Les grands secteurs qui recrutent des Bac +2/3

 

Jeunes diplômés de niveau Bac, Bac + 2 ou Bac + 3, si vous avez le sens du client, le sens du service, BNP Paribas, la banque d’un monde qui change vous offre l’opportunité d’exercer un métier de contact au sein de la banque de détail et vous accompagne tout au long de votre parcours. Revue de détail avec Patrice Gibaud, responsable ressources humaines pour la banque de détail en France, Brigitte Desflammes, responsable ressources humaines pour la banque en ligne et Simon Walker, conseiller clientèle.

 

Combien de jeunes diplômés Bac +2/3 prévoyez-vous de recruter en 2012 dans la banque de détail ?

Patrice Gibaud, responsable ressources humaines pour la banque de détail en France

Patrice Gibaud, responsable ressources humaines pour la banque de détail en France

Patrice Gibaud : La banque de détail regroupe 32 000 collaborateurs répartis dans 2 300 agences. Au contact de la réalité, de l’économie, les collaborateurs de la banque de détail ou banque de proximité accompagnent les clients, particuliers, professionnels et entreprises. « La banque de détail c’est gérer l’épargne des uns pour financer les projets des autres ». Notre coeur de métier, ce sont les métiers de contact clientèle, les métiers commerciaux, sur lesquels portent l’essentiel de nos recrutements. Nous prévoyons de recruter 1 100 personnes en 2012, dont 60 % de jeunes diplômés Bac + 2/3. Nous recrutons pour le long terme des juniors que nous accompagnons et que nous faisons progresser au sein de la banque avec des formations professionnalisantes et des formations diplômantes.

 

Quelles formations et quels critères de sélection privilégiez-vous ?
PG : Le BTS banque, le BTS management des unités commerciales (MUC), le BTS négociation et relation client (NRC), le DUT techniques de commercialisation, mais pas seulement. Pour travailler dans les métiers de la banque de détail, il faut aimer le client, avoir l’esprit commercial, l’envie d’être réactif, de convaincre. Ce sont ces qualités que nous recherchons chez les candidats. Nous intégrons également des profils atypiques (formations de sports, géographie, histoire de l’art, etc…), sur leur personnalité et leur profil commercial, que nous formons au métier de conseiller en patrimoine financier dans le cadre d’une année de professionnalisation.

 

Pour quels métiers et quels types de parcours ?
PG : L’essentiel de nos recrutements porte sur le coeur de métier de la banque de détail, les métiers commerciaux. Mais nous recrutons également pour les activités de back office, la gestion des crédits et les opérations techniques, l’informatique, et pour les métiers plus nouveaux autour de la relation à distance avec le client. Nous croyons aussi beaucoup à l’alternance, nous recrutons 600 juniors de niveau Bac que nous amenons au niveau Bac +2 en deux années d’alternance et 100 à 150 de niveau Bac +2 que nous amenons au niveau Bac +3 dans le cadre d’une licence pro. Nous avons environ 90 partenariats d’alternance en France, nos deux grands partenaires pour les Bac +2 sont le CFPB et les Greta. Nous avons également depuis peu un dispositif de licence professionnelle en formation continue en partenariat avec des universités. Nous préparons également les futurs directeurs d’agence ou managers grâce aux formations professionnelles, ITB de niveau Bac +4 et CESB, une formation de niveau Bac +5 en partenariat avec HEC, qui permet d’acquérir une culture financière, économique, associée à la culture managériale.

 

Comment séduisez-vous les Bac +2/3 ?
PG : Avec notre offre en termes de progression, d’accompagnement et d’évolution de carrière. Nous consacrons près de 4 % de la masse salariale à la formation. Nous avons aussi une formule assez originale « l’école du commerce », qui reproduit l’univers d’une agence et où sont formés tous les collaborateurs qui rentrent dans un métier commercial. Ils peuvent y passer jusqu’à 17 ou 18 semaines d’apprentissage selon les métiers préparés, avec des jeux de rôle, des mises en situation et apprentissage dans des conditions réelles. Nous avons aussi des structures de formation dans nos 8 directions régionales qui diffusent tout au long de la carrière les formations liées aux transformations de la Banque et de ses métiers. Pour séduire les juniors nous sommes de plus en plus en contact avec les établissements scolaires. Nous recrutons via les sites internet, les réseaux sociaux spécialisés. Nous avons lancé une application sur smartphone, Dr Job pour aider les étudiants à se préparer aux entretiens, à s’organiser dans la recherche d’emploi, et une application sur Twitter. Nous avons également créé sur notre portail internet de recrutement, un espace d’échanges « Backstage » qui permet à chaque candidat de pouvoir questionner un opérationnel sur les sujets  de son choix et les coulisses de la banque.

