Avec 50 filiales de référence réparties sur la totalité du globe, ce groupe spécialiste dans les installations électriques a tout pour plaire aux jeunes ingénieurs en quête d’innovation. Pour Yannick Hénaff (Supélec 89), le charme a opéré il y a déjà 16 ans. Il dirige aujourd’hui le groupement de sociétés liées à la protection contre la foudre. Alexandra Montfort

 

L’innovation, c’est ce qui vous a attiré au départ ?

Absolument ! Dans le domaine de la foudre, beaucoup de phénomènes connus de manière empirique restent à démontrer. Lorsque Franklin France, filiale de Sicame, a inventé Active 2D, un paratonnerre testable à distance, nous avons révolutionné le marché. Aujourd’hui il en va de même avec Active 4D, un système global permettant non seulement de protéger mais aussi de lancer l’alerte avant qu’un orage n’arrive, de collecter les données et de les analyser.

 

« Lorsqu’on démarre sa vie professionnelle, écouter ceux qui ont l’expérience du terrain, c’est booster sa carrière pour demain »

Quelles opportunités pour les jeunes Supélec ?

Tous nos produits s’orientent vers les nouvelles technologies. Ils font appel à des compétences dans le traitement de l’information radio, bluetooth et autres que maîtrisent parfaitement les Supélec. Que ce soit dans la Business Unit Foudre ou dans les 50 autres filiales de Sicame Group sur les 5 continents, nous les recrutons dans les bureaux d’études ou en R&D. C’est une belle occasion d’acquérir une expertise en rejoignant un puissant réseau international.

Comment sont-ils recrutés ?

La plupart du temps après une première expérience dans l’entreprise en stage. Nous nous appuyons également sur les VIE. Ces deux dernières années j’ai embauché 2 jeunes sur 3 après leur expérience à Dakar, Mexico et Nanning en Chine.

 

Prévoyez-vous une intégration par la formation ?

Bien sûr. Ceux qui rentrent chez nous suivent une quinzaine de jours de formation, qu’ils complèteront régulièrement tout au long de leur cursus. D’ailleurs cela vaut pour chaque employé de l’entreprise. Dotés de centres de formation, comme la Sicame Academy, et C3F (Centre de Formation Français de la Foudre) nous sommes habilités pour former à toutes les technologies du groupe.

 

A quelle culture d’entreprise doivent-ils s’attendre ?

Au sein de la Business Unit Foudre, je mets en œuvre les valeurs du groupe Sicame : Esprit d’équipe, relation client forte, passion d’entreprendre, volonté d’innovation et responsabilité sociale. Nos implications dans des œuvres sociales illustrent notre éthique. Nous renforçons l’esprit d’équipe à travers des événements corporate. Nous organisons ainsi un weekend au ski lorsque nous atteignons les objectifs fixés pour l’année. En plus d’être fédérateur, il rappelle à chacun l’ambition d’excellence de l’entreprise.

«  La meilleure des armes quand on débute, c’est la modestie ! « 

Dans ma première société, je me rappelle d’un ingénieur que j’interrompais sans cesse pour lui poser des questions. Je m’excusais souvent de lui faire perdre son temps. Mais il répondait avec plaisir en concluant :  » Continue comme ça, car dans 5 ans tu seras mon manager et plus tu en sauras, mieux cela sera…  »

 

Contact : yhenaff@sicamegroup.com