Communiqué de presse:

A l’heure où le Brexit fait peser une incertitude sur les relations académiques  entre  les établissements  d’enseignement  supérieur  britanniques  et  leurs partenaires européens, la Communauté d’Universités et d’Établissements (COMUE) Université Paris Seine lance aujourd’hui un Appel à Manifestation d’Intérêt en direction des Universités britanniques. L’Université Paris Seine leur propose de venir s’installer sur le futur Campus International de Cergy-Pontoise, dans le cadre d’un partenariat académique et scientifique d’excellence.

 

 

L’Appel à Manifestation d’Intérêt lancé aujourd’hui par l’Université Paris Seine s’adresse aux institutions d’enseignement supérieur et de recherche britanniques, privées ou publiques, qui souhaiteraient s’établir en France.

 

« Les universités britanniques cherchent aujourd’hui à préserver les relations construites avec leurs partenaires en Europe. C’est pour cette raison, que nous faisons le choix d’agir très concrètement pour leur offrir la possibilité de poursuivre leur développement à nos côtés » déclare Jean-Michel Blanquer, directeur général de l’ESSEC Business School.

 

Située à 35 minutes de Paris et de l’aéroport Charles de Gaulle, à proximité du parc naturel du Vexin et des grands lacs d’Ile-de-France, le site de Cergy-Pontoise comprend un pôle universitaire de grande qualité – avec 15 établissements, 35 000 étudiants et 600 enseignants et chercheurs.

 

« Avec les collectivités territoriales, l’Université Paris Seine est en train de développer un Campus International sur les bords de l’Oise, qui offrira demain des conditions de travail et de vie exceptionnelles pour la recherche, l’enseignement et favorisera le développement de partenariats avec les acteurs économiques » souligne Anne Sophie Barthez, présidente de l’Université Paris Seine.

 

Avec cet appel à manifestation d’intérêt, l’Université Paris Seine propose de réserver à des universités britanniques des installations et des services d’exception sur le site de ce futur Campus International pour y développer des activités de recherche et d’enseignement de très haut niveau. Les institutions intéressées sont notamment invitées à soumettre des projets de partenariats avec les institutions de recherche et avec les acteurs économiques du territoire.

 

« L’enseignement supérieur peut et doit être un formidable terrain d’expérimentation pour inventer l’avenir de la relation entre le Royaume-Uni et le continent européen, une relation faite d’ouverture, de respect et de confiance » indique François Germinet, président de l’université de Cergy-Pontoise.

 

Cet appel à manifestation d’intérêt bénéficie du soutien de la Région Ile-de-France, du Département du Val d’Oise et de la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise. Ouvert aux universités britanniques, cet appel pourra être élargi dans un second temps aux établissements d’enseignement supérieur d’autres pays européens.

Les établissements d’enseignement supérieur britanniques ont jusqu’au 14 juillet pour manifester leur intérêt. Une phase d’échange sur les projets soumis s’ouvrira alors. L’objectif est de dévoiler le nom des établissements retenus au début de l’année 2018.

 

Pour accéder à l’appel à manifestation d’intérêt : http://www.universiteparisseine.fr/wordpress/wp-content/uploads/2017/02/Callforproposals_BuildBeyondBorders.pdf

Logo_Universite_Paris_Seine