Entreprise de service Business to Business to Society, Bureau Veritas s’engage à créer des conditions favorables pour favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap. Depuis son 2ème  accord signé en mars 2018, la Mission Handicap de Bureau Veritas France relève de nouveaux challenges. Rencontre avec Nadège Moll Bourcereau, RRH et Responsable de la Mission Handicap de Bureau Veritas France.

 

© Epoka

« Notre première action en août 2018 a été de mettre en place une ligne de téléphone et une adresse email pour que tous les collaborateurs puissent poser leurs questions sur le sujet de façon anonyme », explique Nadège Moll Bourcereau. En effet, il persistait beaucoup de freins sur le handicap, un sujet encore souvent incompris et vecteur d’interrogations. Ce deuxième accord prévoit ainsi par exemple d’accompagner les collaborateurs en situation de handicap grâce notamment à des outils de télétravail, des aménagements d’emploi du temps ou des postes de travail. « Chaque aménagement est individuel. Il faut s’adapter à la situation de chacun pour lui permettre d’exprimer pleinement son potentiel et ses compétences. »

Le recrutement : une priorité

Ainsi, beaucoup d’événements se tiennent pour faire connaitre la Mission Handicap, en interne et en externe, des personnes en situation de handicap. « Challenges handisport, handicafés, escape games, cafés dans le silence… Nous essayons d’offrir une image différente. Très peu pensent à postuler dans des entreprises comme la nôtre. Souvent par peur de ne pas être assez accompagnés, alors que nous avons pourtant tous les dispositifs nécessaires pour leur réserver un bon accueil », souligne Nadège Moll Bourcereau. A ce titre, une Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE) a été mise en place avec Pôle Emploi. Il s’agit d’une formation de 400h pour un poste donné (inspecteur) avec, à la clé, un recrutement assuré. « Tous nos postes sont ouverts quel que soit son handicap, visible ou invisible », insiste-t-elle.

« Il y a 2,5 % de collaborateurs en situation de hanicap chez Bureau Veritas en France.

Par conviction nous voulons aller plus loin et accueillir tous les talents quel que soit leur profil. »

Le regard des autres

Les idées reçues ont la vie dure. C’est pourquoi Nadège Moll-Bourcereau mène de nombreuses actions de communication et de sensibilisation à destination de tous les collaborateurs de Bureau Veritas France : formations en elearning, mise en avant de startups qui innovent en matière de handicap, par exemple. « Nos équipes n’hésitent pas à se mobiliser lors de challenges, comme lors de la dernière SEEPH où elles ont dépassé très rapidement le nombre de points cibles pour déclencher un don auprès d’une association offrant des prothèses de mains à des enfants handicapés.»

Adieu les clichés

En collaborant avec des startups ou des associations comme TREMPLIN Études-Handicap-Entreprises ou la Handitech, Bureau Veritas France multiplie les initiatives et les partenariats innovants pour encourager le recrutement et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Ces partenariats visent à donner aux personnes en situation de handicap les clés pour être actrices responsables de leur carrière. Avec conviction, Nadège Moll Bourcereau l’assure, « tout doit être mis en œuvre pour permettre à chacun et à chacune, quel que soit son profil et sa situation de disposer d’un travail et des meilleures conditions pour pouvoir exercer son métier. » A la base, « l’Education Nationale doit encourager les jeunes handicapés à poursuivre leurs études dès le plus jeune âge. Ensuite, c’est au monde de l’entreprise de prendre la relève, estime-t-elle. Les études démontrent malheureusement que beaucoup de jeunes en situation de handicap arrêtent leurs études avant d’être diplômés. Le handicap ne doit plus constituer un frein ni aux études ni aux carrières. Alors bienvenue chez Bureau Veritas ! »

#Handicapital  « La diversité dans sa globalité est une force. Chacun, peu importe qui il est, apporte sa pierre à l’édifice. Sa différence. La réussite est collective. »

Contact : recrutement.missionhandicap@bureauveritas.com

 

Bureau Veritas, c’est… 8 500 collaborateurs / Une implantation dans 140 pays / Plus de 1 000 postes ouverts au recrutement

Kit du futur décideur à l’attention du jeune ingénieur

Face à l’émergence d’un ingénieur qui travaille en mode projet et 100 % collaboratif quels sont les trucs et astuces pour transformer un diplômé de CentraleSupélec en décideur hors pair ?

Les écoles d’ingés déconstruisent les préjugés

Sensibilisation des lycéennes, meilleure orientation et valorisation des parcours de femmes scientifiques, les écoles d’ingénieurs progressent en matière de mixité. Décryptage

Prysmian : connecter les hommes

Leader mondial des câbles, Prysmian mise sur l’innovation de ses ingénieurs R&D, dont fait partie David Boivin, South Europe Connectivity – Telecom Engineering Manager.

Sous le capot de Club Identicar

Le moteur de ce club auto : la bienveillance, le collaboratif et la quête du bonheur au travail ! Une façon de travailler qui lui a fait remporter le prix HappyAtWork 2019.

[Premier emploi] Diplômé de CentraleSupélec, je vais où ?

Plutôt tradis ou fans d’innovations de rupture ? Secteurs, domaines, métiers : coup de projecteur sur les les opportunités à ne pas rater pour un ingénieur CentraleSupélec

Une bonne année pour l’emploi des ingés !

Le quasi plein emploi chez les ingénieurs, ce n’est pas une fake news. La preuve dans la dernière enquête menée par Ingénieurs et Scientifiques de France (IESF).

Recrutement, intégration, parcours : comment matcher avec les attentes des jeunes ingés ?

Digital, industrie, société, environnement ou énergie : l’heure est à la révolution. Dans une France qui a besoin d’ingénieurs, quels sont les tips pour recruter les perles rares

STEP UP : Laissez vous coacher !

« Bienvenus dans une entreprise qui fait de l’Individu le premier vecteur de performance » assure Jérémie Cador, Directeur de l’Agence STEP UP de Marseille

Pourquoi rejoindre Total ?

Engagé dans la transition énergétique, Total s’est donné l’ambition d’être la major de l’énergie responsable en garantissant une énergie disponible, abordable et propre.

Avec SOAT, cap sur l’expertise, l’agilité et l’intelligence collective

SOAT offre des opportunités et des perspectives d’évolution passionnantes aux diplômés de CentraleSupélec