Les grandes Ecoles qui forment des informaticiens de haut niveau

 

Le groupe Bosch conçoit des produits d’excellence dans les secteurs de l’équipement automobile, des techniques industrielles et des biens de consommation. Son credo : améliorer la fonctionnalité de ses systèmes et en diminuer les coûts. Décryptage avec Christophe Deneuville (ESIEE 78), Executive Vice-Président Sales and Marketing.

 

 

Christophe Deneuville

Christophe Deneuville

Présent dans 147 pays, le Groupe Bosch pèse aujourd’hui 50 milliards d’euros et compte trois grands domaines d’activités : les équipements automobiles, les produits de grande consommation et les équipements industriels. Près de 300 000 personnes y travaillent, dont 8 400 personnes en France. Leader sur le marché en termes d’équipements automobiles, l’entreprise relève chaque jour le défi de l’innovation. « Notre leadership est fondamentalement lié aux nouvelles technologies, souligne Christophe Deneuville, Executive Vice-Président Sales and Marketing au sein de l’entité Équipements automobiles. Le groupe investit près de 10 % de son chiffre d’affaires en R&D, effort considérable, et dépose 4 000 brevets/an, soit plus de 15/j. Notre ambition est d’améliorer la fonctionnalité de nos systèmes et de diminuer leurs coûts pour les démocratiser. » Au coeur de la dynamique de l’entreprise depuis 125 ans : la protection de l’environnement, les économies d’énergie, la sécurité et, plus récemment, le confort de conduite et la connectivité. Des valeurs clés qui ont fait le succès mondial de Bosch, implanté industriellement partout dans le monde.

 

Manager et former
Passionné par le secteur automobile, un atavisme familial, Christophe Deneuville est responsable de l’activité Automobile du groupe pour le client majeur Renault-Nissan. « Ma responsabilité est de manager, d’un point de vue stratégique et opérationnel, l’activité de chacune des huit divisions de l’entité automobile du Groupe vis-à-vis de mon Client, en partenariat avec les responsables de la vente, du support technique et de la qualité. Au quotidien, il faut savoir donner une vision stratégique pour dynamiser les équipes quel que soit le contexte économique, mais aussi faire émerger les personnes qui feront demain de bons managers. » À en croire Christophe Deneuville, le management demande des prédispositions pour être développé de manière efficace, mais il existe bien d’autres filières de carrières. Ancien élève de l’ESIEE, il plébiscite cette école qui forme des ingénieurs de haut niveau. « Je suis entré chez Bosch il y a 30 ans comme ingénieur technique au moment où ils cherchaient des personnes qui connaissaient l’électronique. Ma formation, basée à la fois sur l’électronique et l’électro technique, et comportant aussi des bases en management et en sciences économiques m’a permis de monter en compétences et de booster ma carrière. »

 

Recruter des ingénieurs experts
À l’heure où les nouvelles technologies font leur apparition sur le marché, le Groupe Bosch continue de faire de la gestion des ressources humaines la pierre angulaire de son développement. « Compte tenu de la diversité technique du portefeuille de nos produits et de notre implantation mondiale, le jeune diplômé a toute latitude pour développer sa carrière dans l’entreprise, en France ou à l’étranger. Nous proposons de réelles opportunités aux jeunes ingénieurs. À eux de les saisir. » D’un naturel optimiste, Christophe Deneuville continue de croire en la vivacité du secteur automobile. « Nous n’aurons plus besoin de voitures le jour ou les gens n’auront plus envie ni besoin de se déplacer à titre individuel. Ce qui n’est surement pas pour demain. L’automobile est un produit jeune. Nous n’avons pas fini de l’améliorer ! »

 

F.B

 

Contact :
corinne.magneron@fr.bosch.com