Pour avoir des clients heureux, il faut que les collaborateurs soient épanouis en les aidant à concilier les sphères privée et professionnelle. Partant de cette posture, Bouygues Telecom mène toute une série d’actions qui s’inscrit dans une logique de bien-être en entreprise. Explications de Philippe Cuénot, Directeur des ressources humaines.

 

Philippe Cuénot, Directeur des ressources humaines chez Bouygues Telecom

« Trois valeurs guident notre fonctionnement : le respect, la confiance et l’équité. Quand vous mettez ensemble ces trois principes, vous arrivez assez naturellement à faire ce qu’il faut pour que les collaborateurs s’épanouissent sur leur lieu de travail. »

Sur ses sites comme ceux du Technopôle de Meudon ou de la tour Sequana d’Issy-les-Moulineaux, Bouygues Telecom développe des services novateurs réunis dans les villages collaborateurs. Ces nouveaux bâtiments offrent un espace de services pratiques dédiés aux collaborateurs de l’entreprise avec salon de coiffure, esthéticienne, un comptoir de livraisons de fruits et légumes chaque jeudi et même une boulangerie pour que chacun reparte le soir avec sa baguette sous le bras ! Une conciergerie offre des services qui vont du pressing au changement de pièces d’identité. Une salle de sport avec vestiaire, douches et sauna est à la disposition de tous ainsi qu’un point garage qui permet de prendre rendez-vous pour faire laver, entretenir ou réparer son véhicule dans la journée. « Trois valeurs guident notre fonctionnement : le respect, la confiance et l’équité. Quand vous mettez ensemble ces trois principes, souligne Philippe Cuénot, vous arrivez assez naturellement à faire ce qu’il faut pour que les collaborateurs s’épanouissent sur leur lieu de travail. Notre dernière enquête de perception collaborateurs révèle que 95 % d’entre eux se disent fiers de travailler chez Bouygues Telecom.

« Je pense qu’il y a une vraie ambiance, une vraie notion d’échanges et de partage entre les collaborateurs de l’entreprise qui font qu’une fois entré chez Bouygues Telecom, on a envie d’y rester ! »

Quelles mesures sont mises en œuvre pour faciliter l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée ?
Afin de permettre aux parents d’emmener ou récupérer les enfants à la crèche ou l’école, les réunions ne commencent pas avant 9h00 et ni après 18h00. Un système de temps de travail préférentiel a été mis en place pour les 2 000 conseillers de clientèle. Ils sont ainsi acteurs de leur planification horaire et peuvent concilier leurs impératifs professionnels et personnels. De plus, nous favorisons aussi l’engagement citoyen et le développement personnel, facteurs de bien-être au travail, via la Fondation Bouygues Telecom qui intervient dans trois domaines : l’environnement, le médico- social et la culture. L’entreprise permet aux collaborateurs de bénéficier du statut de « volontaire ». Ils peuvent ainsi consacrer annuellement jusqu’à quatre demi-journées de leur temps de travail pour relayer sur le terrain les actions mises en place par la Fondation…

Le développement de l’usage des NTIC, en particulier des outils de communication portables, altère la frontière entre la sphère professionnelle et la sphère privée. Ces outils ne rendent-ils pas plus difficile cette recherche d’équilibre ?
Je considère que les NTIC sont plutôt des outils positifs qui répondent à un vrai besoin et ont une vraie utilité. Il suffit de voir le succès de la téléphonie mobile et des smartphones. C’est à chacun, côté manager, côté collaborateur, de s’auto-discipliner, d’éviter les débordements et la connexion permanente qui évidemment ne sont pas une bonne chose. On est tous le manager et le collaborateur de quelqu’un. Il suffit juste de se dire «est-ce que j’aimerais être dérangé par mon chef à cette heure où je vais déranger mon collaborateur ?», afin d’utiliser au mieux ces instruments qui facilitent en fait la communication entre les gens.

 

B.B.

Contact : www.recrute.bouyguestelecom.fr