Les salaires, c’est primordial dans la vie ! C’est pourquoi, avant de se lancer dans la recherche d’un travail, il est bon de connaître l’ensemble des secteurs d’activité afin de choisir ceux qui payent le plus. Dans ce maquis des métiers, il faut rester zen pour capter l’atout majeur, mais on y arrive en suivant le guide…

 

Des diplômes de référence dans le tertiaire

Les diplômés titulaires d’un BTS ou d’un DUT restent des références dans le secteur tertiaire, les services (banque, assurances, commerce, communication, tourisme, secrétariat…), étant d’excellents pourvoyeurs d’emplois. Dans ce cadre, la comptabilité constitue un filon particulièrement attractif lorsqu’on sait que les salaires des comptables auxiliaires débutants sont en moyenne de 25K€. Mais il y a tous les autres secteurs !

Postes types et salaires des débutants

BTS Management des Unités Commerciales : téléconseiller à 23K €
BTS Assistant Manager : assistant en ressources humaines à 23,6 K€
BTS Banque : conseiller clientèle à 22,706 K€
BTS Communication : assistant chargé de communication à 19,95 K€
BTS Négociation et relation client : téléprospecteur à 21,75 K€
BTS Services informatiques aux organisations : administrateur service junior à 21,4 K€
BTS Commerce International : assistant commercial export : 23 K€
DUT Informatique analyste : développeur à 30 K€
DUT Gestion des Entreprises et des Administrations : assistant chef de projet à 26,5 K€
DUT Techniques de Commercialisation : attaché commercial à 24 K€
Moyenne des autres BTS Spécialités Tertiaires : 22,5 K€
Moyenne des autres DUT Spécialités Tertiaires : 23,7 K€

 

BTS/DUT : LA VOIE EXPRESS VERS LE MONDE DU TRAVAIL

 

Des licences professionnelles qui payent

Si les licences professionnelles couvrent de nombreux domaines, celles qui concernent le commerce et la banque remportent des succès financiers d’exception. Le salaire d’un débutant peut varier énormément, mais une majorité commence à travailler à 1 500 € nets, voire plus suivant le secteur considéré. Ainsi en licence Pro. Banque Assurance, le salaire annuel de début s’élève à 25 K€ soit 1 600 € nets par mois. Le salaire des titulaires de Licences Pro. Commerciale peut atteindre 28,5 K€ annuels, soit 1 900 € nets par mois.

 

Banque Postale – jeunes talents : le compte est bon !

 

L’industrie répond présente

Dans le secteur de l’industrie, le spectre des métiers est large et intéresse particulièrement les diplômés à Bac+2/3 avec des salaires conséquents. Les postes proposés aux diplômés à Bac+2/3 sont très rémunérateurs comme celui d’acheteur industriel avec un salaire mensuel débutant pouvant aller de 1 800 à 2 500 €. Si les électroniciens débutent à 1 500 €, les automaticiens peuvent prétendre à une rémunération dont la fourchette mensuelle s’étend de 1 300 à 1 800 €. Les techniciens en génie civil sont privilégiés. En effet, leur salaire atteint 2 100 € nets avec un DUT ou une licence professionnelle en génie mécanique. La palme revient aux DUT en génie chimique, en génie civil et en mécanique & productique avec des salaires débutants moyens de 25 K€. Les licences professionnelles en Automatique et informatique, en Systèmes électroniques et Informatiques communicants (SEICOM), en Electronique, en Electrotechnique ou en Génie Electrique offrent des rémunérations qui avoisinent rapidement les 2 000 € mensuels pour les débutants.

 

Focus sur l’agroalimentaire

Avec l’arrivée des pays émergents sur le marché, ce secteur très important pour la France propose du travail et des salaires attrayants pour les diplômés à Bac+2/3, notamment les licences Pro spécialisées. Les rémunérations permettent de débuter dans des fourchettes allant de 23 K€ à 26 K€ pour les métiers de logisticien, de technicien de maintenance et de technicien de l’environnement. Les superviseurs de production se voient proposer des salaires de départ à 30 K€.

Intermarché : le futur Amazon de l’alimentaire ?

François Pereira a tout de suite été séduit par la volonté d’Intermarché de se transformer à grand renfort de digital. Aujourd’hui, il lance un appel : « rejoignez-nous dans cet univers dynamique ! »

Plastic Omnium : le handicap nous concerne tous !

Agnès Rabuel, chargée de Mission Handicap travaille pour renforcer l’engagement des collaborateurs de l’équipementier automobile en France sur le handicap

Imaginez une ville plus connectée et ecofriendly avec SPIE CityNetworks

Acteur majeur de la transition énergétique et numérique des territoires, SPIE CityNetworks offre le terrain de jeu idéal pour construire une société plus responsable.

Adova Group : l’humain au cœur de la transformation

ADOVA veut réveiller le marché des matelas et des canapés dépliables à grand renfort de technologies. Coulisses d’une transformation aussi bien numérique que managériale.

Cdiscount : le e-commerce en mode inclusion !

Cdiscount, une entreprise handi inclusive. Sa DRH, Nathalie Estrada (ICN Business School 96) et son DSI Frédéric Eich vous expliquent pourquoi les jeunes diplômé(e)s en situation de handicap ont toute leur place chez le leader du e-commerce...

ORPEA déploie son modèle de valeurs dans le monde

ORPEA : leader mondial de prise en charge de la Dépendance avec des établissements de santé dans 16 pays. Yves Le Masne, son DG, a gravi tous les échelons en 26 ans.

Bureau Veritas plus que jamais engagé pour le handicap

Depuis son 2e accord, la Mission Handicap de Bureau Veritas France relève de nouveaux challenges. Rencontre avec Nadège Moll Bourcereau, RRH et Responsable Mission Handicap

Le handicap droit au BUT

Sandrine Lenoble, Responsable RH & Handicap de BUT nous dévoile les clés du succès de l’inclusion de collaborateurs en situation de handicap.

Malakoff Médéric Humanis, un groupe à votre écoute !

Malakoff Médéric Humanis : une entreprise handi-friendly ? Assurément ! présentation avec Stéphanie Le Dorner, Responsable RH Qualité de vie au travail

Handicap : KONE mise sur l’ascenseur social

KONE se développe avec un objectif : l’accessibilité à l’ensemble du public. Nele Böcker Responsable Mission Handicap de KONE, nous en dit plus.