Défis, ambiances de travail, engagement social… Le leader du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique, Capgemini, nous ouvre ses portes et évoque les challenges qui attendent les jeunes dip’ ! Rencontre avec Olivier Tarrit (ESIC 94), Directeur Exécutif Cloud Infrastructure Services France, Capgemini.

 

Capgemini en une phrase ?

C’est une entreprise passionnante constituée de passionnés, sur un marché passionnant.

D’où vient cette passion ?

De notre société, qui est une success story à la française. Nous avons démarré en 1967 avec quelques dizaines de collaborateurs pour atteindre plus de 200 000 salariés en seulement 50 ans ! L’autre aspect challengeant, c’est notre marché, celui de l’industrie numérique qui est très dynamique et nous oblige à être innovants et flexibles.

Le défi qui marquera votre année 2020 ?

En 2020, l’ intelligence artificielle sera au cœur de nos préoccupations. Nous devons sortir d’une approche réactive, centrée sur l’innovation, pour être plus proactif en nous appuyant sur cette technologie et l’intégrer pleinement dans les enjeux business de l’économie.

Votre secret de leader pour mener à bien ce projet ?

C’est l’association de trois notions très simples : l’anticipation – car il ne faut jamais partir du principe que tout est acquis -, la volonté de s’entourer des meilleurs et la niaque.

Votre management en 3 mots ?

La vision. Un bon manager doit définir un objectif ambitieux et créer l’organisation qui lui permettra de l’atteindre en partageant clairement sa stratégie avec ses équipes.
L’exigence, une nécessité pour faire face à la compétition. C’est une garantie de réussite.
L’exemplarité. Pour être un bon manager, il faut gagner ses galons et savoir travailler en équipe.

Le +, côté ambiance ?

Nous recrutons chaque année de nombreux jeunes diplômés et nous nous adaptons donc à leurs attentes et à leur état d’esprit. Aujourd’hui, nos collaborateurs disposent de nouveaux locaux très modernes et ouverts, favorisant l’innovation, la collaboration et l’épanouissement. Nous sommes également attentifs au bien-être au travail. Nous proposons ainsi des lieux de détentes, mais aussi une salle de sport et une conciergerie.

© Ville d’Issy les Moulineaux

Capgemini, c’est aussi un fort engagement social ?

En effet. Nous sommes persuadés que ces initiatives autour de la diversité et de l’inclusion sont autant d’éléments qui motivent nos collaborateurs. Nous avons, par exemple, mis en place un programme Women@Capgemini, une école l’« École by Capgemini », mais aussi des actions autour du handicap avec notre mission dédiée et du mécénat de compétences avec notamment l’association Ashoka.

 À quoi ressemble le talent fait pour vous ?

Il est technophile, passionné et motivé, tout en ayant le sens du service. C’est un collaborateur mobile, intellectuellement, professionnellement et géographiquement, puisque nous proposons de nombreuses opportunités partout en France et à l’étranger.

Les 3 clés de Capgemini pour réussir sa transformation digitale

Pour s’assurer du succès de sa transformation digitale, il est impératif d’associer enjeux business et enjeux technologiques. Pour ce faire, nous avons identifié trois étapes incontournables :

La cartographie du système d’information du client et la définition d’une roadmap
L’exécution de la transformation digitale et la migration massive vers le cloud hybride
Le maintien des conditions opérationnelles : pour réussir sa transition numérique, il faut assurer un service optimal

La 12è édition de la Digital Transformation Review de notre Capgemini Research Institute partage les retours d’expérience de CDO de grands groupes (Bayer, Daimler AG, IKEA, Michelin, Unilever, Legrand).

Les 7 valeurs de Capgemini :
Honnêteté
Audace
Confiance
Liberté
Solidarité
Simplicité
Plaisir

Chiffres clés : Créée en 1967 / CA 2018 : 13,2 Mds€ / + de 200 000 collaborateurs / Présent dans 40 pays / France : 22 % du CA mondial pour 26 000 collaborateurs

Contact : benedicte.decaux@capgemini.com

 

 

Handicap sans frontières

La CGE et MHA ont remis à 13 étudiants en situation de handicap des bourses en présence de Richard Ferrand et Sophie Cluzel à l’Assemblée nationale.

Plastic Omnium : le handicap nous concerne tous !

Agnès Rabuel, chargée de Mission Handicap travaille pour renforcer l’engagement des collaborateurs de l’équipementier automobile en France sur le handicap

Imaginez une ville plus connectée et ecofriendly avec SPIE CityNetworks

Acteur majeur de la transition énergétique et numérique des territoires, SPIE CityNetworks offre le terrain de jeu idéal pour construire une société plus responsable.

Terra Lacta : au cœur des territoires, au cœur de la société

Terra Lacta est la première coopérative laitière de Nouvelle-Aquitaine. Découvrez l’entreprise avec Philippe Dantas (Université Nancy-II et ENSAIA 08), CFO et CIO.

Adova Group : l’humain au cœur de la transformation

ADOVA veut réveiller le marché des matelas et des canapés dépliables à grand renfort de technologies. Coulisses d’une transformation aussi bien numérique que managériale.

[ÉPISODE 5] Pourquoi NEOMA BS transforme-t-il ses spécialités en MSc ?

Focus sur NEOMA Business School qui transforment les spécialisations de son PGE en MSc. Pour quoi faire ? La réponse d’Anne-Sophie Courtier !

Accor : les juristes dans le mouvement

Les équipes juridiques d’Accor sont très impliquées dans le business explique Besma Boumaza (DEA Droit Assas 2000), directeur juridique et conformité.

Jeumont Electric : rejoindre une startup de 120 ans, ça vous branche ?

Alain Berrada, CFO, vous présente la finance au cœur d’une entreprise spécialiste de la conversion énergétique. Rencontre avec une centenaire en prise avec l’innovation.

[ÉPISODE 4] Comment faire rimer formation et passion ?

Vous voulez vous spécialiser dans une discipline très pointue qui colle avec votre passion et ne savez pas dans quelle école aller ? Zoom sur les Masters originaux

Le Directeur juridique, ce legal geek qui s’ignore

La digitalisation des professions juridiques : une menace sur l’intégrité des professionnels du droit ? Analyse d’Olivier Chaduteau du cabinet Day One