 

Simon Walker, conseiller clientèle particuliers :
une intégration réussie

 

Qu’est-ce qui vous a attiré chez BNP Paribas ?

Simon Walker, BTS commerce international, licence professionnelle, conseiller clientèle au havre

Simon Walker, BTS commerce international, licence professionnelle, conseiller clientèle au havre

Titulaire d’un BTS commerce international, je suis recruté en septembre 2008 pour préparer la licence professionnelle à l’IUP de Caen. BNP Paribas, c’est pour moi, l’image d’un grand groupe international, numéro 1 dans son secteur. Client de BNP Paribas depuis 3 ans, j’en ai une image positive. L’ouverture vers les jeunes, de plus en plus marquée et le sponsoring du tennis m’ont également attiré.

 

Durant mon année d’alternance dans le groupe de Caen, j’ai été très rapidement mis en situation professionnelle,
avec un fond de commerce à gérer. La direction m’a fait confiance, j’ai même été amené à remplacer le directeur d’agence. J’ai ensuite déménagé pour prendre le poste de conseiller clientèle que l’on me proposait dans le groupe de Havre. Aujourd’hui, j’ai déjà évolué vers un poste de conseiller clientèle particuliers. Je fais partie d’une équipe d’une dizaine de conseillers. Je mets à profit les compétences qui m’entourent au service des clients. En parallèle je suis la formation de l’Institut Technique de Banque (ITB), en moyenne 2 jours par mois à Bois Guillaume, qui va me permettre d’acquérir un diplôme Bac +4. Je m’épanouis et je trouve cela gratifiant. J’avance sans brûler les étapes. L’idéal serait pour moi d’évoluer vers un poste de conseiller professionnel, puis vers une direction d’agence. La mobilité étant un plus pour l’évolution professionnelle.

 

Un conseil pour mettre en valeur sa candidature
Un CV original, qui sorte du cadre. Faire ressortir ses centres d’intérêt, préparer le rendez vous, en maîtrisant la connaissance de l’entreprise.

 

Vous êtes attiré par le commerce en ligne et les nouvelles technologies : rejoignez la banque en ligne

 

3 questions à Brigitte Desflammes, responsable recrutement pour la banque en ligne
Que représente la banque en ligne ?

Brigitte Desflammes, responsable ressources humaines pour la banque en ligne

Brigitte Desflammes, responsable ressources humaines pour la banque en ligne

La Banque en ligne de BNP Paribas regroupe les équipes qui oeuvrent pour offrir une relation en ligne aux clients de BNP Paribas. Elle est composée aujourd’hui d’environ 1 000 collaborateurs en France sur Paris, Lille et Orléans, sur des métiers opérationnels et fonctionnels, en forte évolution.
Les équipes opérationnelles majoritaires sont en contact direct des clients sur des problématiques de banque au quotidien, d’épargne et de crédit ; elles interagissent via une large palette de contacts mis à disposition des clients (site Internet, mobile, téléphone, mail, chat ou réseaux sociaux). Elles ont pour but d’apporter une qualité de service maximum et un accompagnement efficace aux clients dans la réalisation de leurs opérations en ligne. Les équipes fonctionnelles localisées essentiellement sur Paris ont en charge le développement de nouveaux services, l’enrichissement en permanence des modes de contact offerts aux clients grâce à une veille technologique et marketing permanente.

 

Vous recrutez chaque année 200 jeunes diplômés Bac +2/3, dont une vingtaine d’alternants. Quels postes d’entrée leur offrez-vous ?
Nous leur proposons des postes de conseiller banque en ligne, après une formation adaptée aux spécificités de notre métier, elle comprend une partie technique théorique et une partie mise en situation. Ces postes requièrent un vrai apprentissage, une grande qualité d’écoute, le sens du commerce et du service client, un attrait pour les nouvelles technologies.

 

Comment peuvent-ils évoluer ?
Ils peuvent se perfectionner, passer un BTS ou le brevet de banque, évoluer vers des postes de conseiller clientèle en agence, poursuivre dans la banque en ligne en rejoignant les centres spécialisés dans l’épargne et le crédit sur des postes commerciaux ou vers des postes de management.

 

AM

 

Contact :
patrice.gibaud@bnpparibas.com
brigitte.desflammes@bnpparibas.com
simon.j.walker@bnpparibas.com