Une politique de handicap, et notamment celle de BNP Paribas, n’a d’impact que si elle s’inscrit sur la durée. Pilotée par Dominique Bellion, la Mission Handicap continue de creuser son sillon pour renforcer la prise en compte du handicap.

Dominique Bellion, responsable Mission Handicap, BNP Paribas

Dominique Bellion, responsable Mission Handicap, BNP Paribas

Vous avez à votre actif 2 accords d’entreprise. Quel bilan dressez-vous des actions entreprises depuis 2008, date du premier accord ?
Un bilan assez riche. Notre action s’est traduite par un volume d’embauches moyen annuel de 45 personnes en situation de handicap. En matière de maintien dans l’emploi – élément clé de notre politique handicap –, nous mettons à la disposition de tous nos collaborateurs en situation de handicap, un important catalogue de matériels, logiciels et autres mesures référencées. Nous avons encore des efforts à faire dans le domaine des achats au secteur protégé et adapté. Le 2e accord arrive à son terme fin 2015. Nous avons ouvert les négociations avec les organisations syndicales dans l’objectif de poursuivre et renforcer notre politique handicap.

 

Sur quels domaines vont porter vos efforts en 2016 ?
Notre ambition est de continuer de creuser notre sillon, à avancer, à être à l’écoute des besoins de nos collaborateurs, à optimiser l’intégration avec les moyens dont nous disposons, tout en favorisant les innovations comme les projets Accede. Depuis 2014, nous avons décidé d’élargir nos actions de sensibilisation au handicap, à la prévention, ce que nous faisons sur l’audition, le cancer, le mal de dos, le diabète, dans nos établissements de l’hexagone. Ces actions de prévention, très complémentaires, sont menées en binôme avec notre service de santé au travail. Un de nos objectifs est de communiquer de façon très régulière vis à vis de l’ensemble des collaborateurs. Nous partageons nos bonnes pratiques avec nos filiales.

 

L’alternance, un levier majeur
BNP Paribas ouvre l’ensemble de ses offres d’emplois aux personnes en situation de handicap. Comme beaucoup d’entreprises BNP Paribas recherche des Bac +2 à Bac +5. Une grande partie des postes à pourvoir concerne les métiers commerciaux, car la banque dispose d’un important réseau sur tout le territoire, auxquels s’ajoutent quelques postes sur les fonctions support. « Notre processus de recrutement est basé sur les compétences, le savoir faire et le savoir être, nous accompagnons l’intégration de la personne si c’est nécessaire et avec son accord. » BNP Paribas mise également sur l’alternance, un levier majeur dans son processus de recrutement, notamment de personnes en situation de handicap. « Nos deux axes préférentiels sont le processus HandiFormaBanques, au sein duquel les banques ont décidé d’unir leurs forces, – dont BNP Paribas est un des membres fondateurs – et les partenariats avec les universités et grandes écoles. » HandiFormaBanques a fait évoluer le contenu pédagogique de ses formations pour mieux répondre aux besoins des établissements bancaires et permettre aux candidats d’évoluer plus rapidement des métiers de l’accueil à ceux de conseiller clientèle. Hormis les partenariats historiques de BNP Paribas avec certaines universités et grandes écoles, la banque a signé, le 18 novembre sous l’égide de Direccte* Ile-de-France, pendant la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, un partenariat régional pour accompagner le PRITH, Plan Régional d’Insertion des Travailleurs Handicapés. « Cette convention qui rassemble 12 grandes entreprises françaises, nous a d’emblée séduits. L’objectif est de mieux coordonner les dispositifs d’accompagnement dans les études, parcours de qualification et accès à l’emploi des jeunes de moins de 30 ans. Cette collaboration entre les entreprises, les universités, les grandes écoles et les filières y conduisant, l’apprentissage, la professionnalisation, les collèges permet de se positionner sur l’amont et de prévenir les ruptures dans les cursus. »

 

BNP Paribas, partie prenante des projets AcceDe PDF et AcceDe Web
Ce projet collaboratif innovant, porté par un cabinet reconnu, un des experts de BNP Paribas sur des cas concrets, constitue une des premières pierres de l’accessibilité de l’information pour tous. Partie prenante de ce projet, la mission handicap est accompagnée par des opérationnels de la direction de la communication ou de projets IT qui apportent leur expérience et leurs bonnes pratiques pour faire évoluer la connaissance. L’intérêt de ce projet est d’associer des entreprises de tous les secteurs d’activité, dont les besoins sont complémentaires et de mettre gratuitement ces notices à la disposition de tous.

 

* Direccte : Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi.

 

A.M.O.

 

Contact : dominique.bellion@bnpparibas.com