Concilier vie personnelle et vie professionnelle constitue un challenge permanent pour Karell Foissotte (maîtrise des achats internationaux, IUP Sceaux 99). Impliquée dès la création de BuyIn, la Vice President pilote la direction Communication Services de cette coentreprise entre Orange et Deutsche Telekom dans le domaine des achats.

 

Dès l’adolescence, Karell décide qu’elle sera acheteuse. Elle débute chez France Telecom en 99 et évolue au sein de la filière achats du groupe. En 2010, elle est choisie pour faire partie de l’équipe projet fondatrice de BuyIn. Un projet enthousiasmant où chaque membre de l’équipe a pu contribuer à la création de cette entreprise. Dédiée aux achats stratégiques de ses deux maisons mères, BuyIn déploie ses activités au sein de 4 directions, dont la direction des plateformes de services dont Karell fait partie. L’ambition de BuyIn et de ses maisons mères est d’intégrer d’autres opérateurs.

 

« Chaque jour, il y a une filiale qui attend notre expertise en achats stratégiques »

Karell achète notamment les plateformes prépayées pour environ 45 pays en particulier sur la zone Afrique. En tant qu’entreprise d’achats pour deux importantes sociétés européennes de télécommunication, BuyIn gère plus de 25 milliards d’euros de dépenses. « Tous les jours il y a une filiale qui attend notre expertise en achats stratégiques. Autre enjeu important, accompagner mes collaborateurs dans leur développement professionnel – ils sont 8 de 4 nationalités, basés pour moitié en France et pour moitié en Allemagne -, les faire avancer sur leur prise de responsabilités, les coacher sur les problèmes qu’ils rencontrent au quotidien. Je décode pour eux la stratégie du groupe et travaille avec eux pour inscrire leur projet dans la stratégie globale ». Karell passe également une grande partie de son temps à réfléchir sur des projets transverses de développement de l’entreprise.

 

Concilier vie privée et vie professionnelle, un challenge permanent

Maman d’un jeune adolescent, Karell se déplace pourtant fréquemment à l’étranger. Ce qui la fait avancer, l’implication, l’optimisme, et la confiance de son management. « Ce qui a facilité mon parcours c’est la possibilité d’adapter mes horaires, la flexibilité qu’offre le télétravail ». L’entreprise n’a pas mis en place de mesures spécifiques pour les femmes, mais a élaboré des dispositifs pour le développement personnel et individualisé de tous les collaborateurs. Elle figure dans le Top Employeur 2017 en France et en Allemagne. BuyIn organise de nombreux événements pour contribuer au bien-être des salariés et développer l’esprit d’appartenance à l’entreprise.

 

Focus sur les compétences

Entreprise de dimension internationale, BuyIn recrute des bac + 5, souvent des ingénieurs télécom, avec une solide expérience des achats et de la gestion de projet. Trop peu de femmes postulent. Le top management d’Orange et de Deutsche Telekom compte quelques femmes « rôle modèles » recrutées sur leurs compétences. A Bonn, une femme ingénieur chez BuyIn a monté une journée d’ouverture destinée aux adolescentes pour leur expliquer les métiers d’ingénieur télécom, les réseaux télécoms. Une initiative personnelle qui a remporté un grand succès.

 

Conseils aux jeunes femmes

  • Savoir prioriser
  • Garder une vision stratégique
  • Bien s’entourer et déléguer
  • Développer ses collaborateurs
  • Affirmer son estime de soi

 

Chiffres clés : 350 personnes dont 40 % de femmes

 

 

Contactez Karell Foissotte ici

5 + 11 =