La Direction Financière de BNP Paribas Cardif s’étoffe afin de faire face aux mutations du monde de l’assurance, avec la position de pionnier qui caractérise l’ADN du groupe.  » Une chance pour de jeunes diplômés de participer à une aventure de transformation exaltante  » d’après Murielle Puron Chambord (NEOMA Business School 87, DESCF) sa Directrice. La passion du métier : voilà le moteur de cette femme de caractère qui ne s’est jamais posé de barrière dans ses envies de carrière.

 

 L’assurance ne fait pas partie des activités que l’on associe spontanément à BNP Paribas. Pourtant la filiale BNP Paribas Cardif présente dans 36 pays du monde, compte parmi les plus dynamiques du groupe, en croissance constante.

(c) Studio Yves Durand

 

Un secteur en pleine mutation, où tout reste à inventer

La transition digitale, l’évolution des modes de vie et des pratiques de consommation qui vont de pair, ainsi que la modification de l’environnement normatif de l’assurance et notamment l’entrée en vigueur d’IFRS 17 en 2021… Autant de paramètres qui obligent les assureurs à repenser leur métier et les outils sur lesquels ils s’appuient. Ayant à cœur de se positionner en tant que chef de file de cette révolution, la direction financière de BNP Paribas Cardif, managée par Murielle Puron Chambord, se met en ordre de bataille afin de recruter les talents de demain.

 

La finance, une fonction structurante… et créative !

 » Entre les RH et la finance, les 2 filières qui m’attiraient à NEOMA, un chasseur de tête m’a conseillé de choisir la 2è option pour démarrer ma carrière. Elle me permettrait d’évoluer au cœur du business et d’en appréhender tous les enjeux. «  Murielle Puron Chambord, qui a toujours aimé l’exercice intellectuel de conceptualisation, y a trouvé son compte.  » A mon sens il n’y a rien de plus passionnant que de faire parler les chiffres !  » Si la rigueur s’impose, c’est surtout la créativité qui permet de se différencier dans ce métier d’expertise, qui se révèle partie prenante de tous les projets stratégiques de l’entreprise.  » Avec l’expérience, on acquiert une intuition qui encourage à faire preuve d’un peu plus d’audace et c’est d’autant plus gratifiant ! « 

 

Transformée par le digital

 » Pour illustrer le chemin parcouru, je raconte souvent aux jeunes mes débuts en cabinet d’audit. Les reporting sur disquette et les ordinateurs portables, dont ils n’avaient que le nom, seul privilège des consultants seniors !  » Grâce aux nouvelles technologies, la masse d’informations à traiter a décuplé, transformant ainsi la pratique du métier. D’après la Directrice Financière, savoir définir l’essentiel et l’ordre des priorités constitue le nouvel enjeu de taille dans la filière.

 

Les métiers de la Direction financière de BNP Paribas Cardif

Comptabilité
Contrôle de gestion
Communication financière
Management du capital en lien avec le groupe et les BU des pays
Maîtrise d’ouvrage financière
Transformation liée au nouveau texte de la norme IFRS 17

 

50 recrutements d’ici 2020 pour renforcer la Direction…

… Et tous les métiers sont ouverts aux jeunes diplômés !  » Otez-vous de l’esprit l’idée que le contrôle de gestion constitue la seule voie royale. Chaque poste de la direction financière revêt des avantages différents. Débuter dans les équipes de reporting financier permet par exemple d’interagir directement avec les différents pays. «  La politique de gestion des talents de BNP Paribas Cardif se charge ensuite d’identifier les éléments à haut potentiel afin de leur confier des projets qui les placeront au cœur de la prise de décision.

 

Penser « Out of the box « 

 » En parallèle de leurs missions, nos jeunes talents issus de tous les services se constituent en petits groupes d’études, afin de réfléchir sur des problématiques proposées par le COMEX. Ce principe permet de développer leur autonomie et leur force de proposition, tout en les rendant acteur de la transformation de l’entreprise. «  L’innovation ne concerne pas uniquement la technologie. La filiale d’assurance du groupe BNP Paribas tend à moderniser ses pratiques en développant au maximum des méthodes de travail agiles qui encouragent la collaboration, la complémentarité des expertises et la flexibilité.

 

Donner du sens : le B.A.-BA du leadership

Visionnaire et exigeante, c’est ainsi que son équipe décrit Murielle Puron Chambord.  » En tant que manager, il faut savoir se projeter dans l’avenir. Cependant il me semble encore plus important de partager cette vision, et d’accepter d’être challengée.  » Autrement dit : co-construire la stratégie et en comprendre la finalité permet aux collaborateurs de trouver du sens dans leur travail.  » Voilà, à mon avis, l’unique manière d’entraîner les gens avec soi !  »

 

Un mélange de caractère et d’expérience

Lorsqu’on observe le COMEX de BNP Paribas Cardif, composé de 8 hommes et 6 femmes dont Murielle Puron Chambord fait partie depuis 2016, un point commun à tous les managers se dégage :  » Leur forte personnalité !  » Pour la directrice financière le leadership, c’est un caractère. On le porte en soi. Ce qui ne signifie pas pour autant qu’on se sente prêt à en faire usage.  » J’ai forgé mon âme de leader à force de temps et d’expérience. En remarquant que l’on valorisait mon travail, j’ai pris confiance en moi. Très peu de temps après mon arrivée au Crédit Lyonnais, on m’a proposé de remplacer ma N+1 durant son congé maternité. Malgré mon appréhension, je me suis jetée à l’eau. J’ai donc endossé mon premier rôle de manager à 27 ans.  » Aujourd’hui la diplômée de NEOMA assume la responsabilité de 250 collaborateurs.

 

 » Le plafond de verre ? Je ne me suis pas posée la question ! « 

Murielle Puron Chambord ne s’est jamais inquiétée de savoir si être une femme pouvait lui fermer certaines portes.  » J’interviens ponctuellement dans le réseau de femmes MixCity du groupe pour témoigner de mon parcours et je salue l’engagement de mon patron, Renaud Dumora, et du Groupe BNP Paribas pour valoriser la mixité.  » Si elle reste attentive au fait qu’un congé maternité ne nuise pas à la carrière d’une femme dans son équipe, elle ne tient en revanche absolument pas compte du sexe de ses collaborateurs lorsqu’il s’agit de valoriser leur travail à la fin de l’année.  » A-t-il pris des risques ? S’est-il impliqué à 100 % ? A-t-il su enthousiasmer son équipe autour d’un projet ? Voilà les questions que je me pose. »

 

La fierté de votre carrière ?

 » Mes deux enfants ! «  assène-t-elle avec un sourire malicieux, avant d’ajouter :  » Et la mission de transformation que je mène en ce moment dans laquelle il faut que j’emmène mes 250 collaborateurs et le reste de l’entreprise. En fait, je n’ai jamais eu à choisir entre vie professionnelle riche et vie de famille épanouissante, je suis parvenue à m’organiser pour concilier les deux ! « 

Un conseil aux femmes ?  » Lorsqu’on propose une promotion, force est de constater que les femmes, bien plus que les hommes, ont des réticences à accepter, doutent de cocher toutes les cases pour le poste… Pourtant il faut faire confiance à son manager ! Il n’a aucun intérêt à proposer votre candidature s’il ne croit pas en votre potentiel.  »

 

 

contactez en direct Murielle Puron Chambord

7 + 2 =