Premier groupe indépendant de conseil en RH et management, BPI group accompagne depuis près de 30 ans de grandes entreprises lors de phases managériales charnières. Olivier Labarre (DEA Droit des Affaires – Université de Rouen 85, CAPA 92), ancien Co-Directeur Général récemment nommé Président du Directoire du groupe, nous en dit plus sur ce pionnier du capital humain.

 

Olivier Labarre (DEA Droit des Affaires Université de Rouen 85, CAPA 92) est Président du Directoire de BPI group.

Olivier Labarre (DEA Droit des Affaires Université de Rouen 85, CAPA 92) est Président du Directoire de BPI group.

L’humain au cœur du changement

Parce qu’il a compris avant l’heure les profonds changements qu’allait connaitre l’organisation industrielle mondiale, BPI group s’est investi dès 1984 auprès de grandes sociétés, en France et à l’international, pour leur apporter son expertise RH et accompagner chaque salarié dans son retour à l’emploi lors de restructurations. « Si son objectif premier était de minimiser les conséquences sociales de ces projets, le groupe a peu à peu fait évoluer ses activités. Fort de ses 29 bureaux en France, de ses filiales et  partenaires à l’étranger, Il s’investit aujourd’hui pour compenser les pertes d’emplois dans une logique de territorialisation, de réindustrialisation et de développement économique local. Le groupe s’efforce également de faire émerger de nouveaux moyens de gestion du capital humain en proposant à ses clients, aux dirigeants qu’il conseille des solutions pour une meilleure prospective des besoins, un accompagnement plus moderne des transformations et une plus grande influence des problématiques RH sur la stratégie de l’entreprise. Pour mettre en œuvre et réfléchir à ses activités de conseil aux personnes et aux organisations, le groupe s’appuie sur son Institut du Leadership et sur  l’innovation, un élément essentiel de sa culture. Il est par exemple à l’origine des plateformes de redéploiement territorial qui mettent en synergie revitalisation des territoires et reclassement, du Knowledge transfert qui permet le passage de relais des compétences entre les générations de salariés, des « Bilans Dialogue », des process spécifiques de valorisation des compétences des salariés syndiqués. En constante ébullition, BPI group est un cabinet résolument tourné vers l’action car pour nous, tout est possible ! »

 

« BPI group est un cabinet résolument tourné vers l’action
car pour nous, tout
est possible ! »

Un métier de conviction

Chez BPI group, le conseil et l’accompagnement ne sont pas de vains mots. Défendus par son Président, qui en a fait des motivations premières de sa carrière, ils s’inscrivent en effet profondément dans son ADN. «  Nous avons conscience de faire un métier formidable. Au service d’hommes et de femmes dans des situations difficiles, nos 1000 collaborateurs travaillent avec conviction, dans l’empathie, la persuasion et la recherche de solutions. Nous créons ensemble une organisation qui met les gens en avant, nous évoluons dans une convivialité sincère et n’avons de cesse de nous enrichir des autres. Pour preuve nous réunissons des profils vairés : ingénieurs, commerciaux, financiers, psychologues, juristes et même dentistes, Cette richesse est à l’origine de nos performances et de notre capacité d’innovation »

 

Manager : écouter, déléguer et décider

« L’écoute et l’empathie, qualités essentielles à tout consultant BPI group, le sont aussi à tout bon manager » souligne enfin Olivier Labarre. « Manager, c’est gérer des personnes et donc s’inscrire dans le dialogue et la proximité avec ses collaborateurs. Mais s’il doit permettre l’expression et savoir déléguer le manager doit aussi savoir dire non. Ce pouvoir de décision est d’ailleurs à l’origine d’une certaine solitude du dirigeant. Si elle était moins prégnante dans mon précédent poste de Co-Directeur Général, je la ressens aujourd’hui pleinement. C’est une responsabilité importante mais avant tout stimulante car  Président, je suis l’homme du métier, celui qui doit sentir le marché de demain et savoir quelles sont les évolutions nécessaires à l’entreprise. »

 

Manager dans la réalité

« Si le numérique et les réseaux sociaux sont des avancées technologiques incroyables, ils créent pour le manager le risque de distendre ses liens avec ses collaborateurs et ses clients. Or, il ne peut réussir ses missions que s’il agit dans la proximité. C’est pourquoi je conseille aux jeunes diplômés de ne jamais oublier l’importance du relationnel. N’ayez de cesse d’aller au devant des autres, de profiter de rencontres informelles pour créer du lien sur de nombreux sujets sans jamais oublier l’objectif business. »

 

CW.

 

Contacts
virginie.debroize@groupe-bpi.com