Emmanuel Launiau, directeur général du segment Logement pour l’Ile de France de Bouygues Immobilier

Directeur général du segment Logement pour l’Ile-de-France de Bouygues Immobilier, dont il est membre du comité de directeur, Emmanuel Launiau (ESTP 90 et ESCP Europe 95) a rejoint le groupe il y a vingt ans. Pour son plus grand bonheur !

A Montreuil (93), Bouygues Immobilier va livrer en 2012 ses premiers logements à énergie positive. A Issy-les-Moulineaux (92), ce sera un programme intégrant les nouvelles technologies dans l’écoquartier de Fort d’Issy. Aux Ulis (94), des logements BBC pour primoaccédants dans une zone urbaine sensible. « Ces trois exemples, précise Emmanuel Launiau, résument bien notre ambition : réaliser des projets de qualité qui prennent en compte les exigences environnementales, technologiques et contribuent à un urbanisme renouvelé. » Avec 3 500 logements neufs livrés chaque année – 15% de parts de marché –, le promoteur est un acteur de premier plan en Ile-de-France. « De l’achat du terrain à la définition du projet, du dépôt du permis de construire à la campagne de commercialisation auprès du grand public, du lancement des travaux à la livraison du bien, notre activité est extrêmement riche. » Comptant 270 collaborateurs, répartis dans quatre directions autonomes couvrant les 8 départements franciliens, les équipes qu’anime Emmanuel Launiau s’impliquent pour répondre, dans l’acte de construire, aux attentes de clients très différents. « Cette année, pour accompagner notre croissance, nous allons recruter sur une cinquantaine de postes et accueillir une trentaine d’étudiants en stage. L’exigence que nous apportons à nos projets et l’autonomie que nous laissons à nos ingénieurs, doublée par un solide process de contrôle, sont de vrais atouts proposés aux jeunes ! ».

Pourquoi, après l’ESTP, avez-vous suivi un MBA à l’ESCP Europe ?

L’enseignement TP que j’avais reçu était à dominante technique et la curiosité m’a poussé à élargir mes connaissances à d’autres domaines. Entré dans la vie active depuis deux ans, mon choix s’est porté sur l’ESCP Europe, qui était alors la seule école à offrir un cursus MBA à temps partiel. Découvrir la stratégie, le marketing, les RH ou la finance, en résonance avec ce que je vivais déjà au quotidien, m’a permis de m’ouvrir à de nouvelles dimensions. Pour un ingénieur, la double compétence n’a que des avantages car elle permet de se construire un parcours très ouvert.

Quels sont les grands atouts de Bouygues Immobilier pour de jeunes ingénieurs ?

Nous avons la chance de faire un métier artisanal – chacune de nos réalisations est unique – dans le cadre d’un process industriel qui a démontré son excellence. De contribuer aussi, et c’est une grande fierté, de changer le visage des villes avec un positionnement très fort en matière de satisfaction-client, de développement durable, d’innovation et de qualité architecturale. La variété de nos métiers et notre politique de formation sont aussi d’efficaces leviers pour évoluer au sein du groupe Bouygues.

La qualité de nos projets et l’autonomie que nous laissons à nos ingénieurs, doublée par un solide process de contrôle, font de nous une excellente école !

Des conseils à donner aux futurs diplômés ?

D’abord, qu’ils n’hésitent pas à aller voir ce qui se passe dans le monde. Ensuite, qu’ils n’oublient pas qu’une carrière se construit dans la durée. Intégrer la culture d’une entreprise et prouver sa légitimité demande de la patience et de la confiance. Ceux qui savent s’investir dans le temps en sont généralement récompensés.

CG

 

Contact : ELN@bouygues-immobilier.com