Le cadre intermédiaire se situe au milieu de la ligne hiérarchique. Il a pour responsabilité principale de concilier les décisions stratégiques de la direction et les acteurs du terrain. Audrey Rouziès, maître de conférences au département stratégie de TSM, nous explique tout ce qu’il faut savoir sur un poste qu’elle considère « entre le marteau et l’enclume ».

 

Le rôle clé du cadre intermédiaire ? Être l’arbitre et le lien entre direction et terrain. « Il a un rôle descendant, car il fait circuler les valeurs de l’entreprise et applique les décisions prises en amont. Il a également un rôle ascendant, car il est au contact du terrain. Il est en charge de faire remonter les éléments commerciaux et marketing auprès de la direction stratégique. Le cadre intermédiaire a ce rôle d’aiguillon qui lui permet de venir challenger la direction stratégique. Cependant, dans certaines entreprises, il peut se trouver entre deux flux d’informations contraires et cela peut conduire à des situations compliquées. »

 

Une responsabilité aux multiples compétences

Communication, gestion de projets et gestion des conflits, tels sont les outils qui composent la palette du cadre intermédiaire et qui sont nécessaires pour pouvoir prétendre à ce poste. Audrey Rouziès explique : « si un diplômé souhaite s’orienter vers ce type de responsabilité, je lui conseille, en complément de sa formation à la gestion et au management, de s’orienter vers des formations autour de la gestion de conflit, de la communication non violente et de la programmation neurolinguistique. Ces formations sont de réels accélérateurs de carrière. Le cadre intermédiaire se retrouve au cœur de l’information, mais également au milieu des conflits, il est important de bien savoir les gérer. Il doit également posséder des compétences en management d’équipes. »

Comment devenir cadre intermédiaire ?

En sus des compétences requises pour l’exercice du métier, un employé ne peut prétendre au poste de cadre intermédiaire avant plusieurs années d’ancienneté. « Le chiffre peut varier de la taille de l’entreprise et du pays dans lequel on se place, mais en moyenne, en Europe, c’est un poste obtenu après sept ans de carrière. Dans certaines petites structures innovantes, type startup, un jeune diplômé pour exercer en tant que cadre intermédiaire après un ou deux ans. Dans une multinationale, il faut une dizaine d’années avant de prétendre à ce poste. Aujourd’hui, on observe que ce titre est de mieux en mieux considéré, qu’il est reconnu et très souvent, on prend de plus en plus soin d’écouter les cadres intermédiaires. »

Un métier aux multiples opportunités

Le cadre intermédiaire a la possibilité d’évoluer dans son entreprise. Ce poste offre de nombreuses opportunités grâce aux compétences développées. Il peut alors prétendre à un poste dans la gestion de projet. « Le cadre intermédiaire est un bon coordinateur qui sait faire circuler l’information et faire travailler ensemble plusieurs services. Ceci constitue des caractéristiques nécessaires pour être chef de projet. »

Au-delà de cette possibilité de carrière, le cadre intermédiaire peut également s’orienter vers les métiers du conseil interne. « Si le cadre intermédiaire sait maximiser sa compétence de circulation de l’information, il peut exercer en tant que conseiller interne pour faire descendre les valeurs et les indicateurs de performance que la direction veut faire circuler. » À terme et selon la culture de l’entreprise, le cadre intermédiaire peut progressivement évoluer et atteindre des postes de direction.

 

Pour découvrir des opportunités dans les plus grandes entreprises et des témoignages de dirigeants inspirants, c’est par ici : 

AstraZeneca : les talents du big data, les nouveaux métiers de la pharma !

« Le groupe pharmaceutique AstraZeneca vous promet une carrière et une mobilité gagnantes », assure Gabriel Thabut, Directeur Médical.

Chez L’Oréal, la beauté est une aventure scientifique

Laurent Gilbert, Directeur de l’Innovation durable chez L’Oréal, invite les profils scientifiques à rejoindre le leader du groupe cosmétique pour inventer son futur et continuer l’aventure !

Banque Populaire Rives de Paris : entreprendre plus ensemble !

Accompagner les entreprises de son territoire comme véritable partenaire stratégique de long terme, telle est la mission que Denis Couderchet, Directeur Corporate Finance de la Banque Populaire Rives de Paris, partage avec les Millennials de son équipe.

Chez Haulotte vous atteindrez des sommets !

Sébastien Martineau, Directeur Financier Groupe, Haulotte incite les talents digitaux à pousser la porte de cette entreprise mondiale florissante.

Orange déploie sa fibre managériale

Vous êtes mobile et connecté au monde ? Alors rejoignez l’un des leaders mondiaux des télécoms et Corentin Maigné, directeur Comptable Groupe Orange.

LittleBIG Connection : la mission de vos rêves en un clic

« Sur cette plateforme Web, vous trouverez forcément votre mission idéale » assure Julien Clouet, Directeur Général de LittleBIG Connection

Avec Waymo, à vous de conduire le changement

Plongée au cœur de la Silicon Valley et de la voiture autonome avec Sacha Arnoud, Senior Director of Engineering de Waymo.

Unibail-Rodamco-Westfied du commerce aux lieux de vie

Raphaël Héron, Directeur d’Investissement – Bureaux, Hôtels et Projets Mixtes Europe, vous fait découvrir les projets du géant foncier international.

Découvrez la recette gagnante de Thermomix France !

Sophie Hanon-Jaure, Directrice marketing, se met à table et vous dévoile les dessous de Thermomix France.

Construisez l’avenir de la défense Française avec le CEA !

Denis Vacek, Chef de Département au CEA DAM incite les jeunes X à découvrir les métiers d’excellence de la dissuasion nucléaire et à y faire carrière.