groupe, qui est en train de se réinventer pour intégrer le digital tout en continuant à rendre plus excitante l’expérience magasins et l’aventure s’annonce passionnante. Carrefour a tous les atouts pour cela en particulier une large interaction à travers ses canaux (hypermarchés, supermarchés, magasins de proximité, drive, e-business, réseaux sociaux…) qui va nous permettre de servir le client là où il le désire. Evidemment, pour réussir tout cela, nous avons aussi besoin de nouveaux talents ! »

 

Un programme ‘‘dirigeant’’ unique
A quel niveau ?…  Partout : marketing, achats, juristes, RH, chefs de rayon amenés à devenir les futurs directeurs de magasins, techniciens de maintenance… On pratique chez Carrefour plus de 120 métiers. Passer de l’un à l’autre en faisant plusieurs carrières ou pousser au contraire dans un domaine particulier jusqu’à atteindre une expertise au plus haut niveau est également possible. D’autant que l’entreprise a mis en place des ‘‘Graduate Programs’’ permettant une évolution forte et rapide. « Ils visent à former les directeurs de magasins et des professionnels en finance et « supply chain » par exemple. Quant au Graduate Programme Dirigeant qui en est à sa troisième saison, il est, lui, destiné aux Bac +5 issus de grandes écoles, dont les étudiants sont sélectionnés sur leur personnalité. Durant 4 ans, ceux qui deviendront les futurs dirigeants de Carrefour bénéficient d’une formation et d’un accompagnement individualisé qui leur permettront, à terme, d’accéder au plus haut niveau. » Quant aux compétences requises pour travailler chez le leader européen de la distribution, elles coulent de source : « posséder le sens de la relation et du service au client, un réel intérêt pour les produits proposés à la vente, le sens du commerce et le goût du travail en équipe… »

 

« Conseils aux jeunes diplômés. Ma règle de trois :
1) Multipliez les premières expériences, stages et alternances, c’est là qu’on apprend le plus.
2) Partez à l’étranger et frottez-vous au monde dès que vous le pourrez. A travailler avec des gens issus de cultures différentes on constate rapidement que fonctionnements et comportements au travail n’ont rien d’universel ! Or, ce multiculturalisme dans la vie professionnelle des managers est désormais devenu incontournable.
3) Dès le départ enfin, n’hésitez pas à vous faire porteur des idées nouvelles et de votre vision personnelle des choses. En respectant la culture de l’entreprise et les savoir-faire en place certes, mais avec assurance : tout change si vite aujourd’hui ; surtout dans le commerce. »

En passant par HEC…
« Ce qui me semble le plus précieux dans l’enseignement reçu à HEC est cette alternance entre le théorique représenté par les cours et les expériences pratiques des stages. Cela permet d’apprendre à naviguer rapidement entre conceptuel et concret, une faculté qui s’avère très utile par la suite. Et puis il y a cette vie de campus qui ajoute une dimension de « vivre ensemble » et crée des liens. Plutôt que de ‘‘réseau’’, dont la connotation exclusive ne me plait guère, le passage par HEC offre une facilité accrue pour entrer en contact par la suite avec des experts, des références et des professionnels reconnus ; et cela aussi constitue un avantage certain. »

 

Chiffres clés
N°1 de la distribution en Europe et n°2 mondial, près de 10 000 magasins, 79.789 millions d’euros de CA, 1er employeur privé en France ( 365 000 collaborateurs dans le monde et près de 110 000 en France )…

 

JB

 

Contact : www.recrute.carrefour.fr