Groupe public au service de l’intérêt général et du développementéconomique, la Caisse des Dépôts et Consignations en Alsace s’engage de façon très dynamique dans des projets très innovants. Explications de Gil Vauquelin (ENA 96) son Directeur régional et Interrégional.

Gil Vauquelin (ENA 96), Directeur régional et interrégional Caisse des Dépôts et consignations d’Alsace

Gil Vauquelin (ENA 96), Directeur régional et interrégional Caisse des Dépôts et consignations d’Alsace

 

Grâce au Fonds stratégique d’investissement (FSI), filiale à 51 % de la Caisse des Dépôts et Consignations, le groupe public peut aider et accompagner d’importantes PME ayant des projets de croissance et exerçant dans diverses filières d’avenir. « Notre volonté clairement exprimé au niveau du groupe, est de participer de façon très concrète au développement des PME et à l’amélioration de la compétitivité de l’économie française, explique Gil Vauquelin, tant sur la recherche et développement que sur l’aide à l’exportation ». En Alsace, quatre axes stratégiques très innovants En Alsace, outre les PME, la Caisse des Dépôts intervient sur le développement territorial autour de trois autres axes stratégiques : le logement social et la rénovation urbaine, le développement des universités, enfin, le développement durable et les énergies renouvelables. Des domaines sur lesquels cette Caisse des Dépôts se distingue pour ses engagements volontaristes mais aussi et surtout pour ses performances qualitatives en matière de construction et de rénovation de bâtiments plus écologiques. « Notre touche particulière si je puis dire c’est que nous avons beaucoup oeuvré sur les économies d’énergie. Nous avons même mis en place des produits de prêt très performants et avons convaincu les bailleurs sociaux à aller dans le sens des bâtiments basse consommation », ajoute Gil Vauquelin. Et de citer en outre, le rôle de la CDC en Alsace dans la rénovation du campus universitaire de Strasbourg ou dans la mise en place en France du 1er contrat de performance énergétique destiné à 14 lycées alsaciens… Les nouvelles énergies, au coeur de l’action Sur tout le Grand Est, le développement durable figure dans les axes de la stratégie, avec d’importants financements réalisés ou prévus dans l’éolien, la biomasse, le photovoltaïque et la géothermie. C’est dans ce dernier secteur que la CDC intervient en Alsace au côté d’un industriel et d’un fournisseur d’énergie dans ce qui sera une grande première mondiale ! Le forage d’un puits de grande profondeur (2500 mètres) pour capter la chaleur géothermique et la rediriger vers un usage industriel. « Notre rôle ici est celui de co-investisseur pour sécuriser et favoriser le montage financier. Les travaux devraient commencer avant la fin de l’année. C’est une opération sensible et majeure pour l’industrie car à la fois très écologique et plus économique à long terme sachant que les prix du gaz vont aller croissant sur les vingt prochaines années ». Pour l’heure, une des missions de Gil Vauquelin et de ses équipes en 2011 est de réfléchir et d’apporter des solutions de financement mais également de conseil au grand projet d’Eco-Cité de Strasbourg qui soulève une question centrale : « Comment va-t-on développer la ville de demain pour qu’elle soit plus performante et plus pérenne en termes énergétiques ? »

 

La CDC Alsace teste le microcrédit social étudiant
Faire des études, ça coûte cher. Il faut pouvoir se loger, s’installer, s’équiper… Aussi, avec la Mutuelle Générale des Etudiants de l’Est (MGEN grandEst) et BNP Paribas, la Caisse des Dépôts a-t-elle noué un partenariat pourexpérimenter la mise en place du premier dispositif de microcrédit étudianten France. Destiné à favoriser la poursuite des études dans de bonnes conditions,il accorde aux étudiants de deuxième année d’études supérieures quin’ont pas les moyens d’obtenir un prêt bancaire, des lignes de crédit allant de 300 à 3000 euros à un taux de 3,5 %. « Notre rôle ici, consiste à garantir les prêts à hauteur de 50 % ». En quelques mois de rodage, une trentaine de microcrédits ont déjà été accordés, l’objectif étant d’en distribuer près de 500.

 

SG


Contact : www.caissedesdepots.fr