Les salaires, c’est primordial dans la vie ! C’est pourquoi, avant de se lancer dans la recherche d’un travail, il est bon de connaître l’ensemble des secteurs d’activité afin de choisir ceux qui payent le plus. Dans ce maquis des métiers, il faut rester zen pour capter l’atout majeur, mais on y arrive en suivant le guide…

 

Des diplômes de référence dans le tertiaire

Les diplômés titulaires d’un BTS ou d’un DUT restent des références dans le secteur tertiaire, les services (banque, assurances, commerce, communication, tourisme, secrétariat…), étant d’excellents pourvoyeurs d’emplois. Dans ce cadre, la comptabilité constitue un filon particulièrement attractif lorsqu’on sait que les salaires des comptables auxiliaires débutants sont en moyenne de 25K€. Mais il y a tous les autres secteurs !

Postes types et salaires des débutants

BTS Management des Unités Commerciales : téléconseiller à 23K €
BTS Assistant Manager : assistant en ressources humaines à 23,6 K€
BTS Banque : conseiller clientèle à 22,706 K€
BTS Communication : assistant chargé de communication à 19,95 K€
BTS Négociation et relation client : téléprospecteur à 21,75 K€
BTS Services informatiques aux organisations : administrateur service junior à 21,4 K€
BTS Commerce International : assistant commercial export : 23 K€
DUT Informatique analyste : développeur à 30 K€
DUT Gestion des Entreprises et des Administrations : assistant chef de projet à 26,5 K€
DUT Techniques de Commercialisation : attaché commercial à 24 K€
Moyenne des autres BTS Spécialités Tertiaires : 22,5 K€
Moyenne des autres DUT Spécialités Tertiaires : 23,7 K€

 

BTS/DUT : LA VOIE EXPRESS VERS LE MONDE DU TRAVAIL

 

Des licences professionnelles qui payent

Si les licences professionnelles couvrent de nombreux domaines, celles qui concernent le commerce et la banque remportent des succès financiers d’exception. Le salaire d’un débutant peut varier énormément, mais une majorité commence à travailler à 1 500 € nets, voire plus suivant le secteur considéré. Ainsi en licence Pro. Banque Assurance, le salaire annuel de début s’élève à 25 K€ soit 1 600 € nets par mois. Le salaire des titulaires de Licences Pro. Commerciale peut atteindre 28,5 K€ annuels, soit 1 900 € nets par mois.

 

Banque Postale – jeunes talents : le compte est bon !

 

L’industrie répond présente

Dans le secteur de l’industrie, le spectre des métiers est large et intéresse particulièrement les diplômés à Bac+2/3 avec des salaires conséquents. Les postes proposés aux diplômés à Bac+2/3 sont très rémunérateurs comme celui d’acheteur industriel avec un salaire mensuel débutant pouvant aller de 1 800 à 2 500 €. Si les électroniciens débutent à 1 500 €, les automaticiens peuvent prétendre à une rémunération dont la fourchette mensuelle s’étend de 1 300 à 1 800 €. Les techniciens en génie civil sont privilégiés. En effet, leur salaire atteint 2 100 € nets avec un DUT ou une licence professionnelle en génie mécanique. La palme revient aux DUT en génie chimique, en génie civil et en mécanique & productique avec des salaires débutants moyens de 25 K€. Les licences professionnelles en Automatique et informatique, en Systèmes électroniques et Informatiques communicants (SEICOM), en Electronique, en Electrotechnique ou en Génie Electrique offrent des rémunérations qui avoisinent rapidement les 2 000 € mensuels pour les débutants.

 

Focus sur l’agroalimentaire

Avec l’arrivée des pays émergents sur le marché, ce secteur très important pour la France propose du travail et des salaires attrayants pour les diplômés à Bac+2/3, notamment les licences Pro spécialisées. Les rémunérations permettent de débuter dans des fourchettes allant de 23 K€ à 26 K€ pour les métiers de logisticien, de technicien de maintenance et de technicien de l’environnement. Les superviseurs de production se voient proposer des salaires de départ à 30 K€.

DPDgroup vous livre ses secrets pour un leadership bienveillant

Olivier Truong ( INSEAD 2013), Directeur Culture et Bienveillance, pilote la transformation managériale chez DPDgroup. Au 1er plan : la bienveillance.

Toshiba : carte mère de la transfo digitale

De l’avenir des ordinateurs aux qualités qu’il recherche chez un jeune diplômé, William Biotteau, Country Manager, nous dit tout.

UNEAL : la coopérative qui fait germer les talents

Innovation, agriculture de demain, ses succès, ses projets… Françoise-Emmanuelle Boussinesq (EDHEC Business School 86, INSEAD 04), Directrice Opérationnelle d’UNEAL nous dit tout !   [Le business] À quoi ressemblera l’agriculture demain ? Elle...

Chez Sanofi, l’aspiration avant l’ambition

Pour Sven Sommerlatte, VP et DRH de la Global CHC BU de Sanofi, exit le parcours linéaire et bonjour la carrière sur-mesure chez le géant pharmaceutique du CAC 40 !

ORPEA-CLINEA « Vivre sa vocation éloigne les regrets »

Emmanuel Masson nous présente CLINEA, filiale d’ORPEA, sous le prisme de sa réussite en tant que directeur général de cette entreprise fleurissante.

Eovi Mcd Mutuelle, une entreprise en bonne santé

Eovi Mcd Mutuelle assure sur tous les plans. Comme son DG Eric Gex-Collet, qui partage les secrets de sa réussite et ses conseils de dirigeant à succès.

Signez votre carrière à la pointe de l’épée avec Agromousquetaires

Agromousquetaires s’empare des sujets de société pour devenir l’un des grands de l’industrie agroalimentaire. Zoom avec Christophe Bonno, son DG

Sauvez la planète avec Économie d’Énergie SAS

En 2011, Myriam Maestroni crée sa startup, Économie d’Énergie SAS. Elle se confie sur les enjeux qu’affronte le monde de la transition énergétique.

Bureau Veritas : la confiance fait la différence

« Aider nos clients à gérer leurs enjeux de qualité, santé et sécurité, telle est la finalité de notre métier » Jacques Pommeraud, EVP France, Afrique & GSIT* Bureau Veritas.

Mane emmène ses collaborateurs dans son sillage

Créé par Victor Mane en 1871, le secret de son succès a été transmis de génération en génération; Christian Garin (Icam 80), vous met au parfum.