Boulevard-21 permet aux étudiants et alumni de Grandes Ecoles de faciliter la location immobilière, en réunissant locataires et propriétaires au sein d’un réseau de confiance. Et dans cet esprit, devient partenaire du Journal des Grandes Ecoles et Universités.

En novembre 2014, Boulevard-21 soufflera sa première bougie. Avec déjà beaucoup de chemin parcouru : 2’200 membres, 800 annonces, un 1er afterwork. A ses côtés, des partenaires clés depuis le début : l’ESSEC, l’ESC Dijon, et leurs associations de diplômés respectives. Et au cœur de ce développement, deux moteurs : la collaboration et la confiance. Dans le même esprit, c’est aujourd’hui le Journal des Grandes Ecoles et Universités qui y apporte son soutien.

Et tout cela découle d’un double constat, toujours vérifié aujourd’hui. Que le marché locatif, en particulier à Paris, est grippé. Et que les étudiants et diplômés de Grandes Ecoles sont de plus en plus mobiles en France et à l’international, au cours de leur scolarité et au début de leur carrière. Or face à cette situation, aucune solution satisfaisante ne se distinguait, jusqu’à la création de Boulevard-21.

Car là où les agences se contentent de collecter froidement des dossiers et de percevoir des honoraires élevés, Boulevard-21 permet à ses membres de mener leur recherche gratuitement sur la base de rencontres personnelles. Et là où les sites d’annonces classiques sont saturés et peu fiables, Boulevard-21 permet à ses membres d’accéder à une plateforme sécurisée et correspondant à leurs besoins spécifiques.

Concrètement sur Boulevard-21, étudiants et diplômés de Grandes Ecoles s’inscrivent en utilisant leur adresse email d’école. A partir de là, ils peuvent librement publier et répondre à des annonces pour des logements disponibles. Et pour faire venir de plus en plus d’annonces, un véritable travail de fourmi est mené, en contactant les alumni pour identifier les propriétaires.

L’objectif poursuivi est de créer la confiance et de permettre l’entraide en matière de recherche locative, en tirant partie des forces du réseau des Grandes Ecoles. Animé par la conviction qu’il est temps de proposer une troisième voie, où locataires et propriétaires sont enfin réconciliés.

 

A l’origine de Boulevard-21 – le mot du fondateur, Thomas Laforêt : « L’idée trouve son origine dans mes propres expériences de recherche de logement à Paris, Londres, Sao Paulo, et Casablanca. A chaque fois je rencontrais les mêmes barrières : opacité, méconnaissance du marché, difficulté à trouver une offre de courte ou moyenne durée, coût prohibitif des agences immobilières, et une défiance latente des propriétaires. Et à plusieurs reprises, la solution est venue de mon réseau. Par exemple, en partant de Casablanca, un ami d’école et collègue de travail a « repris mon bail », alors que j’avais moi-même repris cet appartement à la suite d’un ami d’école et collègue. Et en revenant à Paris à l’été 2013, j’ai trouvé ma colocation grâce à l’annonce d’un ami d’ami de l’ESSEC. Ainsi est né Boulevard-21. »

 

Contact :

Thomas Laforêt

Fondateur de www.boulevard-21.com

thomas.laforet@boulevard-21.com